Actualités :: Corruption au Burkina : Vers l’adoption de valeurs pour lutter contre le (...)

Après l’élaboration de l’avant-projet de son code d’éthique et de déontologie, le ministère en charge de la fonction publique s’attèle à sa validation, ce jeudi 24 novembre 2022 à Ouagadougou.

Une fois validé, le code d’éthique et de déontologie devra favoriser un meilleur service des agents au profit des usagers et contribuer à lutter efficacement contre la corruption. « Cet atelier vise à intégrer les amendements au document pour être sûr qu’il tienne compte des apports des uns et des autres. C’est ainsi que nous allons, article par article, revoir s’il y a des éléments nouveaux à insérer dans ledit document », explique Idrissa Sinon, inspecteur général des services du ministère de la Fonction publique.

Le code d’éthique sur lequel vont travailler les participants contient 40 articles regroupés en deux principaux chapitres

Concrètement, ce document trace les grandes lignes du comportement des agents publics vis-à-vis des populations qui ont régulièrement recours aux services de l’administration.
« Parmi les codes de conduite retenus, nous avons notamment le respect envers l’usager, la célérité du traitement des dossiers », souligne M. Sinon. La plateforme www.plaintes.gov.bf a été conçue pour recevoir les plaintes des citoyens insatisfaits du service qui leur a été rendu. Mais aussi encourager les agents dont ils auront apprécié la qualité du travail, a-t-il indiqué.
Si les représentants des régions sont absents aux travaux, l’avant-projet du code leur a été soumis pour amendements bien avant la tenue du présent atelier.

« L’on retrouve dans le code, les valeurs comme la transparence, l’intégrité, la loyauté, le professionnalisme, l’esprit de sacrifice, d’équipe et de dialogue », Bernadette Kafando/Tamini, chef du service gouvernance administrative et locale

L’élaboration des codes d’éthique et de déontologie intervient suite à l’audit sur les risques, réalisé en 2014 par l’Autorité supérieure de contrôle d’État et de lutte contre la corruption (ASCE-LC).
C’est en fin septembre 2022 à Koudougou, que l’avant-projet du code d’éthique et de déontologie du ministère de la Fonction publique a été élaboré. Avant de pouvoir accompagner les autres ministères à élaborer spécifiquement leurs codes d’éthique et de déontologie, le ministère de la Fonction publique veut expérimenter le sien afin d’y répondre efficacement. Les acteurs y travaillent pour disposer de ce code d’ici la fin du mois de décembre 2022.

Hamed NANEMA
Lefaso.net

High-tech : Abstergo Store à la conquête du marché (...)
Ouagadougou : Un dépôt de matériels explosifs et de (...)
Burkina Faso : « En 2020 il y a eu près de 1132 cas de (...)
Santé et pollution de l’air au Burkina Faso : Des experts (...)
Burkina : Les restes mortuaires de Thomas Sankara (...)
Burkina Faso : Des civils non armés auraient été tués par (...)
Burkina : Le PNUD offre 14 véhicules et trois motos au (...)
Burkina : « Cette transition ne devrait pas être une (...)
Reprofilage de voies à Bobo-Dioulasso : De la mélasse (...)
Province camillienne du Burkina : Sept frères ordonnés (...)
Santé : Le Burkina Faso se prépare à faire face à une (...)
Burkina : Plus d’une centaine de femmes bénéficient de (...)
Incendie du marché de “Sankar-yaaré” : « Les responsables (...)
TGI de Bobo-Dioulasso : Un "passionné de l’armée" (...)
44e session ordinaire du conseil d’administration du (...)
Félicitations au groupe Orange pour la mobilisation des (...)
Eau et assainissement : Le groupe thématique régional (...)
Handicap au Burkina : « Fermer la porte d’une école à un (...)
Pèlerinage national au sanctuaire marial de Yagma : « (...)
Ouagadougou : L’aménagement annoncé de la voie de (...)
Santé et hygiène des menstrues : Des journalistes et des (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 32424



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés