Actualités :: Entreprise Oumarou Kanazoé - ex-travailleurs : Médiation du MBDHP

Procès-verbal de conciliation du contentieux Tiemtoré Tasséré et 122 autres, représentés d’une part par le SYTTPBHA (Syndicat des travailleurs des travaux publics, du bâtiment de l’hydraulique et assimilés) et l’entreprise El Hadj Oumarou Kanazoé d’autre part.

Le Mouvement burkinabè des droits de l’homme et des peuples (MBDPH) a été saisi par l’entreprise El Hadj Oumarou Kanazoé (OK) sise à Ouagadougou, Burkina faso et le SYTTHBA sis à Ouagadougou, Burkina Faso, aux fins de servir de facilitateur pour trouver une solution au différend qui les oppose et qui est relatif au dossier Tiemtoré Tasséré et 122 autres ouvriers.

Fidèle à sa mission de médiation et d’intercession, le MBDHP a longuement approché les deux parties et exposé la méthodologie qu’il allait mettre en œuvre en vue de contribuer à une solution définitive du contentieux qui existe entre les travailleurs et l’entreprise OK.

Quatre rencontres ont été tenues respectivement aux dates suivantes dans les locaux du MBDHP.

- 26/04/04

- 02/05/04

- 03/05/04

La dernière rencontre a eu lieu au siège de l’Entreprise Oumarou Kanazoé et pendant trois (03) jours, au terme d’échanges fructueux un accord définitif et solide a été obtenu.

A la rencontre du 26/04/04, un premier accord sur les points suivants a été arrêté

- Les congés payés

- Les arriérés de salaires

- Les indemnités de traitement

- La question des prescriptions

- Une augmentation de 10% sur les salaires devait jouer dans les modes de calcul des droits ci-dessus rappelés.

A la rencontre du 02/05/04

Il a été rappelé les démarches à suivre :

- collecte des documents et preuves

- détermination du temps passé par chaque travailleur dans l’entreprise

- mise en place d’une commission ad-hoc présidée par le MBDHP pour régler les affaires non achevées dans la première partie des négociations

- arrêt d’un délai de 10 jours pour épuiser cet agenda.

La 3e rencontre a servi à communiquer les points d’accord et à donner rendez-vous aux parties le 22 mai 2004 pour les ultimes négociations.

Du 22 au 25 mai 2004, la commission qui comprenait :

- des inspecteurs de Travail en qualité de personnes ressources

- des représentants syndicaux des travailleurs du SYTTPBHA

- du MBDHP

- des représentants de l’Entreprise OK

ont discuté et échangé dans un esprit constructif et dans une très bonne ambiance.

Le 23 mai 2004 à 13 h, l’agenda était épuisé et le point d’accord général a été obtenu à la grande satisfaction de toutes les parties.

Un délai a été arrêté pour achever la mise en forme du dossier pour la présente approbation par signature.

I - Remarques

Le MBDHP a remercié grandement les deux parties.

1) Les travailleurs pour avoir fait preuve d’esprit de responsabilité et avoir observé tout au long des échanges des comportements positifs, guidés par la recherche de la satisfaction des intérêts des personnes qu’ils représentent.

2) Le groupe représentant l’Entreprise OK, qui a fait un remarquable travail de recherche documentaire et pour avoir pu réunir, en un temps record les informations demandées et surtout pour avoir donné les réponses pertinentes demandées.

3) Les inspecteurs de Travail, personnes ressources qui ont éclairé les négociations.

4) El Hadj Oumarou Kanazoé, PDG de l’Entreprise OK, qui a participé aux négociations, donnant des informations et montrant la disponibilité tout au long des échanges, il s’est informe sur les éventuels points d’obstacles et a donné des réponses qui ont permis d’avancer rapidement.

Ces remarques nous ont fait noter :

- la nouvelle atmosphère de relations susceptibles d’exister entre les travailleurs et l’entreprise OK

- les deux parties ont insisté sur cet état et promis de résoudre les différends qui prévalent au sein de l’entreprise par les voies du dialogue et des négociations

- c’est également un autre moyen et possibilités du MBDHP qui ont été salués et encouragés.

II - Les conclusions de l’exercice se comptent de la manière suivante :

1) Règlement des dossiers des personnes décédées

L’Entreprise OK et les représentants des travailleurs ont donné une priorité aux dossiers des personnes décédées avant que leurs droits ne se règlent. C’est à la satisfaction des ayants droit que ce volet a été traité à la satisfaction de tous.

2) Règlement des dossiers des personnes n’ayant pas pu répondre aux invitations à la table de discussions

Ces personnes sont tous hors du Burkina Faso, ou sont simplement en déplacement. N’ayant pas d’informations complètes les concernant, la commission après un profond examen de ces cas a décidé de les reverser dans ses propres instances en attendant de faire compléter leurs dossiers aux fins d’examen.

3) Règlement de l’ensemble des dossiers

3.1 Les accords de la première étape

Au cours des rencontres des 26 avril 2004 et 02 mai 2004, les 8/10e des dossiers litigieux ont été examinés. Un premier accord est intervenu.

Ensemble rendez-vous a été pris pour épuiser le reste des dossiers au sein de la commission mise sur pieds au terme de la décision de l’entreprise courant novembre 2002, élargie aux travailleurs pour la présente rencontre.

3.2 Les accords de la 2e étape

Lors des rencontres des 22/05/04, 23/05/04, 24/05/04, 25/05/04, un accord global a été acquis sur l’ensemble des dossiers traités, seuls 25 dossiers reversés à la commission, n’ont pu être examinés définitivement.

IV - Résultats définitifs

Les sommes dégagées

1. Au titre des congés payés

2. Au titre des indemnités de licenciements

3. Au titre des arriérés de salaires

4. Au titre de l’augmentation des 10%.

ont donné un total de douze millions cent quarante sept mille quatre cent vingt cinq (12 147 425) F CFA.

V - L’accord des parties

Les résultats des travaux soumis au président directeur de l’Entreprise, El Hadj Oumarou Kanazoé, et au secrétaire général du SYTTPBHA Ouédraogo François, ont été approuvés, à la grande satisfaction des uns et des autres.

Le MBDHP, à la suite des parties intéressées, s’est réjoui de ces résultats et de l’atmosphère nouvelle créée dans l’entreprise.

Fait à Ouagadougou le 25 mai 2004

Le PDG de l’Entreprise
O. KANAZOE

Le Président du MBDHP
Halidou OUEDRAOGO

Le Secrétaire Général du SYTTHBA
François OUEDRAOGO

Burkina : La Cour des comptes installe ses nouveaux (...)
Journée mondiale de l’aide humanitaire : Les acteurs (...)
Burkina : Des citoyens lancent Une « PETITION CITOYENNE (...)
Cour des comptes : Le receveur général prête serment
Centre de formation professionnelle de référence de (...)
Assistance alimentaire des populations du Nord : Projet (...)
Région du Centre-est : La journée internationale de la (...)
Foncier : Les résidents de la zone non lotie de Yamtenga (...)
Droits fonciers au Burkina : Des acteurs réfléchissent à (...)
Burkina Faso : Les prix des hydrocarbures augmentent dès (...)
Ouagadougou : Un enfant de 12 ans meurt des suites d’une (...)
Ouagadougou : Un exercice militaire prévu ce 19 août (...)
Crise alimentaire au Burkina Faso : Save the Children (...)
Burkina/Drame de Perkoa : Deux responsables de la (...)
Burkina/Education : La coopération française prend en (...)
Rentrée académique 2022-2023 : Inscrivez-vous à (...)
Société : « La gestion des conséquences de l’insécurité est (...)
Droits des femmes en Afrique : Les 9 recommandations de (...)
Sécurité urbaine au Burkina : Vers la mise en place d’une (...)
Conflits fonciers au Burkina : Les agents des services (...)
Bobo-Dioulasso : Des acteurs renforcent leurs capacités (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 31080



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés