Actualités :: Santé : Le Réseau accès aux médicaments essentiels (RAME) entend (...)

Le Réseau accès aux médicaments essentiels (RAME) a rencontré la presse, samedi 15 mai 2004 au Centre de presse Norbert-Zongo. Objectif, présenter le bulletin trimestriel et le site web du réseau.

"Le médicament", "le site internet du RAME", ce sont les deux produits que le Réseau accès aux médicaments essentiels (RAME) a présentés à la presse. "Le médicament" est le titre du bulletin trimestriel du réseau et se fixe pour objectif selon le coordonnateur, M. Simon Kaboré, de trouver le "médicament" de l’accès aux soins au Burkina d’où le titre de la publication. Cette appellation poursuit-il, a un double sens. Le médicament comme remède à l’amélioration de l’état de santé des populations et le médicament comme proposition de remède à l’amélioration de l’accès des populations aux soins.

Loin d’être, selon M. Kaboré, un journal propagandiste, "Le médicament" veut être un remède qui permettra de diagnostiquer le mal de l’inaccessibilité aux médicaments, informer sur les raisons du mal ; proposer des thérapies adaptées au mal et veiller à l’observance de ces thérapies. Il coûtera 500 F CFA et ambitionne de vivre des fruits de ses productions.

Le site internet du RAME, lui aura trois fonctions principales. Il s’agit de rendre disponible des informations sur la prise en charge des personnes vivant avec le VIH (PVVIH) et favoriser l’accès aux médicaments essentiels ; permettre un échange d’informations et d’expériences sur la prise en charge des PVVIH et biens d’autres informations utiles. L’autre dynamique, comportera un forum de discussion appelé "fo. rame" et un espace dénommé "appel à signature". fo. rame se consacrera aux débats sur la problématique de la prise en charge des PVVIH et à l’accès aux médicaments. Il est ouvert à tout abonné qui, en retour recevra dans sa boîte électronique tous les messages envoyés dans le forum. Les abonnés pourront ainsi participer aux discussions animées par le site. Des modérateurs assureront le filtrage des messages pour éviter l’utilisation du forum à d’autres fins.

Quant à l’espace "appel à signature", il permettra aux personnes intéressées de participer aux activités d’interpellation ou de soutien des autorités nationales ou internationales. Des lettres ouvertes pourront y être adressées à des décideurs pour soutenir ou dénoncer des actions ou des programmes spécifiques.

Gratuité des ARV, un des objectifs du RAME

Le Réseau accès aux médicaments essentiels s’est fixé comme premier objectif spécifique de l’année 2004, d’obtenir des autorités nationales la gratuité des ARV dans les programmes actuellement en cours au Burkina. Pour le coordonnateur du RAME M. Simon Kaboré, la réalisation de cet objectif n’a pour seule barrière que la volonté politique. Selon M. Kaboré aucun bailleur de fonds n’exige du Burkina la contribution financière des PVVIH à leur prise en charge anti-retrovirale.

"La contribution de 8 000 F CFA qui sera demandée par mois à chaque malade est une décision qui a pris forme au Burkina et se limitera au Burkina. Il n’engagera aucun partenaire au développement et autres bailleurs de fonds. En outre dans le rapport sur la santé dans le monde, 2004 de l’OMS intitulé "changer le cours de l’histoire" il est exprimé la volonté manifeste de la communauté internationale d’étendre le traitement à des millions de personnes et de les soigner pendant le reste de leur existence. Aucun souci de pérennité ne doit alors nous contraindre à exiger des PVVIH, un sacrifice aussi énorme", a martelé M. Simon Kaboré.

Le Burkina a-t-il les moyens nécessaires pour offrir gratuitement ces ARV de façon pérenne ? Question de journaliste. Oui rétorque M. Kaboré. Tout dépend de la volonté politique surtout que le taux de séroprévalence est en train de chuter considérablement dans notre pays a-t-il conclu.

A Verlaine KABORE

Sidwaya

Violences sexuelles liées au terrorisme : Le Burkina (...)
Institut national des sciences des sociétés : Dr Basga (...)
Santé visuelle au Burkina : La fondation Jean Paul (...)
Burkina/Renforcement des moyens d’existence des femmes : (...)
Burkina Faso : La CNSS offre des kits scolaires à 325 (...)
Burkina : Dr Emmanuel Nanéma prend officiellement les (...)
Plateforme "Mesure, rapportage et vérification" : Les (...)
Burkina/Energie : La ministre de l’énergie Maminata (...)
Filière karité au Burkina : Le projet PACTE dote des (...)
Le Jeune Architecte Burkinabè, SANA Abdou Rachid reçoit (...)
Laïcité au Burkina : « C’est bon, mais ce n’est pas arrivé (...)
Nouveau code des personnes et de la famille : Un (...)
Sécurité alimentaire au Burkina : Vers la prise en compte (...)
Bobo-Dioulasso : Des membres d’organisations de la (...)
Prise en compte des aspects environnementaux, de santé, (...)
Burkina Faso : Lancement du projet : « Mobilité protégée (...)
Cérémonie de sortie de la 48e promotion élèves sous-officiers
Projet régional OKP-TMT+ : Un atelier national pour le (...)
Education de qualité au Burkina : Le Centre national des (...)
Opération mana-mana à Koubri : « Il faut prendre soin de (...)
Affaire Ollo Mathias Kambou : Le procureur requiert une (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 31395



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés