Actualités :: Tabagisme : MABUCIG convoquée en justice

Afrique contre le tabac (ACONTA) une association pour la
défense des droits à la santé a introduit un référé en justice
contre la MABUCIG et le Festival International de Jazz à
Ouagadougou (JAO).

A l’occasion d’une caravane du rythme lancée par les cigarettes
FINE du 15 au 22 avril 2004 et de JAO du 23 avril au 1er mai
2004, sponsorisée par la marque HAMILTON, l’association
ACONTA qui a son siège à Ouagadougou a introduit auprès du
tribunal de Ouagadougou une requête pour l’annulation de la
Caravane du Rythme et pour le retrait du slogan "Hamilton une
personnalité d’exception" dans le spot publicitaire de JAO.

Ces
marques de cigarettes font de la publicité directe à travers
l’organisation de concerts géants gratuits dans des endroits
publics pour FINE et une publicité directe à la radio pour
HAMILTON dans l’optique de recruter de nouveaux fumeurs
parmi la jeunesse Burkinabé et cela en violation de la loi qui
régit la publicité en la matière.
Pour Sidi Mohamed, Secrétaire Exécutif de ACONTA, "les firmes
de tabac au Burkina Faso se croient dans une jungle où elles
sont les seuls maîtres". En effet, elles s’adonnent à une
publicité outrageuse et mensongère et cela dans une parfaite
impunité.

Il est impératif que cet état de fait change. A chaque
fois qu’on jugera que la publicité en question ou la manifestation
viole la loi, nous ferons recours à la justice pour que les citoyens
soient rétablis dans leurs droits, donc protégés par la loi.

L’adolescence est le moment clé des pratiques tabagiques

C’est en effet vers la moyenne de 15,2 ans que se joue l’entrée
dans le tabagisme selon des documents longtemps gardés
secrets de Impérial Tobacco (qui détient la majorité des actions
à la MABUCIG) et souvent l’habitude de fumer. C’est à l’occasion
de manifestations comme cellse qu’organise FINE que sont
recrutés ces mineurs.

Lors de la dernière enquête au Burkina
Faso appelée Global Youth Tobacco Survivey (GYTS) il a été
observé une augmentation de la prévalence tabagique chez les
jeunes filles qui passe de 1% à 7% ; cette augmentation comme
celle des garçons s’explique par la publicité qu’organise les
marchands de tabac à la télévision, à la radio (comme celle
qu’organise HAMILTON à l’occasion de JAO) et de façon directe
par l’organisation de manifestations publiques (comme celles
qu’organise FINE et bien d’autres).

Ce qu’il faut c’est arrêter toute cette stratégie meurtrière de
l’industrie du tabac et
* Rendre de plus en plus difficile l’accès du tabac :

- Augmentation des taxes sur le tabac ;

- Réduction de l’accès du tabac aux jeunes par l’interdiction de
vente aux moins de 16 ans

- L’interdiction de la vente des paquets de moins de 20
cigarettes ;

- Encourager l’arrêt du tabac :

- Mobiliser les professionnels de santé dans la prise en charge
des fumeurs qui veulent arrêter de fumer

- Organiser des séances de sevrage à l’endroit de ceux qui
veulent arrêter.

Sidi Mohamed ((226) 85 12 72 )

Campagne de vaccination contre la poliomyélite : La (...)
Vente de dolo : Un commerce qui nourrit son homme, (...)
Burkina/Arbinda : Des populations vident des vivres (...)
Burkina : Le gouverneur du Sahel ordonne l’arrêt de (...)
Communication non-violente : 20 jeunes de l’arrondissement 8
24e anniversaire du décès de Norbert Zongo : Le collectif (...)
Projet de renforcement des capacités des agences de (...)
Entrepreneuriat au Burkina : 48 heures pour la (...)
Burkina : Le délai de 30 novembre pour la publication de (...)
Centre-est du Burkina : Un réseau d’experts d’accompagnement
1ère édition du Forum économique et agricole du Faso : (...)
Projet d’aide d’urgence aux déplacés internes et aux (...)
Région du Sahel : L’interculturalité des communautés (...)
Dédougou : 153 jeunes formés reçoivent leurs attestations (...)
Région du Centre : La femme rurale célébrée pour sa (...)
Burkina Faso : Le gouvernement suspend jusqu’à nouvel (...)
Sud-ouest du Burkina : La société d’exploration Centamin (...)
Énergie au Burkina : Le projet ECED-Mouhoum pour (...)
Phénomène de migration : Un « visage de plus en plus (...)
Caisse nationale de sécurité sociale : Les cadres (...)
Pouponnière Den-Kanu de Bobo-Dioulasso : Un centre de (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 31878



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés