Actualités :: Semaine de l’intégration de l’IST : Un cadre d’orientation des nouveaux (...)

L’Institut supérieur de technologies de Ouagadougou (IST) veut assurer la pérennité dans l’orientation des étudiants. À cet effet, le Président directeur général (PDG), Dr Issa Compaoré, a présidé la cérémonie d’ouverture de la semaine de l’intégration, le jeudi 1er décembre 2022 à Ouagadougou. Initiée depuis trois ans, l’objectif de cette rencontre au profit des étudiants vise à les orienter pour leur cursus universitaire et à partager avec eux certaines expériences.

A l’amphi D de l’Université Joseph Ki-Zerbo, face une la salle composée essentiellement d’étudiants, le Président directeur général de l’Institut supérieur de technologies (IST), Dr Issa Compaoré, a exprimé sa satisfaction pour la tenue de ce séminaire de l’intégration. L’objectif, a-t-il évoqué, est de faciliter l’intégration des étudiants dans leur cursus académique. Selon lui, une telle initiative tient au fait que l’IST veut travailler à l’insertion professionnelle des nouveaux étudiants. Et pour cela, a-t-il poursuivi, il faut pouvoir identifier leur potentiel.

Dr Issa Compaoré président directeur général de l’Institut supérieur de technologies (IST)

Toute chose, a-t-il continué, qui leur permet de mieux choisir leur filière de formation et de savoir les défis qui les attendent après leur formation. Tout en saluant le dévouement du comité d’organisation et l’ensemble du personnel, Dr Issa Compaoré a laissé entendre que malgré une année académique difficile, la détermination de l’Institut à offrir un enseignement de qualité à ses étudiants n’a pas fléchi. Pépinière de l’innovation par excellence, l’IST propose une formation basée sur l’expérience afin que les étudiants puissent être utiles à leur pays. Dr Compaoré les a invités à être assidus en vue d’en tirer profit. Toutefois, a-t-il averti, cette rencontre revêt un caractère à la fois académique et pédagogique.

Pr Amadé Badini directeur des études académiques de l’IST

Dans ce même ordre d’idées, le directeur des études académiques de l’IST, Pr Amadé Badini, a souligné que cette séance d’information est une sorte d’immersion pour les étudiants. Mieux, M. Badini a soutenu que « c’est une rentrée qui est une occasion de rassembler les étudiants de toutes filières confondues ».

A l’écouter, l’importance de cette activité est d’offrir des informations liées à l’institut et la portée de leur cursus académique sur lequel chaque apprenant se serait engagé. De surcroît, a étayé Pr Badini, il s’agit de leur montrer les perspectives d’après formation. « Car on s’est rendu compte qu’après les séances d’immersion, il y a certains étudiants qui ont changé d’orientation », a-t-il avancé.

Le représentant des étudiants, Sibiri Cyrille Tapsoba, a apprécié à sa juste valeur cette manifestation de trois jours pour magnifier la culture intellectuelle, la valorisation et la recherche de l’excellence. Tout en félicitant les nouveaux bacheliers pour leur succès, l’étudiant en troisième année de gestion les a rassurés qu’au-delà des formations, il y a des cours qui sont consacrés à l’entrepreneuriat. Par la suite, l’étudiant Tapsoba a, au nom de ses camarades, émis des doléances qui sont l’amélioration des conditions de vie des étudiants.

Pour rappel, l’Institut supérieur de technologies est né en octobre 2000. Après 22 ans d’expérience, l’établissement dispose de 32 diplômes reconnus par le CAMES. L’IST existe dans d’autres pays comme la Côte d’Ivoire, le Rwanda, le Cameroun, Djibouti...

Achille ZIGANI (Collaborateur)

Handicap au Burkina : « Fermer la porte d’une école à un (...)
Pèlerinage national au sanctuaire marial de Yagma : « (...)
Ouagadougou : L’aménagement annoncé de la voie de (...)
Santé et hygiène des menstrues : Des journalistes et des (...)
Secteur privé : Les patrons d’Afrique se rencontrent à (...)
Programme de certification au métier de consultant et de (...)
Humeur : M. le directeur général du Trésor public, il y a (...)
Journée mondiale des maladies tropicales négligées : « Le (...)
Incendie à « Sankar-Yaaré » de Ouagadougou : Environ 70% (...)
Arrondissement 6 de Ouagadougou : Des riverains révoltés (...)
Incendie à Sankar-Yaaré de Ouagadougou : Le syndicat (...)
Femmes et pratique des arts martiaux : Philippe (...)
Autosuffisance alimentaire au Burkina : La question de (...)
Construction de la Cour d’appel de Ouagadougou : Plus de (...)
BCB golf challenge 2023 : Salif Samaké et Justine Sanou (...)
Ouagadougou : Le marché Sankar-Yaaré ravagé par le feu, (...)
Transition au Burkina : « Notre soutien au capitaine (...)
Bobo-Dioulasso : Un meeting pour soutenir les autorités (...)
Affaire LONAB : « On ne veut pas dire la vérité au peuple (...)
Santé : Le système sanitaire burkinabè accueille 40 (...)
Pénurie de gaz butane à Dédougou : Une situation « (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 32403



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés