Actualités :: Situation nationale : Le CERFI invite les musulmans à s’engager face aux (...)

La coordination régionale du Cercle d’études, de recherches et de formation islamiques (CERFI) a organisé sa deuxième conférence régionale du Centre, ce dimanche 27 novembre 2022 à Ouagadougou, sur l’engagement de ses membres face aux défis que rencontre le Burkina Faso.

« Le sens de mon engagement », tel est le thème de cette conférence publique. Pour le président du CERFI, Hamidou Yaméogo, ce thème veut rappeler que « l’islam n’est pas une religion théorique ; c’est une religion pratique ».

Dans le mot de bienvenue prononcé par Rasmané Simporé, il a été mentionné que l’être humain n’est pas le fruit du hasard. Dieu l’a créé pour une mission sur la terre. Ainsi, le CERFI veut pousser ses membres à passer du discours à l’engagement.

Le conférencier Moussa Nombo veut emmener les musulmans à se questionner sur les principes de leur religion et à en déduire les actions à entreprendre. « Fondamentalement, le musulman a pour mission de construire la paix à l’intérieur de son cœur et dans la cité. C’est un acteur de développement, un agent de promotion des valeurs », a-t-il expliqué.

Le parrain Abdoulaye Bassinga (au micro) et Hamidou Yaméogo ont invité…

Face aux défis que Burkina Faso rencontre, « nous devons nous engager pour la cause », a exhorté le président Hamidou Yaméogo aux participants de cette conférence. « C’est l’un des facteurs pour parfaire notre foi. Le croyant engagé doit participer à tout effort commun dont la finalité est la fraternité humaine, le soulagement de la souffrance à l’échelle familiale, communautaire et nationale », a-t-il développé.

Quant au gouverneur de la région du Centre, par ailleurs parrain de cette conférence, Abdoulaye Bassinga, il a indiqué qu’il revient à chacun de prendre son destin en main. « Notre pays a besoin de l’engagement de tous, dans sa quête inlassable de réponse aux multiples problèmes », a-t-il insisté.

…les participants à s’engager de façon utile pour leur pays.

Cette conférence régionale est la deuxième du genre pour le compte de l’année 2022. Elle se tient simultanément dans les autres capitales régionales. Cette série de conférences entre dans le cadre de la mission essentielle du CERFI, qui est la recherche et la diffusion permanente des sciences islamiques.

Cryspin Laoundiki
Lefaso.net

Ouagadougou : Un dépôt de matériels explosifs et de (...)
Burkina Faso : « En 2020 il y a eu près de 1132 cas de (...)
Santé et pollution de l’air au Burkina Faso : Des experts (...)
Burkina : Les restes mortuaires de Thomas Sankara (...)
Burkina Faso : Des civils non armés auraient été tués par (...)
Burkina : Le PNUD offre 14 véhicules et trois motos au (...)
Burkina : « Cette transition ne devrait pas être une (...)
Reprofilage de voies à Bobo-Dioulasso : De la mélasse (...)
Province camillienne du Burkina : Sept frères ordonnés (...)
Santé : Le Burkina Faso se prépare à faire face à une (...)
Burkina : Plus d’une centaine de femmes bénéficient de (...)
Incendie du marché de “Sankar-yaaré” : « Les responsables (...)
TGI de Bobo-Dioulasso : Un "passionné de l’armée" (...)
44e session ordinaire du conseil d’administration du (...)
Félicitations au groupe Orange pour la mobilisation des (...)
Eau et assainissement : Le groupe thématique régional (...)
Handicap au Burkina : « Fermer la porte d’une école à un (...)
Pèlerinage national au sanctuaire marial de Yagma : « (...)
Ouagadougou : L’aménagement annoncé de la voie de (...)
Santé et hygiène des menstrues : Des journalistes et des (...)
Secteur privé : Les patrons d’Afrique se rencontrent à (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 32424



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés