Actualités :: 12es Journées des sciences de la santé : La santé avant tout sera (...)

Les Journées des sciences de la santé de Bobo-Dioulasso, créées en 1992, sont à leur 12e édition cette année. Débutées le 4 mai, elles ont pris fin le 7 mai dernier, avec 200 participants venus de plusieurs contrées du Burkina, de l’Afrique de l’Ouest (Bénin, Mali, Niger, Togo, Côte d’Ivoire, Sénégal), de France et de Belgique. Trois jours durant, ils ont échangé autour du thème : "Pauvreté, santé de la mère et de l’enfant"

La question de la pauvreté a dominé les travaux, contexte oblige. Médecins, chercheurs, chimistes, paramédicaux ont porté une attention particulière à la nécessité de promouvoir un système sanitaire à gestion participative et communautaire. Toute chose devant permettre la réduction des coûts, une prise en charge de leurs problèmes de santé par les populations, et l’instauration d’une confiance partagée entre acteurs et bénéficiaires. Cette approche a fait l’objet de plusieurs communications sur des expériences actuelles dans des formations sanitaires comme à Houndé, Ouargaye, Manga, Nouakchott (Mauritanie), etc.

Les questions débattues étaient multiples et très diversifiées, dans l’objectif majeur de "permettre une meilleure collaboration entre institutions de recherche et de soins et de favoriser une plus grande utilisation des résultats de la recherche par les agents de terrain".

La 12e édition des Journées des sciences de la santé (JSS) a eu ses particularités :

participation de nombreux pays, promesses d’une participation renforcée aux 13es Journées, soutien de nombreux sponsors (France, Hollande, OMS, UNICEF, BRAKINA). Et puis, la fin des travaux a vu la mutation statutaire des Journées des sciences de la santé en association autonome avec un bureau élu de 8 membres présidé par l’ex-secrétaire permanent en la personne du Docteur Jean Bosco Ouédraogo. C’est une mutation qui affiche des ambitions plus grandes, car il y aura un conseil d’administration, un partenariat plus élargi et des cotisations systématiques. Il faut relever que la question de l’instauration d’un conseil d’administration a été vivement débattue. En marge des travaux, il faut souligner la tenue du congrès de l’Association burkinabè de santé publique (ABSP).

Au moment de la clôture, c’est un hommage appuyé qui a été rendu aux participants des autres pays, notamment de Belgique et de France, ainsi qu’aux différents sponsors par le président nouvellement élu.

Le secrétaire général de la province du Houet, au nom du ministre de la Santé, a loué le mérite de cette mobilisation d’intelligences et de compétences. Reconnaissant le sérieux qui caractérise les JSS, il a déclaré que les autorités gouvernementales seront attentives aux résultats des travaux.

Comme aux dernières éditions, des prix ont été décernés aux auteurs de communications jugées des plus pertinentes. Ainsi, le premier prix d’une valeur de 200 000 FCFA est allé à Zourata Ouédraogo pour sa communication sur " Utilisation traditionnelle des plantes au cours de la lactation".

Le 2e prix de 100 000 FCFA est revenu à Assétou Dermé pour sa communication sur "De l’officiel au non officiel : le marché dit parallèle de médicaments". Les 3e et 4e prix, de 50 000 FCFA chacun ont été attribués respectivement à Traoré Bakary sur "Problématique de la mortalité à la pédiatrie de l’hôpital de Sikasso" et à Mme Koala pour "Les difficultés d’intégration et de suivi des femmes en situation de maternité dans le processus PTME".

Des prix spéciaux ont été également décernés, l’un par l’Association burkinabè de santé publique (100 000 F + 1 trophée) et l’autre par l’Association Prémice/Bébé, d’un montant de 200 000 F. Ce dernier prix a été partagé entre deux bénéficiaires jugés ex-aequo.

Jean-Luc BONKIAN

Sidwaya

Violences sexuelles liées au terrorisme : Le Burkina (...)
Burkina : Dr Emmanuel Nanéma prend officiellement les (...)
Institut national des sciences des sociétés : Dr Basga (...)
Région de l’Est : Lancement de deux projets en réponse à (...)
Santé visuelle au Burkina : La fondation Jean Paul (...)
Burkina/Renforcement des moyens d’existence des femmes : (...)
Burkina Faso : La CNSS offre des kits scolaires à 325 (...)
Plateforme "Mesure, rapportage et vérification" : Les (...)
Burkina/Energie : La ministre de l’énergie Maminata (...)
Filière karité au Burkina : Le projet PACTE dote des (...)
Le Jeune Architecte Burkinabè, SANA Abdou Rachid reçoit (...)
Laïcité au Burkina : « C’est bon, mais ce n’est pas arrivé (...)
Nouveau code des personnes et de la famille : Un (...)
Sécurité alimentaire au Burkina : Vers la prise en compte (...)
Bobo-Dioulasso : Des membres d’organisations de la (...)
Prise en compte des aspects environnementaux, de santé, (...)
Burkina Faso : Lancement du projet : « Mobilité protégée (...)
Cérémonie de sortie de la 48e promotion élèves sous-officiers
Projet régional OKP-TMT+ : Un atelier national pour le (...)
Education de qualité au Burkina : Le Centre national des (...)
Opération mana-mana à Koubri : « Il faut prendre soin de (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 31395



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés