Actualités :: FAWE : Un centre d’excellence à Ouagadougou
Alice Tiendrébéoogo

La 28e session du comité exécutif du forum For African Women Educationalists (FAWE) se tient les 10 et 11 juin 2004 à l’hôtel Silmandé. La cérémonie d’ouverture présidée par le ministre de l’Enseignement de base et de l’Alphabétisation, M. Mathieu Ouédraogo a été l’occasion d’une signature de protocole d’accord pour l’ouverture d’un centre d’excellence au Burkina.

Instance de décisions des programmes de l’organisation, la 28e session du FAWE regroupe tous les membres de son comité exécutif. Ce qui a donc suscité le déplacement des membres basés au Kenya, Niger, Rwanda, Namibie, Tanzanie, Swaziland, Ouganda et Namibie. Pendant 48 heures, les participants à la présente session, vont faire le bilan du plan d’action stratégique du FAWE durant les six mois écoulés.

Ils vont également échanger leurs expériences en matière d’éducation des filles et décider surtout, de la façon dont les fonds seront répartis entre les quatre grands programmes d’activités de l’organisation au Burkina Faso. Ces programmes qui sont les mêmes sur toutes les antennes du FAWE, selon la présidente du FAWE Burkina, Mme Alice Tiendrébéogo, sont axés sur les domaines suivants : la politique en matière d’éducation, le plaidoyer, les interventions de démonstration et la reproduction et l’intégration.

La promotion des filles

La mission du FAWE étant de promouvoir l’accès, le maintien et les performances des filles à l’école, l’organisation au Burkina, dira sa présidente, intervient dans quinze provinces. "Nous luttons contre le gaspillage scolaire par des programmes d’éducation non formelle pour les filles ayant quitté l’école et nous avons encadré plus de 500 filles dont certaines travaillent à leur propre compte grâce à un crédit d’installation", a-t-elle confié. Et d’ajouter que l’organisation encadre 311 boursières FAWE et EDDI (Initiative pour le développement de l’éducation en Afrique) et dispose des programmes d’alphabétisation et d’initiation à des activités génératrices de revenu en direction des mères éducatrices...

Le ministre Mathieu Ouédraogo se réjouit du fait que la 28e session du comité exécutif du FAWE se tienne dans notre pays. Il reconnaît les mérites de l’organisation qui a d’ailleurs fait ses preuves dans le domaine de l’éducation des filles en Afrique. Il affirme par ailleurs que l’intervention du FAWE dans le domaine de l’éducation des filles a permis de clarifier les problèmes et de susciter des attitudes positives au sein des gouvernements et des communautés. "En une seule décennie, le FAWE a déjà accompli des réalisations notables et est devenue la référence en matière d’éducation des filles et des femmes". C’est pourquoi, le ministre de l’Enseignement de base et de l’Alphabétisation tout en encourageant les efforts du FAWE-Burkina, s’engage à lui apporter le soutien nécessaire à la mise en œuvre de son programme.

La cérémonie d’ouverture a pris fin par la signature d’un protocole d’accord entre le ministre Mathieu Ouédraogo et la présidente du comité exécutif régional du FAWE, le Pr Ali Bouli Diallo, pour la mise en place d’un centre d’excellence au Burkina.

Des activités telles que la remise du prix d’excellence (FAWE) des communicatrices, 2e édition, la visite des clubs de filles à Koudougou... sont au programme de cette 28e session.

Aïssata BANGRE
Sidwaya

Paix et cohésion sociale : « La crise à laquelle le (...)
Protection et assistance aux migrants au Burkina : Les (...)
Rumeurs de coup d’Etat contre le capitaine Ibrahim (...)
Paix et cohésion sociale au Burkina : « Tout est possible (...)
11e journée communautaire : Le rôle des acteurs dans la (...)
Ouagadougou : La police municipale ferme des débits de (...)
Séminaire national des femmes de la CGT-B : La situation (...)
1re édition des journées du mutualiste du fisc : Les (...)
Sécurité alimentaire au Burkina : Le projet d’appui à la (...)
Gouvernance d’entreprise au Burkina : Des responsables (...)
Ouagadougou : Deux réseaux de présumés malfaiteurs mis (...)
Journée mondiale sans achats : Le Réseau national des (...)
Situation nationale : Le CERFI invite les musulmans à (...)
Dédougou : Un trio ministériel rend visite aux déplacés (...)
Police nationale du Burkina Faso : A cœur ouvert avec (...)
Journée des Nations-unies : Les élèves d’Enko Ouaga (...)
Participation de l’enfant et Programmation basée sur ses (...)
Burkina : Le Syndicat autonome des magistrats burkinabè (...)
Analyse descriptive des données quantitatives : L’ISSP (...)
Bobo-Dioulasso : Bientôt un centre de gériatrie pour la (...)
Boucle du Mouhoun : 72 heures d’activités pour (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 31857



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés