Actualités :: Lutte anti-corruption au Burkina : Les acteurs de la chaîne financière (...)

En prélude à la commémoration de la Journée internationale de lutte contre la corruption, le 9 décembre, l’Autorité supérieure de contrôle d’État et de lutte contre la corruption (ASCE-LC) a, ce lundi 5 décembre 2022 à Ouagadougou, et en collaboration avec la Cour des comptes et le Parquet du Tribunal de grande instance Ouaga I, organisé une journée de sensibilisation des acteurs de la chaîne financière.

Cette journée du 9 décembre a été instituée pour sensibiliser les citoyens sur les effets pervers du phénomène de la corruption et, partant, réfléchir aux solutions pour minimiser le phénomène.

Cette activité de sensibilisation destinée aux acteurs de la chaîne financière a mobilisé plus de 600 participants issus des départements ministériels, des institutions et des établissements publics de l’Etat. Elle vise à contribuer à la promotion d’une gouvernance vertueuse dans la gestion des deniers publics.

Plusieurs activités sont inscrites dans le cadre de la commémoration de cette journée.

Pour atteindre l’objectif, les participants ont été outillés sur le rôle et la responsabilité des acteurs de la chaîne financière, la procédure de jugement des fautes de gestion et les conseils pratiques pour une gestion vertueuse des deniers publics.

C’est pourquoi, le contrôleur général d’Etat, Philippe Nion, se félicite d’une telle instance qui constitue un cadre d’échange d’expériences et de bonnes pratiques entre participants en matière de gestion vertueuse.

Le contrôleur général d’État, avec à sa gauche, le Procureur du Faso près le Tribunal de grande instance Ouaga I, Harouna Yoda, et à sa droite, le président de la Cour des comptes, Latin Poda.

« Aujourd’hui, nous retenons que la corruption est telle qu’il faudrait que chacun s’engage à travers un message de refus de la corruption à tous les niveaux », a interpellé le contrôleur général d’Etat, rappelant au passage la pertinence des communications livrées au cours de la journée.

Considérée comme un phénomène social, politique et économique complexe, qui touche tous les pays, la corruption est, de ce fait, indexée comme un facteur qui sape également les institutions démocratiques, ralentit le développement économique et contribue à l’instabilité gouvernementale.

C’est fort de cela qu’a été adoptée, le 31 octobre 2003, la Convention des nations-unies contre la corruption. Le 9 décembre a donc été retenue comme Journée internationale de lutte contre la corruption, afin de sensibiliser le monde à ce problème et pour faire connaître le rôle de la Convention en matière de lutte et de prévention.

Au plan national, l’Autorité supérieure de contrôle d’Etat et de lutte contre la corruption (ASCE-LC) veille au grain à travers diverses actions au quotidien (https://web.facebook.com/ascelcbf).

O.L
Lefaso.net

Foncier au Burkina : Un groupe d’étudiants s’offusque (...)
Santé au travail : Zoom sur les troubles musculosquelettiques
Enseignement au Burkina : L’École primaire catholique de (...)
TGI de Ouagadougou : Il écope de douze mois d’emprisonnement
Éducation : Les anciens élèves de l’école primaire A de (...)
Koudougou : Le Centre agricole Sainte famille de (...)
Accès des adolescents et jeunes aux services de santé de (...)
MENAPLN : Un atelier pour réfléchir sur l’institution de (...)
Perturbations de la distribution du gaz : Immersion sur (...)
Ouagadougou : Huit présumés malfrats dans les filets de (...)
Arrondissement 2 de Bobo-Dioulasso : « Nos ambitions (...)
Boucle du Mouhoun : Des acteurs de la lutte contre le (...)
Moumouni Lougué, gérant du cabinet NOVID international : (...)
Burkina Faso : Bientôt un état civil moderne et (...)
Corridor Lomé-Ouagadougou : Les jeunes patriotes pour la (...)
Affaire « Elèves filmés par un enseignant » : Ainsi, on (...)
Pèlerinage national 2023 au sanctuaire de Yagma : « (...)
Lutte contre les mutilations génitales féminines : Le (...)
Mort d’un soldat à Dédougou : L’infortuné se serait suicidé (...)
Ministère de l’éducation nationale : Vers l’adoption du (...)
Route Dédougou-Bobo-Dioulasso : Un accident de la (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 32445



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés