Actualités :: Bobo-Dioulasso : Sit-in des retraités de la RAN au CCF Henri (...)

Les membres de l’Union des cheminots retraités de la RAN (UCRRAN) section de Bobo ont prix d’assaut le mardi 17 août 2004 le Centre culturel français de Bobo pour un sit-in. Motif : exiger du consul français à Bobo une intervention auprès de la Caisse générale de retraite des agents de l’Etat de Côte d’Ivoire (CGAE/CI) pour l’émission de leur bulletin de paie.

Pour la petite histoire, depuis leur retraite, les membres de l’UCRRAN ont toujours été payés par la CGRAE qui leur envoyait tous les deux mois les bulletins qu’ils présentaient au trésor public pour entrer en possession de leur pension. A leur grand étonnement en 2002, ladite caisse leur exige des certificats de vie au motif, selon les retraités, "qu’ils ont constaté que les Burkinabè ne mouraient pas" .

Ces certificats de vie doivent être signés et cachetés par les ambassadeurs de France et de Côte d’Ivoire en présence du retraité concerné, preuve qu’il vit réellement. Vu l’âge avancé de certains qui ne peuvent pas faire le déplacement jusqu’à Ouagadougou afin de se présenter à l’ambassade de Côte d’Ivoire, des négociations ont été menées pour trouver une solution appropriée. C’est ainsi que l’ambassadeur de Côte d’Ivoire au Burkina a donné l’autorisation au consul français à Bobo de cacheter et de signer les certificats de vie. Et depuis 2002 les choses se passaient ainsi.

Seulement, les retraités comme d’habitude ont cotisé pour que quelqu’un se rende sur place à Abidjan pour ramener leurs bulletins des mois de juin et juillet. A leur grande surprise l’envoyé les appelle par téléphone pour leur dire que la CGRAE refuse d’émettre ces bulletins parce que les certificats de vie ne sont pas signés par leur ambassadeur et que cela devrait être la règle désormais.

C’est donc des retraités furieux et désespérés qui se sont rendus ce matin du 17 août au CCF pour obtenir le concours du consul. Malheureusement pour eux, ce dernier est en vacances. L’intérimaire a essayé de contacter l’ambassadeur de France à Ouagadougou. Mais en vain. Elle (l’intérimaire) était fort embarrassée et les retraités très agités. Finalement, après moults discussions, elle est arrivée à saisir par téléphone la CGRAE et ainsi, le président de l’UCRRAN a pu discuter avec la secrétaire du chef du département finance de la CGRAE, lui même absent. Selon les retraités, suite à cet entretien, il leur a été demandé de contacter leur envoyé sur place et de lui dire de repartir à la Caisse. Ils déclarent ne pas savoir ce qui se passera là-bàs, mais comptent revenir le vendredi 20 août au CCF en cas de non satisfaction.

Pour l’heure la préoccupations des retraités est leurs pensions de juin et juillet "et ensuite on verra comment faire pour résoudre le problème de déplacement à Ouagadougou" laissent-ils entendre.

Par ailleurs les retraités de la RAN sont convaincus que leurs déboires sont l’oeuvre d’un autre retraité qui, selon eux, n’est pas de leur promotion, mais de celle des retraités de la SCFB. D’après leurs explications, il aurait joué des pieds et des mains pour être leur mandataire à Abidjan. Chose qui lui a été purement et simplement refusée. Toujours selon les retraités, il leur aurait proféré des menaces.

On pouvait donc entendre par ci par là "X est un fumiste, un instigateur. Mais il aura de nos nouvelles." Des menaces à ne pas prendre à la légère.

Clarisse HEMA
Sidwaya

Affaire LONAB : 11 ans de prison et 750 millions (...)
Lutte contre la fraude au Burkina : Victor Ilboudo (...)
Pénurie de gaz butane à Dédougou : Une situation « (...)
Burkina-Centre-nord : L’Organisation internationale pour (...)
Personnes déplacées internes au Burkina : La communauté (...)
Commune de Ouagadougou : Du 28 janvier au 5 février les (...)
Arrondissement 3 de Bobo-Dioulasso : Le personnel et (...)
Crise humanitaire au Burkina : Une campagne de collecte (...)
Burkina Faso : Une association peulh exhorte ceux qui (...)
Civisme fiscal au Burkina : Le directeur général des (...)
Burkina : Le Programme de développement d’urgence dresse (...)
Education des filles au Burkina : Le projet FASST en (...)
Audience : Le ministre de l’éducation échange avec des (...)
Tombola Paongo de UBA : Les clients reçoivent leurs lots (...)
Projet sésame au Burkina : Lutheran World Relief lance (...)
Entrepreneuriat : Les entreprises bénéficiaires du projet (...)
Loterie nationale burkinabè : Plus de 71 millions de (...)
Journée internationale des douanes : Le brassage (...)
Burkina Faso : Une stratégie de gestion durable des (...)
Promotion de l’entrepreneuriat résilient au Burkina : Les (...)
Programme officiel du Pèlerinage national au sanctuaire (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 32361



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés