Actualités :: Réforme de la justice burkinabè : 3927 ouvrages pour les hommes de droit et (...)

Le ministre de la Justice, garde des Sceaux, M. Boureima Badini a procédé jeudi 10 avril dernier à une remise d’ouvrages juridiques aux magistrats en formation et au Réseau de journalistes traitant de l’information judiciaire. Ce sont trois mille neuf cent vingt sept (3927) ouvrages qui ont été remis aux futurs acteurs de la justice et aux agents de médias.

"L’efficacité de la justice", tel est l’objectif poursuivi, selon le ministre Boureima Badini, dans la mise en œuvre actuelle du Plan d’action nationale de réforme de la justice. Et pour rendre cette justice efficace, il faut des hommes de qualité. C’est pourquoi le ministère de la Justice, en coordination avec l’Union européenne à travers la cellule de gestion du Programme d’appui à la consolidation du processus démocratique, l’Etat de droit et la bonne gouvernance (PADEG) a remis des ouvrages constitutifs des mallettes juridiques des magistrats, des greffiers en chefs et des médias.

Les bénéficiaires qui sont des futurs magistrats, greffiers en chefs en formation à l’Ecole nationale d’administration et de magistrature (ENAM) et les journalistes disposent désormais pour l’efficience de leur travail, des documents essentiels. D’une valeur estimée à 42 millions de FCFA, les 3927 ouvrages portent sur toutes les branches du droit (pénal, administratif, commercial...), la profession de greffier etc.

Ils serviront à la formation professionnelle des hommes de droit, et constitueront des documents de base tout au long de leur vie professionnelle en juridiction ou dans l’administration de la justice. Quant aux journalistes bénéficiaires, les cent quarante (140) livres mis à leur disposition leur permettront de bien expliquer à l’opinion publique, les notions juridiques, les procédures appliquées, des lexiques, des ouvrages spécialisés qui contribueront à améliorer le traitement de l’information judiciaire.

Le ministre Badini et le président du PADEG, le Pr. Pierre Meyer ont exhorté les bénéficiaires à exploiter les ouvrages pour une mise à jour de leurs connaissances et surtout pour nourrir leur réflexion avant leur action. Maintenant que les moyens matériels sont donnés aux futurs hommes de droit, il leur "appartient de travailler pour produire des décisions judiciaires juridiquement excellentes ou alors de choisir d’être du côté de ces juges dont les motivations de décisions sont plutôt incorrectes, insolites, ambiguës et relevant plus de leurs états d’âme que de l’esprit d’Etat de droit", a conclu le ministre Badini.

Enok KINDO
Sidwaya

Burkina/Arbinda : Des populations vident des vivres (...)
Burkina : Le délai de 30 novembre pour la publication de (...)
Vente de dolo : Un commerce qui nourrit son homme, (...)
Burkina : Le gouverneur du Sahel ordonne l’arrêt de (...)
Centre-est du Burkina : Un réseau d’experts d’accompagnement
1ère édition du Forum économique et agricole du Faso : (...)
Communication non-violente : 20 jeunes de l’arrondissement 8
24e anniversaire du décès de Norbert Zongo : Le collectif (...)
Projet d’aide d’urgence aux déplacés internes et aux (...)
Région du Sahel : L’interculturalité des communautés (...)
Dédougou : 153 jeunes formés reçoivent leurs attestations (...)
Région du Centre : La femme rurale célébrée pour sa (...)
Burkina Faso : Le gouvernement suspend jusqu’à nouvel (...)
Sud-ouest du Burkina : La société d’exploration Centamin (...)
Énergie au Burkina : Le projet ECED-Mouhoum pour (...)
Phénomène de migration : Un « visage de plus en plus (...)
Caisse nationale de sécurité sociale : Les cadres (...)
Pouponnière Den-Kanu de Bobo-Dioulasso : Un centre de (...)
Journée de don de sang : Un acte de solidarité de « Faso (...)
Santé au Burkina : Plaidoyer pour un financement du Plan (...)
Burkina : « Certains d’entre nous font l’objet de mandat (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 31878



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés