Actualités :: Education : Le port de l’uniforme scolaire obligatoire à partir de la rentrée (...)

Débuté le 19 août, la 7e Conférence des proviseurs et directeurs des lycées et collèges (CPDLC) a clos ses travaux samedi 21 août 2004 à l’université de Ouagadougou. La cérémonie de clôture était présidée par M. Youma Zerbo, ministre délégué chargé de l’Enseignement technique et professionnel.

Les premiers responsables des établissements secondaires du Burkina ont renoué avec la CPDLC. Après la 6e édition tenue à Ouahigouya en mars 1999, ils ne s’étaient plus retrouvés pour harmoniser leurs actions en vue d’offrir un enseignement de qualité aux élèves. Cette année, c’est chose faite. Durant 3 jours, les proviseurs des lycées et directeurs de collèges ont échangé autour des préoccupations récurrentes des acteurs de l’éducation.

C’est sous le thème. "Gestion des établissements d’enseignement secondaire", qu’était placée la 7e CPDLC qui a regroupé plus de 600 participants venus des 45 provinces du Burkina. Ceux qui gèrent au quotidien les lycées et collèges du Burkina ont examiné les difficultés qui minent leur école, entravent le système éducatif burkinabè et proposé des solutions pour que l’école burkinabè soit meilleure.

C’est d’ailleurs le souhait émis par le ministre des Enseignements secondaire, supérieur et de la Recherche scientifique, M. Laya Sawadogo lors de la cérémonie d’ouverture. Il a demandé aux proviseurs et directeurs de faire un diagnostic sans complaisance des difficultés qu’ils vivent et de lui faire des recommandations précises afin que des solutions diligentes soient trouvées.

Aux termes de leurs échanges, les premiers responsables des établissements secondaires ont souhaité que le port de l’uniforme scolaire soit effectif et obligatoire à partir de la rentrée scolaire 2005-2006 sur toute l’étendue du territoire national. Ils ont émis également le vœu de voir chaque collège d’enseignement général doté de motos à 2 roues et les lycées de voitures. La CPDLC a recommandé une formation recurrente sur la gestion des établissements secondaires pour les proviseurs et directeurs.

Le ministre Youma Zerbo qui présidait la cérémonie de clôture a rassuré les participants que les résultats de leurs travaux ne dormiront pas dans les tiroirs. Bien au contraire, ils feront l’objet d’une attention particulière et le ministère en charge de l’éducation secondaire donnera une suite à ces résultats.

Romaric DOULKOM (romarikom @ yahoo.fr)
Sidwaya

Handicap au Burkina : « Fermer la porte d’une école à un (...)
Pèlerinage national au sanctuaire marial de Yagma : « (...)
Ouagadougou : L’aménagement annoncé de la voie de (...)
Santé et hygiène des menstrues : Des journalistes et des (...)
Secteur privé : Les patrons d’Afrique se rencontrent à (...)
Programme de certification au métier de consultant et de (...)
Humeur : M. le directeur général du Trésor public, il y a (...)
Journée mondiale des maladies tropicales négligées : « Le (...)
Incendie à « Sankar-Yaaré » de Ouagadougou : Environ 70% (...)
Arrondissement 6 de Ouagadougou : Des riverains révoltés (...)
Incendie à Sankar-Yaaré de Ouagadougou : Le syndicat (...)
Femmes et pratique des arts martiaux : Philippe (...)
Autosuffisance alimentaire au Burkina : La question de (...)
Construction de la Cour d’appel de Ouagadougou : Plus de (...)
BCB golf challenge 2023 : Salif Samaké et Justine Sanou (...)
Ouagadougou : Le marché Sankar-Yaaré ravagé par le feu, (...)
Transition au Burkina : « Notre soutien au capitaine (...)
Bobo-Dioulasso : Un meeting pour soutenir les autorités (...)
Affaire LONAB : « On ne veut pas dire la vérité au peuple (...)
Santé : Le système sanitaire burkinabè accueille 40 (...)
Pénurie de gaz butane à Dédougou : Une situation « (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 32403



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés