Actualités :: Célébration de la fête de Pâques : Une nuit de folle ambiance à l’église de (...)

A l’instar des autres chrétiens, ceux de Dassasgho ont célébré dans la nuit du samedi 10 avril, la résurrection de Jésus Christ à l’église Saint Pierre. Baptêmes, eucharistie, prières pour la paix dans le monde, chants d’action de grâce, tel a été le menu de la célébration de la nuit pascale.

Une heure avant le début de la messe prévue à 22 h, la cour de l’église Saint Pierre de Dassasgho grouillait déjà de monde. A l’entrée principale de la cour était déposée la bûche qui allait illuminer l’église Saint Pierre. L’autel dressé au dehors pour la circonstance attendait les prêtres et les enfants de chœur. Soudain, une grosse pluie inattendue se mit à arroser la ville de Ouagadougou, obligeant les fidèles catholiques massés devant l’autel à la débandade. Derrière eux, des bancs, des chaises, des tabourets et même des bougies achetées à cette occasion étaient abandonnés sous la pluie.

"Dieu est vraiment puissant. Qui aurait cru que nous allions célébrer la réssurection du Christ sous la pluie ?’’, s’interrogeait une chrétienne recroquevillée sous le hall de l’église, les habits à moitié mouillés.

L’heure de la messe sonna enfin. Toutes les ampoules s’éteignirent. Accompagné d’une dizaine de servants de messe tenant croix , bougies et encens, le prêtre François Sebgo fit son entrée, les pas cadencés par des battements de tam-tams.

Les deux chorales (francophone et moorephone) de façon alternée, mettent instruments musicaux et leurs voix en branle avant de céder la place aux différents lecteurs de la Bible de ce jour. La lecture du livre de la Genèse semble avoir épaté plus d’un. Explicitée par du bruitage comportant des chants d’oiseaux, de cocorico de coq, de hennissement de cheval ou des aboiements de chiens et surtout la voix perçante de l’homme, cette lecture qui retrace l’histoire de la création du monde a émerveillé les fidèles catholiques. D’autres lectures notamment celles du livre d’Ezechiel et de la lettre de Saint Paul aux Romains viendront étayer la résurrection de Jésus.

L’unique baptisée

Le prêtre après avoir partagé l’Evangile selon Saint Luc qui relate le triomphe du Christ sur la mort, a procédé au baptême de Mme Genéviève Kaboré. Elle a été la seule du fait de son âge avancé à recevoir ce sacrement en cette nuit de Pâques en l’église Saint Pierre de Dassasgho. Les autres catéchumènes ont été quant à eux, baptisés à la paroisse Saint Camille.

La fin du baptême et de la célébration de l’Eucharistie a donné lieu à des chants et danses d’action de grâce. L’autel de l’église fut envahi par les fidèles qui exécutaient des pas de danse les uns derrière les autres, encouragés par des cris de joie et desd applaudissements. C’est après des prières pour la paix, les malades, les désespérés et la folle ambiance que les uns et les autres ont quitté les lieux, malgré la pluie qui continuait à tomber.

Enok KINDO
Sidwaya

Paix et cohésion sociale : « La crise à laquelle le (...)
Protection et assistance aux migrants au Burkina : Les (...)
Rumeurs de coup d’Etat contre le capitaine Ibrahim (...)
Paix et cohésion sociale au Burkina : « Tout est possible (...)
11e journée communautaire : Le rôle des acteurs dans la (...)
Ouagadougou : La police municipale ferme des débits de (...)
Séminaire national des femmes de la CGT-B : La situation (...)
1re édition des journées du mutualiste du fisc : Les (...)
Sécurité alimentaire au Burkina : Le projet d’appui à la (...)
Gouvernance d’entreprise au Burkina : Des responsables (...)
Ouagadougou : Deux réseaux de présumés malfaiteurs mis (...)
Journée mondiale sans achats : Le Réseau national des (...)
Situation nationale : Le CERFI invite les musulmans à (...)
Dédougou : Un trio ministériel rend visite aux déplacés (...)
Police nationale du Burkina Faso : A cœur ouvert avec (...)
Journée des Nations-unies : Les élèves d’Enko Ouaga (...)
Participation de l’enfant et Programmation basée sur ses (...)
Burkina : Le Syndicat autonome des magistrats burkinabè (...)
Analyse descriptive des données quantitatives : L’ISSP (...)
Bobo-Dioulasso : Bientôt un centre de gériatrie pour la (...)
Boucle du Mouhoun : 72 heures d’activités pour (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 31857



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés