Actualités :: 5ème conférence pahrmaceutique : Vers des ARV moins chers

Les participants à la 5ème conférence pharmaceutique
internationale de Ouagadougou recommandent aux chefs d’Etat
africains de lever les taxes sur l’importation des matières
premières et sur le matériel de production des médicaments
essentiels, y compris les médicaments issus de la
pharmacopée traditionnelle et de mettre en place des mesures
fiscales incitatives pour accélérer l’implantation des industries
pharmaceutiques en Afrique.

Ils leur recommandent également
de faire une déclaration pour mettre fin au marché illicite des
médicaments. En ce qui les concernent, ils prennent
l’engagement d’assurer, de manière permanente, la présence
effective des pharmaciens dans les structures de dispensation
des médicaments, de veiller désormais scrupuleusement au
respect strict de l’exercice personnel de la profession de
pharmacien et de collaborer avec les autres acteurs du système
de santé, conformément à la déontologie pharmaceutique.

Ils
recommandent l’intégration des pharmaciens à toutes les
stratégies politiques de lutte contre la pauvreté et souhaitent que
soit pris des mesures pour une meilleure traçabilité, une
meilleure transparence du coût de revient du médicament à
l’exportation dans le cadre de l’accessibilité des médicaments
au plus grand nombre. Ils réitèrent leur engagement à céder les
ARV au taux de marge 0 aux populations et prennent la
résolution d’organiser une semaine de promotion du
médicament essentiel générique. Autres recommandations du
forum : que les centrales d’achat soient dotées d’un statut
d’autonomie administrative et financière et que soient confiés à
celles-ci l’approvisionnement et la distribution des ARV, des
réactifs de laboratoire et des médicaments de traitement des
maladies opportunistes et des vaccins.

En procédant à la
clôture des travaux, le Pr Jean-Gabriel Ouango, secrétaire
général du ministère de la Santé, qui représentait le ministre
Alain Yoda, s’est réjoui des résolutions prises dans le cadre de
la prise en charge des personnes vivant avec le VIH ainsi que
des stratégies adoptées pour la surveillance et la disposition
des antipaludiques pour éviter les résistances. "Nous sommes
également attentifs, a-t-il ajouté, aux divers résultats des
recherches communiquées et promettons de les suivre et de
faire tout ce qui est possible pour leur mise en oeuvre dans la
mesure où ils sont faisables pour nos politiques" .

A l’issue de
la conférence, Dr Djita Cissé Dem, présidente sortante de
l’Inter Ordre des Pharmaciens d’Afrique (IOPA), a passé le
flambeau au Dr Victoire Benao, présidente du Conseil national
de l’Ordre des pharmaciens du Burkina Faso.


Cécile Angebault (étudiante en pharmacie à l’Université de
Lyon) : "J’ai appris beaucoup de choses"

"J’étais au forum pour représenter le doyen de la faculté et pour
me former moi-même, c’est-à-dire savoir quelle est l’implication
des pharmaciens dans les politiques de santé dans les pays
d’Afrique francophone, quels sont les principaux problèmes
rencontrés, et comment ces pharmaciens envisagent le futur.

Je voulais savoir également quelle est la place que le
pharmacien occupe dans le système de soins afin de pouvoir le
comparer avec ce qui se passe en France. Du forum, je n’ai pas
entièrement été satisfaite. Je m’attendais à plus de débats que
de communications. Cela dit, j’ai appris beaucoup de choses,
notamment les problèmes du VIH et du paludisme. Ce sont des
problèmes qui touchent particulièrement l’Afrique et qui sont
plus distants de la France".

Par Cheick Beldh’or SIGUE
Le Pays

Assises criminelles : Le dossier Ousmane Guiro de (...)
Extrémisme violent : Les familles en quête de stratégies (...)
Burkina Faso : L’association Iqra sème la graine de la (...)
Journée du fournisseur minier au Burkina : La 3e édition (...)
Journée de l’excellence : L’Association Beoog neeré (...)
Agriculture au Burkina Faso : La CAIMA fait un bilan à (...)
Prise en charge des PDI dans le Centre-nord : Le projet (...)
IIIe Journée de pathologie et IVe journée du registre de (...)
Sécurité : Le commissariat de police de l’arrondissement 8 (...)
Evaluation en milieu universitaire : Un colloque (...)
Entrepreneuriat : Le programme 2SCALE fête ses dix ans (...)
Partenariat pour l’action en faveur de l’économie verte au (...)
Burkina/situation nationale : Le Cercle d’éveil craint (...)
Crise sécuritaire au Burkina : CGE Immobilier redonne le (...)
Commémoration de la journée internationale des personnes (...)
Ouagadougou : La police nationale met fin aux (...)
Lutte contre l’insécurité au Burkina : Des chercheurs (...)
Burkina Faso : Création de deux bases aériennes pour les (...)
Ouagadougou : Quand certains étudient, d’autres (...)
Burkina : Qui est le lieutenant colonel Ismaël Diaouari, (...)
16 jours d’activisme contre les VBG : l’ONG Oxfam (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 31962



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés