Actualités :: Pollution atmosphérique au Burkina : La côte d’alerte est atteinte

Dans l’après-midi du jeudi 10 juin 2004, un cross populaire organisé par le ministère de l’Environnement et du Cadre de vie, a eu lieu à partir de la Place de la Nation. Ce meeting sportif avait pour but de sensibiliser la population sur le phénomène de la pollution, qui inquiète.

Selon des statistiques, 18% des pathologies constatées dans nos formations sanitaires sont les conséquences de la pollution atmosphérique due aux gaz d’échappement. Cette situation concerne principalement la ville de Ouagadougou. Il suffit de voir les gaz que rejettent les engins et autres véhicules, dans la circulation pour se faire une idée.

En cette période de la commémoration de la journée mondiale de l’environnement et de la lutte contre la désertification, les autorités politiques de notre pays, le ministère en charge de l’Environnement en tête, ont donc entrepris une série de manifestions tendant à sensibiliser les populations sur les problèmes environnementaux dont la pollution. Une de ces manifestations a été le cross du jeudi 10 juin dernier. « La lutte contre la pollution est l’affaire de tous », pouvait-on lire sur une banderole à la place de la Nation, d’où sont partis les participants au cross populaire.

Au nombre des sportifs d’un certain après-midi, on compte, outre les autorités et agents du ministère de l’Environnement, un groupe de militaires, des membres d’associations dont les activités sont liées à la gestion de l’environnement : ce sont par exemple les vendeurs et vendeuses de bois de chauffe, les dolotières , les restauratrices… Du beau monde ainsi mobilisé et qui a parcouru une distance d’environ 6 km (place de la Nation- Av. de la Liberté-Av. Ché-Guevara-Av. Kadiogo-place de la Nation).

C’est un symbole

Le ministre de l’Environnement et du Cadre de vie, Laurent Sédogo, en tête de peloton a bouclé la distance indiquée, aux côtés de son staff. C’est tout satisfait de la mobilisation de jeudi soir, que le ministre a traduit ses sentiments au témoin de l’événement que nous étions. Pour lui, au-delà de l’aspect sportif de cette manifestation, c’est la volonté que les gens affichent dans la lutte contre pollution, à travers cette mobilisation, qui importante. Le phénomène, à son avis, est inquiétant.

C’est aussi un symbole qui vient rappeler que cette lutte est l’affaire de tous et que ceux qui ont pris part au cross l’ont compris. Le ministre a dit que son département ne ménagerait aucun effort pour faire comprendre et accepter les décisions sur la protection de l’environnement. Le sport est pour le maintien du physique, mais encore faut-il le faire dans un environnement sain.

Agnan Kayorgo
L’Observateur

Pèlerinage à Yagma : « Nous devons abattre les murs de (...)
Cancer du sein : Un million cinq cent mille francs CFA (...)
Régions du Centre-Nord et du Sahel : Des infrastructures (...)
Ouagadougou : Ces compteurs de la SONABEL dans des (...)
Bobo-Dioulasso : Des délégués syndicaux dénoncent des (...)
Mali : Les 49 militaires ivoiriens inculpés et écroués (...)
Prix burkinabè de la qualité : La CAMEG reconnaissante au (...)
Commémoration de la journée internationale de la jeunesse (...)
Burkina Faso : Le Centre d’études, de formation et de (...)
Santé au Burkina : Des acteurs à l’école de la planification
Kaya : Un bébé abandonné dans une école
Burkina Faso : Plus de 56 tonnes de vivres saisies pour (...)
Sensibilisation au port de casque à Ouagadougou : (...)
Projet « Grand Ouaga » : Une concertation territoriale en (...)
Gestion des risques sociaux : 48h de dialogue entre les (...)
Lutte contre la cécité au Burkina : Du matériel roulant et (...)
Société burkinabè des fibres textiles : Fidèle Ilboudo (...)
Caisse nationale de sécurité sociale : Le directeur (...)
Dédougou : Des personnes déplacées internes crient (...)
Promotion de l’emploi des jeunes au Burkina : Le plan (...)
Syndicats : L’Unité d’action syndicale dénonce les (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 31059

Les plus regardées



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés