Actualités :: Education : Retour gagnant pour la tenue scolaire

Depuis la rentrée scolaire 2004, « la tenue scolaire obligatoire » a fait son retour dans les établissements d’enseignement secondaire du Burkina. Deux années après, le bilan reste globalement positif.

La motivation principale de l’imposition de la tenue scolaire, c’était de mettre tous les élèves sur un pied d’égalité. Les apprenants, dont principalement les filles, avaient fini par transformer les salles de classes, en « T. » Pour certains analystes, les raisons de la baisse du niveau de l’enseignement étaient toutes trouvées. C’est vrai qu’à ce niveau les robes de soirée et les mini jupes, rivalisaient avec les décolletés et autres vêtements difficiles à classer sur l’échelle de la décence.

Du côté des garçons, la situation méritait aussi un coup de balaie. Dans bon nombre d’établissements, c’était le « who’s who ? » Les costumes des élèves rappelaient continuellement au professeur, que « l’enseignement est un métier ingrat. » Ils lui imposaient un profil si bas, que son cours avait toutes les chances de ne pas être compris.

Face à tout cela, le retour de la tenue scolaire a été perçu comme salvateur pour l’ensemble du système éducatif burkinabè. Quelques lycées et collèges en faisaient déjà l’expérience. Pour eux, il n’était plus question de réécrire l’histoire. Quant aux autres, la « tenue kaki » est devenue pour eux, le signe de la soumission à l’autorité.

Deux années après, la mesure est globalement bien respectée. Elle a surtout permis d’identifier et d’isoler les candidats à l’école buissonnière. Bien entendu, certains élèves ont tenté de contourner la difficulté. Mais, leur jeu ne trompe personne. La décision prise par les autorités était la bonne.

Juvénal Somé
Lefaso.net

Santé au travail : Zoom sur les troubles musculosquelettiques
Enseignement au Burkina : L’École primaire catholique de (...)
TGI de Ouagadougou : Il écope de douze mois d’emprisonnement
Éducation : Les anciens élèves de l’école primaire A de (...)
Koudougou : Le Centre agricole Sainte famille de (...)
Accès des adolescents et jeunes aux services de santé de (...)
MENAPLN : Un atelier pour réfléchir sur l’institution de (...)
Perturbations de la distribution du gaz : Immersion sur (...)
Ouagadougou : Huit présumés malfrats dans les filets de (...)
Arrondissement 2 de Bobo-Dioulasso : « Nos ambitions (...)
Boucle du Mouhoun : Des acteurs de la lutte contre le (...)
Moumouni Lougué, gérant du cabinet NOVID international : (...)
Burkina Faso : Bientôt un état civil moderne et (...)
Corridor Lomé-Ouagadougou : Les jeunes patriotes pour la (...)
Affaire « Elèves filmés par un enseignant » : Ainsi, on (...)
Pèlerinage national 2023 au sanctuaire de Yagma : « (...)
Lutte contre les mutilations génitales féminines : Le (...)
Mort d’un soldat à Dédougou : L’infortuné se serait suicidé (...)
Ministère de l’éducation nationale : Vers l’adoption du (...)
Route Dédougou-Bobo-Dioulasso : Un accident de la (...)
Développement endogène : Le SPONG réaffirme son engagement (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 32445



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés