Actualités :: Journées nationales du refus de la corruption : Le REN-LAC réfléchit sur la (...)

La 17e édition des Journées nationales du refus de la corruption (JNCRE) se tiendra cette année du 1er au 9 décembre 2022. La cérémonie de lancement a eu lieu ce 1er décembre, au siège du REN-LAC, à travers une conférence de presse animée par son secrétaire exécutif, Sagado Nacanabo. Ces journées se tiendront dans les cinq régions disposant de Comités régionaux anti-corruption (CRAC) à savoir les Hauts-Bassins, le Centre-ouest, le Nord, le Sud-ouest et l’Est.

Pour faire face à l’hydre terroriste auquel est confronté le Burkina Faso depuis un peu plus de sept ans, des fonds ont été alloués aux secteurs de la défense et de la sécurité. Malheureusement, la réalité du terrain laisse voir que la résolution de cette crise est loin d’être plus avancée qu’auparavant.

Sagado Nacanabo « En marge des activités des JNRC, le rapport 2020-2021 du REN-LAC sur l’Etat de la corruption au Burkina Faso sera rendu public le mardi 6 décembre 2022 à partir de 10h au Centre national de presse Norbert Zongo »

« Mieux, la demande en équipements et matériels de combat demeure. Cela pose donc la problématique de l’efficacité et de l’efficience des dépenses des deux secteurs, notamment dans un contexte de persistance de la corruption… Parmi les secteurs les plus indexés, figurent aux premiers rangs la police nationale, la gendarmerie nationale et la douane. Au cours de la période 2020-2021, les services du REN-LAC ont directement enregistré un total de 86 plaintes mettant en cause les forces de sécurité intérieure. A l’évidence, une telle situation compromet l’efficacité des Forces de défense et de sécurité (FDS) engagées dans la lutte contre le terrorisme et entrave également leur bonne collaboration avec les populations », regrette Sagado Nacanabo, secrétaire exécutif du REN-LAC.

Les membres de la presse présents à la cérémonie de lancement des Journées nationales du refus de la corruption

C’est fort de cette situation déplorable que cette année, à l’occasion des Journées nationales du refus de la corruption (JNCRE) qui se tiennent du 1er au 9 décembre 2022, le REN-LAC a décidé de se pencher sur le thème suivant : « Corruption et terrorisme au Burkina Faso : quelles perspectives ? »

Au menu des activités qui jalonneront ces journées, il y aura le panel sur le thème central de cette édition, des conférences, des émissions débats à la radio et à la télé, etc. Selon Sagado Nacanabo, ces différentes activités permettront d’établir « le lien de causalité entre la corruption et le terrorisme, la transparence, la redevabilité dans les secteurs de défense et de sécurité, les manifestations et les conséquences de la corruption dans lesdits secteurs. Par ailleurs, seront questionnés les mécanismes de contrôles de dépenses et leurs efficiences, toute chose qui permettra de dégager une stratégie efficace de lutte contre la corruption dans les deux secteurs ».

Il terminera son allocution en rappelant que sans une lutte résolue et sincère contre la corruption et la mal gouvernance, la lutte contre le terrorisme sera vouée à l’échec. « Aujourd’hui plus que jamais, les autorités en charge du pays se doivent d’être davantage conscientes que la confiance et l’engagement citoyen qu’elles sollicitent à longueur de journée dans le cadre de la lutte contre le terrorisme, restent subordonnées à une bonne gouvernance publique et administrative, empreinte d’exemplarité au sommet de l’Etat », dira-t-il pour conclure.

Erwan Compaoré
Lefaso.net

Handicap au Burkina : « Fermer la porte d’une école à un (...)
Pèlerinage national au sanctuaire marial de Yagma : « (...)
Ouagadougou : L’aménagement annoncé de la voie de (...)
Santé et hygiène des menstrues : Des journalistes et des (...)
Secteur privé : Les patrons d’Afrique se rencontrent à (...)
Programme de certification au métier de consultant et de (...)
Humeur : M. le directeur général du Trésor public, il y a (...)
Journée mondiale des maladies tropicales négligées : « Le (...)
Incendie à « Sankar-Yaaré » de Ouagadougou : Environ 70% (...)
Arrondissement 6 de Ouagadougou : Des riverains révoltés (...)
Incendie à Sankar-Yaaré de Ouagadougou : Le syndicat (...)
Femmes et pratique des arts martiaux : Philippe (...)
Autosuffisance alimentaire au Burkina : La question de (...)
Construction de la Cour d’appel de Ouagadougou : Plus de (...)
BCB golf challenge 2023 : Salif Samaké et Justine Sanou (...)
Ouagadougou : Le marché Sankar-Yaaré ravagé par le feu, (...)
Transition au Burkina : « Notre soutien au capitaine (...)
Bobo-Dioulasso : Un meeting pour soutenir les autorités (...)
Affaire LONAB : « On ne veut pas dire la vérité au peuple (...)
Santé : Le système sanitaire burkinabè accueille 40 (...)
Pénurie de gaz butane à Dédougou : Une situation « (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 32403



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés