Actualités :: Energies renouvelables : Le régulateur burkinabè présente le protocole (...)

L’Autorité de régulation du secteur de l’énergie (ARSE) a organisé une rencontre avec la délégation de l’AECF (African entreprise challenge fund) ce vendredi 25 novembre 2022 à Ouagadougou pour présenter et échanger autour du protocole d’entente avec AECF.

« Les entreprises burkinabè dans le secteur des énergies renouvelables sont assez jeunes et ont besoin d’un accompagnement », a constaté l’Autorité de régulation du secteur de l’énergie (ARSE). Ainsi, en sa qualité d’arbitre du secteur énergétique garant de l’application des textes législatifs et règlementaires, l’ARSE a obtenu de African enterprise challenge fund (AECF) un soutien technique aux acteurs privés œuvrant dans les énergies renouvelables dans le cadre la mise en œuvre de son programme REACT SSA.

Pour Jean-Baptiste Ky, cet accord est une occasion de booster et d’améliorer les performances en matière d’accès au service public de l’électricité

Cette démarche de soutien a abouti à la signature d’un protocole d’entente le 30 mai 2022 entre le régulateur burkinabè du secteur de l’énergie et l’AECF. La rencontre du jour est importante, selon Jean-Baptiste Ky, président de l’ARSE, car elle a pour but de présenter aux participants le contenu de l’accompagnement contenu dans le protocole d’entente.

« Cet accord sera d’un grand apport pour le secteur électrique burkinabè, tout particulièrement dans le domaine des énergies renouvelables », a affirmé Jean-Baptiste Ky, qui a ajouté que l’AECF compte mettre à disposition son expertise, ses relations et permettre que ces entreprises puissent bénéficier de financement.
A en croire le président de l’ARSE, « les entreprises ont besoin d’être accompagnées par les autorités publiques et aussi les investisseurs pour booster leurs activités et les aider à pourvoir aux besoins de la population, qui est notre finalité ».

Photo de groupe

« Créer une machine assez forte pour le secteur privé »

L’AECF est un gestionnaire de fonds qui est basé au Kenya et qui soutient des entreprises dans toute l’Afrique. Au Burkina Faso, l’AECF a un fonds estimé à 4,5 millions de dollars (plus de deux milliards de francs CFA) pour douze entreprises.
« En plus du financement que nous apportons à ces entreprises, il y a aussi l’aspect assistance technique. C’est par rapport à ce volet que nous accompagnons l’ARSE pour pouvoir développer le marché et créer une machine assez forte pour le secteur privé », a indiqué Mary Wangui, responsable politique et plaidoyer de l’AECF.

Au nom de l’AECF, Mary Wangui s’est engagée à assister les entreprises du secteur de l’énergie

Il faut rappeler que l’ARSE est chargée d’assurer la régulation, le contrôle et le suivi des activités des exploitants et des opérateurs du secteur de l’énergie. Ses principales missions consistent, entre autres, à veiller au respect des textes législatifs et réglementaires ; à préserver les intérêts des usagers du service public de l’énergie et à proposer à l’Etat des tarifs applicables dans le secteur de l’énergie.

Cryspin Laoundiki
Lefaso.net

Ouagadougou : Un dépôt de matériels explosifs et de (...)
Burkina Faso : « En 2020 il y a eu près de 1132 cas de (...)
Santé et pollution de l’air au Burkina Faso : Des experts (...)
Burkina : Les restes mortuaires de Thomas Sankara (...)
Burkina Faso : Des civils non armés auraient été tués par (...)
Burkina : Le PNUD offre 14 véhicules et trois motos au (...)
Burkina : « Cette transition ne devrait pas être une (...)
Reprofilage de voies à Bobo-Dioulasso : De la mélasse (...)
Province camillienne du Burkina : Sept frères ordonnés (...)
Santé : Le Burkina Faso se prépare à faire face à une (...)
Burkina : Plus d’une centaine de femmes bénéficient de (...)
Incendie du marché de “Sankar-yaaré” : « Les responsables (...)
TGI de Bobo-Dioulasso : Un "passionné de l’armée" (...)
44e session ordinaire du conseil d’administration du (...)
Félicitations au groupe Orange pour la mobilisation des (...)
Eau et assainissement : Le groupe thématique régional (...)
Handicap au Burkina : « Fermer la porte d’une école à un (...)
Pèlerinage national au sanctuaire marial de Yagma : « (...)
Ouagadougou : L’aménagement annoncé de la voie de (...)
Santé et hygiène des menstrues : Des journalistes et des (...)
Secteur privé : Les patrons d’Afrique se rencontrent à (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 32424



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés