Actualités :: Ministère de la Promotion de la femme : Plus de détermination et de cohésion (...)
Gisèle Guigma

« Il est de tradition qu’une institution qui se veut crédible marque un temps d’arrêt pour se donner les moyens, par la réflexion d’une meilleure orientation de son œuvre », c’est en ces termes que Madame Mariam Marie Gisèle Guigma, ministre de la Promotion de la femme a introduit le premier Conseil d’administration du secteur ministériel du département de la Promotion de la femme.

Il a regroupé les 23 et 24 août 2004 dans la salle de conférences dudit ministère tous les membres statutaires autour de deux thèmes : "Le bilan du plan d’action 2003 et la politique nationale de promotion de la femme".

Les participants au CASEM deux jours durant, ont passé au peigne fin, toutes les actions menées par le département depuis sa création. Outre la mise en place de structures centrales et déconcentrées, le ministère de la Promotion de la femme, afin de répondre aux missions à lui assignées, s’est doté d’instruments politiques de développement dont les Plans d’action. Le premier plan d’action triennal 1998-2000 visait à renforcer les bases d’une amélioration des conditions de vie des populations féminines tant rurales qu’urbaines. La mise en œuvre de ce plan s’est poursuivi jusqu’en 2002.

Un second plan d’action, cette fois-ci, quinquennal (2003-2007), a été élaboré et adopté par le gouvernement en novembre 2003. Celui-ci s’est donné comme ambition la réduction de la pauvreté par une promotion socio-économique de la femme qui permette plus d’équité entre l’homme et la femme.

Le bilan à mi-parcours de ce second plan fait ressortir la réalisation de plusieurs activités dont l’octroi aux associations et groupements féminins de plus d’une vingtaine de types de technologies pour un coût gobal de 825 946 200 F CFA, de cinquante et un forages positifs au profit des villages et des maisons de la femme pour un montant global de 403 372 512 F CFA. Aussi, de 2001 à nos jours, une trentaine de maisons de la femme ont été construites, grâce à l’initiative des Pays pauvres très endettés (PPTE) et la coopération bilatérale.

Toutes ces maisons sont équipées. En matière de renforcement des capacités humaines féminines, plusieurs séances de formation et d’alphabétisation sont organisées au profit des femmes.

La présentation des rapports d’activités des directions centrales et déconcentrées ont fait ressortir plusieurs acquis dans la mise en œuvre de ce plan d’action. Cependant, des difficultés liées notamment à l’insuffisance des ressources financières, matérielles et humaines limitent les nombreux efforts fournis.

La PNP, un document-cadre de synergie

Pour pallier ces difficultés, la participation de tous les acteurs (Gouvernement, société civile, partenaires au développement) dans les actions de promotion de la femme est une nécessité. Ce à quoi, répond l’élaboration d’une politique nationale de promotion de la femme 2005-2015 qui sera dans les prochains jours proposée à l’appréciation du gouvernement. La réflexion sur la mise en cohérence du plan d’action 2003-2007 et la politique nationale de Promotion de la femme a constitué le second thème du CASEM. 

Document-cadre de synergie entre les actions des différents ministères sectoriels, des partenaires techniques et financiers et de la société civile dans le domaine de l’intégration du genre, la politique nationale de promotion de la femme (PNPF) 2005-2015 sera une référence pour orienter les actions de promotion de la femme dans le pays. Sa mise en œuvre, selon Monsieur Dieudonné Kini, directeur de la Planification sectorielle et du suivi des investissements du ministère de l’Economie et du Développement , nécessitera l’élaboration de plans d’actions. Les débats qui ont suivi l’exposé ont permis aux participants de porter leur réflexion sur les enjeux de la relecture du plan d’action, les stratégies d’approche pour la prise en compte de la politique de la femme dans les programmes sectoriels.

La cohésion dans les actions

Pour Mme le ministre de la Promotion de la femme, le bilan du CASEM s’est révélé globalement positif. Pour les prochaines batailles en faveur de la promotion de la femme, elle a exhorté les participants à plus d’ardeur et de détermination et de cohésion dans les actions.

A l’issue des travaux, les participants ont adopté une recommandation sur la dynamisation des coordinations provinciales des organisations féminines par le renforcement des capacités de leurs membres. Ils ont aussi pris l’engagement de travailler avec plus d’ardeur à soigner davantage l’image du ministère de la Promotion de la femme en faveur de l’amélioration de la situation de la femme au Burkina Faso. Aux partenaires du ministère, ils ont adressé une motion de remerciement pour leur soutien multiforme.

Sarah TANOU
DCPM/MPF

Handicap au Burkina : « Fermer la porte d’une école à un (...)
Pèlerinage national au sanctuaire marial de Yagma : « (...)
Ouagadougou : L’aménagement annoncé de la voie de (...)
Santé et hygiène des menstrues : Des journalistes et des (...)
Secteur privé : Les patrons d’Afrique se rencontrent à (...)
Programme de certification au métier de consultant et de (...)
Humeur : M. le directeur général du Trésor public, il y a (...)
Journée mondiale des maladies tropicales négligées : « Le (...)
Incendie à « Sankar-Yaaré » de Ouagadougou : Environ 70% (...)
Arrondissement 6 de Ouagadougou : Des riverains révoltés (...)
Incendie à Sankar-Yaaré de Ouagadougou : Le syndicat (...)
Femmes et pratique des arts martiaux : Philippe (...)
Autosuffisance alimentaire au Burkina : La question de (...)
Construction de la Cour d’appel de Ouagadougou : Plus de (...)
BCB golf challenge 2023 : Salif Samaké et Justine Sanou (...)
Ouagadougou : Le marché Sankar-Yaaré ravagé par le feu, (...)
Transition au Burkina : « Notre soutien au capitaine (...)
Bobo-Dioulasso : Un meeting pour soutenir les autorités (...)
Affaire LONAB : « On ne veut pas dire la vérité au peuple (...)
Santé : Le système sanitaire burkinabè accueille 40 (...)
Pénurie de gaz butane à Dédougou : Une situation « (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 32403



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés