Actualités :: Programme conjoint Aide et action/Action aid : Le plan 2004-2008 en (...)

Des acteurs de l’éducation sont en atelier national à l’ex-INA du 27 au 30 avril 2004 pour relire le plan stratégique 2004-2008 du programme conjoint Aide et action/Action aid du Burkina Faso.

Le programme conjoint Aide et action/Action aid du Burkina Faso, créé en 2001, s’est fixé pour objectif de permettre à tous les enfants d’accéder à l’école. Trois ans après et au moment où ce programme amorce un nouveau plan quinquennal 2004-2008, "il nous a paru nécessaire de le partager avec l’ensemble des acteurs pour envisager l’avenir avec beaucoup plus de sérénité", a souligné le responsable du programme conjoint Adjimon Koffi.

L’objectif de la rencontre est d’améliorer la vision du programme conjoint en harmonie avec les politiques éducationnelles en cours au Burkina.

On peut citer entre autres, le Plan décennal de développement de l’éducation de base (PDDEB), le Cadre stratégique de lutte contre la pauvreté, le Cadre stratégique de lutte contre les IST/VIH/Sida etc. En harmonie aussi avec les évolutions de la région Aide et action/Action aid en Afrique.

"Il faut qu’à l’horizon 2015, tous les enfants, particulièrement ceux du Burkina Faso, bénéficient d’une éducation de base gratuite et de qualité. Et c’est ensemble que nous relèverons ce défi. Le programme conjoint s’engage ainsi avec ses partenaires pour une éducation au service du développement", a laissé entendre M. Koffi.

Au cours de leurs travaux, les participants se pencheront entre autres, sur la présentation des organisations Aide et action/Action aid, les défis et les enjeux du programme, ses avantages.

Ils aborderont également le partenariat pour une alliance stratégique en vue d’une collaboration efficace. Ils tireront les leçons apprises du partenariat, discuteront de la relecture du plan stratégique et dégageront des pistes nouvelles de collaboration et de partenariat.

Le ministre de l’Enseignement de base et de l’Alphabétisation, Mathieu Ouédraogo a noté que l’objectif poursuivi dans le cadre du PDDEB et de l’éducation pour tous (EPT) est d’atteindre la scolarisation de tous les enfants en 2015. Pour cela, le soutien de partenaires comme Aide et action/Action aid est nécessaire. "Ces deux organisations se sont engagées à mettre en commun leurs expériences et leurs ressources afin de contribuer à la mise en œuvre du PDDEB. Elles se sont engagées parce qu’il existait un cadre institutionnel performant et crédible et une volonté forte de tous les acteurs", a dit le ministre Ouédraogo.

Aussi a-t-il souhaité que la mise en œuvre du plan stratégique 2004-2008, tienne compte des visions et missions du programme conjoint, tout cela en harmonie avec les orientations du gouvernement du Burkina.

Du reste, le ministre Ouédraogo a reconnu la volonté de son département d’accompagner et de jouer pleinement son rôle de partenaire privilégié aux côtés du programme conjoint.

Charles OUEDRAOGO
Sidwaya

Burkina : La Cour des comptes installe ses nouveaux (...)
Journée mondiale de l’aide humanitaire : Les acteurs (...)
Burkina : Des citoyens lancent Une « PETITION CITOYENNE (...)
Cour des comptes : Le receveur général prête serment
Centre de formation professionnelle de référence de (...)
Assistance alimentaire des populations du Nord : Projet (...)
Région du Centre-est : La journée internationale de la (...)
Foncier : Les résidents de la zone non lotie de Yamtenga (...)
Droits fonciers au Burkina : Des acteurs réfléchissent à (...)
Burkina Faso : Les prix des hydrocarbures augmentent dès (...)
Ouagadougou : Un enfant de 12 ans meurt des suites d’une (...)
Ouagadougou : Un exercice militaire prévu ce 19 août (...)
Crise alimentaire au Burkina Faso : Save the Children (...)
Burkina/Drame de Perkoa : Deux responsables de la (...)
Burkina/Education : La coopération française prend en (...)
Rentrée académique 2022-2023 : Inscrivez-vous à (...)
Société : « La gestion des conséquences de l’insécurité est (...)
Droits des femmes en Afrique : Les 9 recommandations de (...)
Sécurité urbaine au Burkina : Vers la mise en place d’une (...)
Conflits fonciers au Burkina : Les agents des services (...)
Bobo-Dioulasso : Des acteurs renforcent leurs capacités (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 31080



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés