Actualités :: SIDA : L’expérimentation phytothérapeutique du CMA de Saint-Camille

L’étude initiée en 1999 par le ministère de la Santé en collaboration avec le Centre médical Saint Camille a permis d’évaluer l’utilisation de neuf recettes traditionnelles et d’en tester les effets sur l’amélioration de l’état de santé des malades du SIDA.

Suite à la prise de quelques dispositions, notamment sur la crédibilité scientifique que le Centre médical Saint Camille et le ministère de la Santé ont entrepris en 2000, le suivi de neuf recettes de tradipraticiens.

Sept proviennent de la pharmacopée burkinabé et deux du Togo sur les sept évaluées, quatre présentent des insuffisances (toxicité et causes de troubles digestifs) tandis que les cinq autres ont contribué à l’amélioration de l’état physique des patients, selon le constat du suivi clinique établi par le médecin de l’hôpital du jour.

Sur 700 malades enregistrés dont l’état a été confirmé après des tests, seuls 83 ont fait l’objet d’un suivi biologique régulier durant la période 2000-2003.

Le bilan médical de l’état physique des malades traités à partir de ces recettes fait ressortir une nette amélioration chez bon nombre d’entre eux. Cette amélioration, fruit des propriétés stimulantes des produits, se traduit cliniquement par :

une prise de poids,

une baisse de la charge virale pour 63% des patients régulièrement suivis,

et une augmentation des CD4.

Lorsque les mêmes produits sont administrés à des malades dont les CD4 sont inférieurs à 200 par millilitre, il en résulte la dégradation de l’état physique du malade.

Par contre, utilisés par des malades dont le taux des CD4 excède les 200 par millilitre, ils ont une action positive en terme d’augmentation des CD4 et d’amélioration de la qualité de vie des patients traités.

Il serait préférable de soigner les malades dont les CD4 sont inférieurs à 200 par les ARV, tandis que les produits traditionnels pourraient être administrés à ceux dont les CD4 sont supérieurs à 200 par millilitre.

Approvisionnement en ARV

Au Burkina il n’a jamais été signalé de rupture de stock des différentes molécules d’ARV. Ces molécules, au nombre de 13 sont :

Pour les NRTI (Nucléoside Reverse Transcriptase Inhibiteur).

• AZT (zidovudine, Retrovir)

• d4T (stavudine, Zerit)

• ddl (didanosine, Videx)

• 3TC (Iamivudine, Epivir)

• Abacavir (Ziagen)

• ddC (dideoxycytidine, Hivid)

Pour les NRTI

(Non Nucléoside Reverse Transcriptase Inhibiteur) • Névirapine (Viramune)

• Efavirenz (Stocrin )

Pour les inhibiteurs de protéase

• Nelfinavir (Viracept)

• Ritonavir (Norvir)

• Indinavir (Crixivan)

• Saquinavir (INVIRASE)

• Ritonavir + Lopinavir (Kaletra)

Pour les combinaisons CAS PARTICULIERS

• Zidovudine +Iamuvidine : C OMBIVIR

• Zidovudine +Iamuvidine + abacavir ( ZIAGEN) : TRIZIVIR

• Zidovudine +Iamuvidine +viramune : TRIOMUNE

Une synthèse de Charles Ouédraogo

Dédougou : Des personnes déplacées internes crient (...)
Promotion de l’emploi des jeunes au Burkina : Le plan (...)
Syndicats : L’Unité d’action syndicale dénonce les (...)
Bobo-Dioulasso : Le projet Archipelago forme 105 (...)
Burkina/Don de sang dans la région du Centre-est : Une (...)
Identification unique de base au Burkina : Vers (...)
Vie de la rédaction : Zéliya Tamboura, responsable du (...)
Ligne électrique Ouaga-Sapouy : Des chauves-souris à (...)
Entrepreneuriat au Burkina : 60 jeunes formés par la (...)
Sécurité routière au Burkina : Les autorités sensibilisent (...)
Commune de Ouagadougou : Le Mogho Naaba Baongo invite (...)
Entrepreneuriat agricole à Gaoua : L’étudiant Adama Palé (...)
Don de sang au Burkina : « Le sang est gratuit pour (...)
Burkina Faso : Plus de 85% des victimes d’accidents de (...)
Banditisme en milieu urbain : Trois malfrats dans les (...)
Promotion sportive et éducative au Burkina : Des (...)
Enfance en difficultés : Hugues Fabrice Zango fait (...)
Circulation routière au Burkina : Ouagadougou, capitale (...)
Affaire Thomas Sankara : « Ce sont les gens que nous (...)
Communications électroniques au Burkina : Les pratiques (...)
Burkina/Santé : Les responsables du ministère de la Santé (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 31038

Les plus regardées



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés