Actualités :: Mutilations génitales féminines : Prise de conscience à Somiaga

Somiaga, localité située dans le département de Ouahigouya, a connu le dimanche 27 juin dernier une animation toute particulière avec l’organisation d’une conférence sur le thème : "Des mutilations génitales féminines".

C’est en présence des autorités coutumières et administratives locales avec à leur tête le chef du village de Somiaga, de nombreux invités venus de Ouagadougou et de Ouahigouya que s’est ouverte la conférence sur ce thème d’actualité que constituent les mutilations génitales féminines.

Animée par M. Lassana Sanou de la Direction provinciale de l’Action sociale et de la Solidarité nationale du Yatenga, cette conférence publique avait comme objets de donner une large explication sur les conséquences néfastes des mutilations génitales sur la santé de la femme, d’élaborer une stratégie de diffusion de l’information dans les villages voisins et de mettre en place un comité de suivi des recommandations qui seront prises à l’issue de la conférence.

La conférence a permis aux nombreux participants estimés à 300 personnes d’échanger longuement sur des points importants tels que les différents types de mutilations sexuelles et les conséquences psychologiques liées à cette pratique humiliante et dégradante imposée à la femme. Première du genre dans la localité, la conférence à permis non seulement de lever des tabous entretenus souvent par ignorance, mais surtout de mobiliser toute une communauté autour de la lutte qui doit être menée contre l’excision.

C’est ainsi que les organisateurs ont tenu à rendre un vibrant hommage à la Suissesse, Sylviane Décollogny, fervente défenseur des Droits de la femme et dont l’appui a rendu possible la tenue de la conférence. Tour à tour, le chef du village et le délégué administratif ont pris la parole pour saluer l’initiative de cette conférence, remercier ceux qui ont rendu sa tenue possible et traduire le sentiment qui animait toute la population, notamment celui de la forte délégation des femmes qui a pris part activement aux débats. Le comité de suivi qui a été mis en place au cours de la conférence-échange a été doté d’un moyen de locomotion pour l’ensemble des 11 villages invités.

On peut donc penser que la mobilisation autour de la conférence et surtout la mise en place d’un comité de suivi permettront à court terme de réduire sensiblement la pratique de l’excision dans la localité. La journée de réflexion et d’échanges s’est poursuivie au rythme des chansons et danses du terroir avec la troupe d’Yppo et par un match amical de football qui a opposé les équipes des villages de Somiaga et de Gourbaré.

A.O.
L’Observateur

Burkina : Signature d’un protocole d’accord entre l’Etat (...)
Burkina : Un cyber-escroc mis aux arrêts et la somme de (...)
Foncier au Burkina : Un groupe d’étudiants s’offusque (...)
Santé au travail : Zoom sur les troubles musculosquelettiques
Fonds de soutien patriotique au Burkina : Voici les (...)
Burkina/Religion : Une cohorte de serviteurs pour (...)
Education : Les anciens élèves de l’école primaire A de (...)
Accès des adolescents et jeunes aux services de santé de (...)
TGI de Ouagadougou : Il écope de douze mois d’emprisonnement
Dédougou : 50 responsables de producteurs de coton (...)
Enseignement au Burkina : L’École primaire catholique de (...)
Koudougou : Le Centre agricole Sainte famille de (...)
MENAPLN : Un atelier pour réfléchir sur l’institution de (...)
Perturbations de la distribution du gaz : Immersion sur (...)
Ouagadougou : Huit présumés malfrats dans les filets de (...)
Arrondissement 2 de Bobo-Dioulasso : « Nos ambitions (...)
Boucle du Mouhoun : Des acteurs de la lutte contre le (...)
Moumouni Lougué, gérant du cabinet NOVID international : (...)
Burkina Faso : Bientôt un état civil moderne et (...)
Corridor Lomé-Ouagadougou : Les jeunes patriotes pour la (...)
Affaire « Elèves filmés par un enseignant » : Ainsi, on (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 32466



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés