Actualités :: Journée mondiale sans achats : Le Réseau national des consommateurs du Faso (...)

Ce mardi 29 novembre 2022 sera célébrée la Journée mondiale sans achats. A cette occasion, le Réseau national des consommateurs du Faso (RENCOF) invite les consommateurs burkinabè à une consommation responsable en famille, à l’école et en entreprise. Et cela à travers la définition de la liste des achats, le rejet du gaspillage à table, le refus du sachet noir et la promotion des courses à vélo.
Ci-dessous, l’intégralité du communiqué du RENCOF.

Lefaso.net

Le Réseau National des Consommateurs du Faso (RENCOF) appelle les Burkinabè à la célébration de la Journée Mondiale Sans Achats (JMSA), ce mardi 29 novembre 2022.
La célébration de cette journée, qui intervient dans un contexte marqué par la dégradation de l’environnement, l’exploitation de l’homme et la perte des valeurs humaines, vise à réfléchir à la fois sur nos actes de consommation et ses conséquences économiques, sociales et écologiques.

A l’occasion, le RENCOF invite les consommateurs du Burkina Faso à une consommation responsable en famille, à l’école, en entreprise, à travers la définition de la liste des achats, le rejet du gaspillage à table, le refus du sachet noir et la promotion des courses à vélo.

Il rappelle que c’est le consommateur qui a le pouvoir de la prise de décision d’achat : le pouvoir de décision du lieu d’achat, le pouvoir de décision du moment d’achat, le pouvoir de décision du prix d’achat.

Le RENCOF invite alors les opérateurs de téléphonie mobile à revisiter la qualité de leurs offres et services ; les distributeurs et détaillants des hydrocarbures, à améliorer la qualité des produits pétroliers d’une toxicité innommable, au-delà des normes internationales ; les boulangers et pâtissiers, à respecter le poids de la baguette du pain ; les producteurs d’eaux préemballées, à tenir compte de la santé des consommateurs ; l’ONEA, à revoir au plus vite son système de double facturation etc. Faute de quoi, il n’exclut pas d’organiser, les jours à venir, des journées de boycottage des produits et services controversés.

En attendant, il appelle le gouvernement à ses responsabilités pour garantir aux consommateurs burkinabè des produits sains, de qualité et à des prix abordables.
Le Consommateur, d’abord !

Le Président
Adama BAYALA

Ouagadougou : Un dépôt de matériels explosifs et de (...)
Burkina Faso : « En 2020 il y a eu près de 1132 cas de (...)
Santé et pollution de l’air au Burkina Faso : Des experts (...)
Burkina : Les restes mortuaires de Thomas Sankara (...)
Burkina Faso : Des civils non armés auraient été tués par (...)
Burkina : Le PNUD offre 14 véhicules et trois motos au (...)
Burkina : « Cette transition ne devrait pas être une (...)
Reprofilage de voies à Bobo-Dioulasso : De la mélasse (...)
Province camillienne du Burkina : Sept frères ordonnés (...)
Santé : Le Burkina Faso se prépare à faire face à une (...)
Burkina : Plus d’une centaine de femmes bénéficient de (...)
Incendie du marché de “Sankar-yaaré” : « Les responsables (...)
TGI de Bobo-Dioulasso : Un "passionné de l’armée" (...)
44e session ordinaire du conseil d’administration du (...)
Félicitations au groupe Orange pour la mobilisation des (...)
Eau et assainissement : Le groupe thématique régional (...)
Handicap au Burkina : « Fermer la porte d’une école à un (...)
Pèlerinage national au sanctuaire marial de Yagma : « (...)
Ouagadougou : L’aménagement annoncé de la voie de (...)
Santé et hygiène des menstrues : Des journalistes et des (...)
Secteur privé : Les patrons d’Afrique se rencontrent à (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 32424



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés