Actualités :: Energie solaire au Burkina Faso : L’association « Cluster solaire Burkina (...)

Des acteurs du secteur de l’énergie solaire ont présenté, ce jeudi 24 novembre 2022 à Ouagadougou au siège de l’ANEREE, Cluster solaire Burkina Faso (CS-BF). C’est une association apolitique dont l’objectif est de stimuler les projets collaboratifs innovants dans le domaine du solaire.

Il y a du nouveau dans le secteur de l’énergie solaire au Burkina Faso. Pour cause, des acteurs du secteur se sont constitués en association dénommée « Cluster solaire du Burkina Faso » pour mieux valoriser leur domaine d’activité. La présentation officielle de l’association a eu lieu ce jeudi 24 novembre 2022 au siège de l’Agence nationale des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique (ANEREE). C’était au cours d’une conférence de presse organisée à cet effet.

Selon Jean Joël Kaboré, président du conseil d’administration du Cluster solaire Burkina Faso, l’association est née en décembre 2021. Elle regroupe les acteurs du secteur solaire. Son objectif principal, selon lui, est de stimuler les projets collaboratifs innovants dans le domaine solaire au Burkina Faso. « L’objectif permanent supportant le cluster solaire Burkina Faso est de renforcer les capacités des acteurs du secteur solaire », a-t-il ajouté.

Jean Joël Kaboré, président du conseil d’administration du Cluster solaire Burkina Faso

Pour son fonctionnement, Cluster solaire Burkina Faso est dirigé par une assemblée générale, un conseil d’administration, un secrétariat exécutif et un commissariat aux comptes. Peuvent être membres, les entreprises privées, les institutions publiques et privées, les acteurs de la formation professionnelle, de la recherche et des universités ainsi que les institutions financières... A ce jour, renseigne le président du conseil d’administration, Cluster solaire Burkina Faso est composé d’une cinquantaine de membres dont quatre associations professionnelles.

Cluster solaire Burkina Faso est né d’une volonté politique du gouvernement, a précisé Leila Sambaré / Zerbo, directrice de la mobilisation des ressources et du partenariat de l’ANEREE. Elle a indiqué que le Burkina Faso s’est inspiré de Cluster solaire Maroc. Pour atteindre les objectifs de l’association, Leila Sambaré\Zerbo a laissé entendre que des activités de renforcement de capacités seront organisées. Cela permettra aux acteurs, selon elle, de s’approprier les textes qui régissent le secteur.

Les journalistes écoutant attentivement la présentation de Cluster solaire Burkina Faso

Avec Cluster solaire Burkina Faso, les acteurs du solaire veulent aller vers la certification. Ce qui permettra aux consommateurs d’avoir des installations de qualité.
Au regard des « objectifs nobles » de l’association, le président de son conseil d’administration a invité les acteurs à adhérer. Selon lui, ensemble ils pourront aller loin, ils pourront construire l’énergie. Il est convaincu que sans énergie, on ne peut pas développer un pays.

Martin Ouédraogo, correspondance particulière
Lefaso.net

Foncier au Burkina : Un groupe d’étudiants s’offusque (...)
Santé au travail : Zoom sur les troubles musculosquelettiques
Enseignement au Burkina : L’École primaire catholique de (...)
TGI de Ouagadougou : Il écope de douze mois d’emprisonnement
Éducation : Les anciens élèves de l’école primaire A de (...)
Koudougou : Le Centre agricole Sainte famille de (...)
Accès des adolescents et jeunes aux services de santé de (...)
MENAPLN : Un atelier pour réfléchir sur l’institution de (...)
Perturbations de la distribution du gaz : Immersion sur (...)
Ouagadougou : Huit présumés malfrats dans les filets de (...)
Arrondissement 2 de Bobo-Dioulasso : « Nos ambitions (...)
Boucle du Mouhoun : Des acteurs de la lutte contre le (...)
Moumouni Lougué, gérant du cabinet NOVID international : (...)
Burkina Faso : Bientôt un état civil moderne et (...)
Corridor Lomé-Ouagadougou : Les jeunes patriotes pour la (...)
Affaire « Elèves filmés par un enseignant » : Ainsi, on (...)
Pèlerinage national 2023 au sanctuaire de Yagma : « (...)
Lutte contre les mutilations génitales féminines : Le (...)
Mort d’un soldat à Dédougou : L’infortuné se serait suicidé (...)
Ministère de l’éducation nationale : Vers l’adoption du (...)
Route Dédougou-Bobo-Dioulasso : Un accident de la (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 32445



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés