Actualités :: Boucle du Mouhoun : 72 heures d’activités pour sensibiliser les populations (...)

Du 24 au 26 novembre 2022, la ville de Dédougou a vibré au rythme des 72 heures de la sécurité routière dans la région de la Boucle du Mouhoun. Organisée par la Direction régionale en charge de la sécurité routière, en collaboration avec l’ONASER (Office national de la sécurité routière), la 7e édition a été riche en activités et a permis de sensibiliser les usagers de la route à « l’impérieuse nécessité » du port du casque.

43% des accidentés de la circulation routière admis au Centre hospitalier régional (CHR) de Dédougou présentent des traumatismes au niveau de la tête. Ces révélations ont été faites par le service de traumatologie du CHR, au cours d’une communication à l’occasion des 72 heures de la sécurité routière. Cette donne fait dire au directeur régional en charge de la sécurité routière de la Boucle du Mouhoun, Souleymane Zongo, que « la tête est vraiment l’une des parties du corps les plus vulnérables ». D’où la nécessité, ajoute-t-il, de la protéger.

Le directeur régional en charge de la sécurité routière de la Boucle du Mouhoun, Souleymane Zongo, est convaincu que le port du casque peut aider à sauver des vies.

La protection de la tête en circulation passe par le port du casque, à en croire le directeur régional. C’est du reste la raison pour laquelle les autorités régionales en charge de la sécurité routière se sont engagées dans une campagne de sensibilisation sur le port du casque à travers l’organisation de la 7e édition de la sécurité routière dans la Boucle du Mouhoun. En effet, des activités de communication, des séances de sensibilisation, des initiations des élèves et étudiants de la cité du Bankuy au code de la route ont été, entre autres, les activités déroulées à l’occasion. A cela s’ajoutent un cross populaire et une session de formation en sécurité routière et secourisme au profit de chauffeurs et de conducteurs de tricycles de la ville de Dédougou.

Le gouverneur de la région de la Boucle du Mouhoun, Babo Pierre Bassinga, a pris part au cross.

Selon Monsieur Zongo, le choix de vouloir faire du port du casque la chose la mieux partagée par l’ensemble de la population de la région s’explique par la persistance des accidents de circulation, malgré les différentes mesures prises jusque-là. « Les stratégies de sensibilisation sur la limitation de vitesse, la non-utilisation du téléphone en conduite, la non-consommation d’alcool avant ou pendant la conduite ne sont pas assez visibles », a-t-il affirmé. Mais la généralisation du port du casque pourrait contribuer à inverser la tendance, pense Souleymane Zongo. « Un casque, ça va protéger les 43% des traumatisés au niveau de la tête que nous avons répertoriés au niveau du CHR », a-t-il soutenu.

Prenant part au cross populaire qui a sillonné les artères de la ville de Dédougou dans l’après-midi du 25 novembre 2022, le gouverneur de la région, Babo Pierre Bassinga, a laissé entendre que quel que soit le moyen de transport qu’un citoyen utilise, celui-ci se doit d’observer une certaine prudence. Il a par ailleurs invité les populations rurales comme urbaines au port du casque en circulation.

Des conducteurs de tricycles et des chauffeurs de la ville de Dédougou ont bénéficié de formations en sécurité routière et en secourisme.

La 7e édition des 72 heures de la sécurité routière dans la région de la Boucle du Mouhoun s’est déroulée sur le thème « Sécurité routière : ensemble engageons-nous pour le port du casque ».

Pour mémoire, les statistiques de l’année 2021 de la police nationale font état de 386 cas d’accidents répertoriés dans la région de la Boucle du Mouhoun. Ces accidents la circulation ont malheureusement causé la mort de 33 personnes et provoqué 418 blessés.

Yacouba SAMA

Ouagadougou : Un dépôt de matériels explosifs et de (...)
Burkina Faso : « En 2020 il y a eu près de 1132 cas de (...)
Santé et pollution de l’air au Burkina Faso : Des experts (...)
Burkina : Les restes mortuaires de Thomas Sankara (...)
Burkina Faso : Des civils non armés auraient été tués par (...)
Burkina : Le PNUD offre 14 véhicules et trois motos au (...)
Burkina : « Cette transition ne devrait pas être une (...)
Reprofilage de voies à Bobo-Dioulasso : De la mélasse (...)
Province camillienne du Burkina : Sept frères ordonnés (...)
Santé : Le Burkina Faso se prépare à faire face à une (...)
Burkina : Plus d’une centaine de femmes bénéficient de (...)
Incendie du marché de “Sankar-yaaré” : « Les responsables (...)
TGI de Bobo-Dioulasso : Un "passionné de l’armée" (...)
44e session ordinaire du conseil d’administration du (...)
Félicitations au groupe Orange pour la mobilisation des (...)
Eau et assainissement : Le groupe thématique régional (...)
Handicap au Burkina : « Fermer la porte d’une école à un (...)
Pèlerinage national au sanctuaire marial de Yagma : « (...)
Ouagadougou : L’aménagement annoncé de la voie de (...)
Santé et hygiène des menstrues : Des journalistes et des (...)
Secteur privé : Les patrons d’Afrique se rencontrent à (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 32424



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés