Actualités :: Pô : Détournements de vivres Cathwel

S’il y a un sujet qui alimente les causeries en milieu scolaire
au Nahouri et à Pô surtout, c’est celui relatif à un détournement
de vivres CATHWEL dans une école primaire de la place. Le
contrôleur central du CATHWEL a même effectué, à cet effet,
une mission d’inspection dans cette direction provinciale et
dans l’école en question le 17 mars dernier.

La rumeur sur ce détournement était telle que nous nous
sommes rendus à la source (ndlr : à la DPEBA et dans l’école
en question...) pour mieux cerner ce qui s’est réellement passé.
A la direction provinciale de l’Enseignement de base et de
l’Alphabétisation (DPEBA), le premier responsable des lieux
ainsi que certains de ses collaborateurs nous avaient demandé
de leur accorder un peu de temps pour mener leurs
investigations afin de situer par la suite les responsabilités si
toutefois il y avait détournement.

Mais notre démarche,
apparemment souhaitée partout ailleurs en pareille
circonstance et même dans ce cas précis par le Directeur
provincial de l’enesignement de base (DPEBA), ne semble pas
avoir plu à certaines personnes concernées de près ou de loin
par le problème. La preuve, dans le cadre de ses investigations,
un confrère qui avait approché certains présumés coupables du
détournement, aurait été surpris d’entendre ces derniers lui dire
avec mépris qu’ils trouvaient "rigolo", le fait qu’on veuille
s’intéresser à cette affaire.

Quant à d’autres, ils avaient émis le
voeu de nous rencontrer pour "négocier" pour qu’on ne parle pas
de ce problème dans nos colonnes, prétextant que cela pourrait
porter un coup dans leurs relations avec le CATHWEL, voire
porter préjudice à la province.

Ces derniers n’ayant pas pu nous rencontrer pour cause de
vacances de Pâques, auraient laissé entendre que quiconque
oserait écrire sur cette affaire serait purement et simplement
expulsé de Pô, avec la bénédiction d’une certaine frange de la
population. "Nous allons monter la population contre tous ceux
qui parleront de ce problème dans la presse afin de les chasser
de Pô", avait dit un enseignant autochtone.

Par Noufou ZONGA
Le Pays

Dédougou : Des personnes déplacées internes crient (...)
Promotion de l’emploi des jeunes au Burkina : Le plan (...)
Syndicats : L’Unité d’action syndicale dénonce les (...)
Bobo-Dioulasso : Le projet Archipelago forme 105 (...)
Burkina/Don de sang dans la région du Centre-est : Une (...)
Identification unique de base au Burkina : Vers (...)
Vie de la rédaction : Zéliya Tamboura, responsable du (...)
Ligne électrique Ouaga-Sapouy : Des chauves-souris à (...)
Entrepreneuriat au Burkina : 60 jeunes formés par la (...)
Sécurité routière au Burkina : Les autorités sensibilisent (...)
Commune de Ouagadougou : Le Mogho Naaba Baongo invite (...)
Entrepreneuriat agricole à Gaoua : L’étudiant Adama Palé (...)
Don de sang au Burkina : « Le sang est gratuit pour (...)
Burkina Faso : Plus de 85% des victimes d’accidents de (...)
Banditisme en milieu urbain : Trois malfrats dans les (...)
Promotion sportive et éducative au Burkina : Des (...)
Enfance en difficultés : Hugues Fabrice Zango fait (...)
Circulation routière au Burkina : Ouagadougou, capitale (...)
Affaire Thomas Sankara : « Ce sont les gens que nous (...)
Communications électroniques au Burkina : Les pratiques (...)
Burkina/Santé : Les responsables du ministère de la Santé (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 31038

Les plus regardées



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés