Actualités :: Commémoration de la journée internationale des personnes handicapées à (...)

Les nations unies célèbrent chaque 3 décembre la journée internationale des personnes handicapées. A Ouahigouya, ce 6 décembre 2022, cette journée a été célébrée en différé grâce à la CORAPH (Coordination régionale des associations des personnes handicapées du nord) et ses partenaires l’ONG SOLIDEV (Solidarité développement inclusif), la FEBAH (Fédération burkinabè des associations pour la promotion des personnes handicapées) et CBM Global sous le thème : « Des solutions transformatrices pour un développement inclusif : le rôle de l’innovation pour alimenter un monde accessible et équitable » pour le bonheur des personnes vulnérables.

« Tant que l’homme vit, il ne peut compter ses dents », dit un proverbe. Ainsi, personne n’est à l’abri de l’infirmité et tous doivent être solidaires à l’endroit des personnes porteuses d’un quelconque handicap. La CORAPH a bien compris ce principe en volant au secours des personnes handicapées à travers la commémoration de la journée qui leur est dédiée au plan national et international. Les personnes vulnérables, porteuses de handicap sont venues des quatre coins de la région du Nord pour rendre témoignage de la solidarité manifeste que La CORAPH et ses partenaires leur apportent dans la conquête de leur dignité et de leur autonomie.

Organisateurs et participants à la journée de célébration de la journée internationale des personnes handicapées

Cette présence en masse des principaux concernés témoigne à souhait leur dynamisme et leur volonté à entamer le processus de leur pleine et entière inclusion en adéquation avec le thème de la journée. A cet effet, une batterie d’activés a été déroulée afin de rendre cette journée mémorable.

Scène d’animation théâtrale sur la covid-19 et le VIH-SIDA

Au-delà du cérémonial rythmé par les discours des organisateurs et des bénéficiaires, une animation théâtrale sur la covid-19 et le VIH Sida a été servie aux populations venues nombreuses pour assister à cette cérémonie. Notons que cette animation a été présentée par des personnes porteuses de handicap en grande partie. Après cette récréation aux allures comiques mais instructive, les autorités ont eu des échanges fructueux avec les personnes vulnérables. Une pause déjeuner a suivi ces échanges avant le match handisport organisé dans l’après-midi sur le terrain de handball de la Maison de la jeunesse et de la culture de Ouahigouya.

M. Wend-Yam Michel Vincent Ouédraogo, président du conseil d’administration de l’ONG nationale Solidaire

L’ONG Solidev voudrait se positionner comme une ONG nationale leader dans le domaine de l’inclusion selon M. Ouédraogo. Il précise d’ailleurs que beaucoup d’actions sont menées dans ce sens avec le soutien de CBM Global. Nous sommes très préoccupés dans la prise en compte du handicap dans nos interventions, poursuit-il. La FEBAH est l’un de nos partenaires clé dans ce combat.

A en croire le PCA, sa structure et ses partenaires ont développé trois projets dans la région du Nord. Un nouveau programme au bénéfice des personnes handicapées verra le jour en 2023 grâce à l’ONG Solidev. C’est assurément au regard de nos efforts affirmés dans le soutien des personnes handicapées que nous avons été choisis pour accompagner cette commémoration en différé.

Nous apportons bien de choses à la personne handicapée. Nous apportons entre autres le réconfort et la sensibilisation à l’opinion nationale et internationale sur la prise en compte du handicap. Par ailleurs, notre projet avec CBM est en train de réaliser un Poste d’eau autonome (PEA) d’une grande capacité d’eau pour alimenter le périmètre maraîcher de Goinré. A partir de ce PEA, une irrigation goutte-à-goutte sera installée pour soulager les personnes handicapées qui y travaillent.

La personne handicapée a des souffrances notables. Les discours sont tenus en leur faveur mais la réalité sur le terrain est quelque peu nuancée. C’est d’ailleurs pour cette raison et bien d’autres que nous menons des plaidoyers auprès de la FEBAH pour sensibiliser tous les partenaires afin que la prise en compte du handicap soit une réalité dans les interventions.

Je voudrais enfin réaffirmer l’assistance de Solidev afin que le droit de la personne handicapée soit promu, connu et respecté. Je reconnais que beaucoup d’efforts ont été faits par le gouvernement mais le chemin est toujours long. Nous voulons enfin rassurer nos partenaires et les personnes porteuses de handicap de notre entière disponibilité à continuer dans la protection et la promotion de la dignité de la personne handicapée, conclut-il.

M. Dramane Traoré, coordonnateur programme humanitaire CBM, représentant le directeur pays/CBM

CBM Global a un mandat qui consiste à travailler à l’autonomisation et à la promotion des droits de la personne handicapée, fait remarquer M. Traoré. De ce fait, il se devait d’être au centre de cette activité qui promeut l’autonomisation et la promotion des droits de la personne handicapée. Et puisque nous intervenons dans la région à travers nos partenaires comme l’ONG Solidev et la FEBAH, notre appui à cette commémoration est une logique et même un impératif moral, soutient M. Traoré.

Les conditions de vie de ces personnes ne sont pas des meilleures dans la région du Nord, souligne-t-il. Mais, nous essayons d’apporter à travers des projets des réponses économiques face à l’impact du Covid-19 en apportant un appui financier à travers le cash pour 450 bénéficiaires à travers Solidev et la FEBAH. Cet appui devrait permettre à ces personnes de mener des activités génératrices de revenus dans le domaine de l’élevage et de l’agriculture afin d’asseoir une certaine autonomie.

La promesse de la construction d’un poste d’eau autonome sera une réalité dans les meilleurs délais pour soulager davantage cette catégorie de personnes pour la culture de contre-saison. Nous avons aussi assisté 1000 personnes à travers du cash et des kits alimentaires pendant la période de soudure. Il appelle par ailleurs les personnes handicapées au travail afin de s’affranchir économiquement et d’aider dans la mesure du possible d’autres personnes.

M. Amidou Savadogo, représentant des personnes handicapées

La cérémonie d’aujourd’hui est un honneur pour nous. Cette commémoration est annuelle mais je peux dire que cette année elle a pris des dimensions particulières. Solidev et CBM nous ont énormément soutenus dans la province du Yatenga. Nous sommes environ 400 personnes à avoir bénéficié de leur soutien.

En 2021, ils nous ont aidés avec la somme de 285 000 F CFA chacun et nous étions une centaine de personnes. Je suis convaincu qu’avec ce soutien nous pouvons prendre notre autonomie. Par ailleurs, grâce au soutien, plus de 55 % des personnes handicapées ne vivent plus de l’aumône faite par les uns et les autres. Il y a bien de gens vulnérables qui ne portent aucun handicap. Mais souvent, ils sont concernés par les aides que nous recevons et nous pensons que c’est une bonne chose car il s’agit avant tout de sauver et de préserver la dignité humaine.

M. Boukaré Ouédraogo, bénéficiaire

Je remercie tous ceux qui s’investissent pour notre cause. Cette journée est particulière pour nous et elle nous permet nous, personnes porteuses de handicap de nous rapprocher les uns des autres et de nous connaître davantage. Les ONG font assez d’efforts afin que nos vies soient aussi couronnées de bonheur comme les autres et nous sommes très touchés par leurs gestes. Cette assistance nous libère de la mendicité.

L’objet de la création de nos associations est de lutter contre la mendicité à laquelle les personnes handicapées se livrent. L’honneur consiste à travailler et à attendre un quelconque appui et non à dépendre de l’aumône. Nous souhaitons qu’avec la fréquence des soutiens, tous puissent nous joindre dans le travail. [ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Abdou-Azize TAO
Le Faso.net

Journée mondiale des maladies tropicales négligées : « Le (...)
Incendie à Sankar-Yaaré de Ouagadougou : Environ 70% des (...)
Arrondissement 6 de Ouagadougou : Des riverains révoltés (...)
Incendie à Sankar-Yaaré de Ouagadougou : Le syndicat (...)
Femmes et pratique des arts martiaux : Philippe (...)
Humeur : M. le directeur général du Trésor public, il y a (...)
Autosuffisance alimentaire au Burkina : La question de (...)
Construction de la Cour d’appel de Ouagadougou : Plus de (...)
BCB golf challenge 2023 : Salif Samaké et Justine Sanou (...)
Ouagadougou : Le marché Sankar-Yaaré ravagé par le feu, (...)
Transition au Burkina : « Notre soutien au capitaine (...)
Bobo-Dioulasso : Un meeting pour soutenir les autorités (...)
Affaire LONAB : « On ne veut pas dire la vérité au peuple (...)
Santé : Le système sanitaire burkinabè accueille 40 (...)
Pénurie de gaz butane à Dédougou : Une situation « (...)
Lutte contre la fraude au Burkina : Victor Ilboudo (...)
Koudougou : Naaba Saaga 1er célèbre le Nabasga 2023 sous (...)
Incendie du marché Sankar yaaré : Plusieurs centaines de (...)
Bobo-Dioulasso : Les acteurs de la filière anacarde (...)
Université Saint Thomas d’Aquin : Les étudiants célèbrent (...)
Gendarmerie de Boulmiougou : Eldaa Koama organise une (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 32403



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés