Actualités :: Pâques au temple Emmanuel : Commémoration de la libération de l’homme

Plus d’un millier de fidèles de l’Eglise des Assemblées de Dieu du Temple Emmanuel de Ouagadougou ont commémoré la Pâques sous le signe de la libération de l’homme. Dans sa prédication, le pasteur principal, Samuel Yaméogo a invité les chrétiens à cultiver autour d’eux la tolérance et l’acceptation de l’autre.

"Le tombeau était vide. Vivant, Jésus est vivant. Il est ressuscité d’entre les morts". Ces phrases revenaient sans cesse dans les chants et les prières des fidèles de l’Eglise des Assemblées de Dieu du Temple Emmanuel de Ouagadougou, dimanche 11 avril 2004, jour de la célébration de la résurrection du Christ. Le culte commun qui a réuni plus d’un millier de personnes se voulait un cadre de rappel du sens de la Pâque et son importance dans l’environnement du chrétien d’aujourd’hui. Selon le pasteur principal, Samuel Yaméogo, la Pâques est la plus grande fête de toute la création de l’humanité. Elle sonne la libération de l’espèce humaine et symbolise la paix sur terre.

"Le loup habitera avec l’agneau", évoquera le pasteur Samuel Yaméogo pour illustrer la grâce que Jésus Christ a faite aux hommes. Toutefois, "l’œuvre du Seigneur dans sa conduite sur terre et l’accomplissement des saintes écritures incarnent l’obéissance", a souligné le pasteur Samuel Yaméogo dans sa prédication. Celui-ci a bâti son intervention sur : "L’obéissance mène à la croix ; de la croix à la gloire".

S’appuyant sur le chapitre 5 et les versets 3 à 14 du livre de l’Apocalypse, le pasteur principal a placé la commémoration de la Pâques chrétienne sous le signe de l’obéissance et de la gloire. Des passages des livres d’Esaïe, de Genèse et des quatre évangiles viendront rétablir la portée de la Résurrection du Christ. Selon les saintes écritures, "Pâques signifie passer outre dans le sens d’épargner, ne pas détruire". C’est pourquoi, a révélé le pasteur Yaméogo, les premiers nés des enfants d’Israël ont été épargnés en Egypte quand Dieu a décidé de punir les Egyptiens. "Les qualificatifs de lion du Juda, de sacrifice de l’agneau interpelle chaque chrétien sur la perfection, la connaissance et la puissance de Dieu manifestée à travers la résurrection du Christ", a-t-il ajouté.

Ainsi, l’homme doit marcher dans la sanctification en cultivant autour de lui la tolérance, l’acceptation de l’autre. "Jésus ne s’est pas opposé à la volonté de Dieu. Mieux, il n’a pas maudit ses bourreaux. Ce renoncement à la violence doit être une leçon pour tous dans ce monde", a indiqué le pasteur principal du Temple Emmanuel.

Jolivet Emmaüs Sidibé
PAG BELEGUEM
Sidwaya

Campagne de vaccination contre la poliomyélite : La (...)
Vente de dolo : Un commerce qui nourrit son homme, (...)
Burkina/Arbinda : Des populations vident des vivres (...)
Burkina : Le gouverneur du Sahel ordonne l’arrêt de (...)
Communication non-violente : 20 jeunes de l’arrondissement 8
24e anniversaire du décès de Norbert Zongo : Le collectif (...)
Projet de renforcement des capacités des agences de (...)
Entrepreneuriat au Burkina : 48 heures pour la (...)
Burkina : Le délai de 30 novembre pour la publication de (...)
Centre-est du Burkina : Un réseau d’experts d’accompagnement
1ère édition du Forum économique et agricole du Faso : (...)
Projet d’aide d’urgence aux déplacés internes et aux (...)
Région du Sahel : L’interculturalité des communautés (...)
Dédougou : 153 jeunes formés reçoivent leurs attestations (...)
Région du Centre : La femme rurale célébrée pour sa (...)
Burkina Faso : Le gouvernement suspend jusqu’à nouvel (...)
Sud-ouest du Burkina : La société d’exploration Centamin (...)
Énergie au Burkina : Le projet ECED-Mouhoum pour (...)
Phénomène de migration : Un « visage de plus en plus (...)
Caisse nationale de sécurité sociale : Les cadres (...)
Pouponnière Den-Kanu de Bobo-Dioulasso : Un centre de (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 31878



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés