Actualités :: Bobo-Dioulasso : Le ministre de la santé lance la campagne nationale de (...)

Le ministre de la santé et de l’hygiène publique, Dr Lucien Robert Kargougou, a lancé ce mardi 22 novembre 2022 à Bobo-Dioulasso, la campagne de vaccination contre la poliomyélite. Cette campagne qui se déroulera du 25 au 28 novembre 2022 sur le territoire national, va permettre d’immuniser plus de 4 millions d’enfants âgés de 0 à 59 mois.

La cérémonie de lancement de cette campagne s’est déroulée au Centre médical urbain de Ouézzin-ville, à Bobo-Dioulasso. Présidée par le ministre de la santé, Dr Lucien Robert Kargougou, ce dernier avait à ses côtés les représentants des partenaires techniques et financiers dont l’UNICEF et l’OMS. Cette campagne qui se tient du 25 au 28 novembre vise l’atteinte de plus de 4 millions d’enfants de 0 à 59 mois sur toute l’entendue du territoire national. Pour atteindre cet objectif, c’est la stratégie porte-à-porte qui est mise en œuvre.

Les officiels présents au lancement de la campagne nationale de vaccination contre la polio

A cet effet, 22 000 agents vaccinateurs sont mobilisés. Ils sont appuyés par 11 000 mobilisateurs. « Il s’agira pour ces acteurs de passer de maison à maison, gare à gare, de lieu public à lieu public pour vacciner les enfants de la tranche d’âge de 0 à 59 mois. Ce sont des équipes mobiles qui passeront partout où on peut rencontrer un enfant de 0 à 59 mois », a expliqué le ministre Kargougou. Avant d’exhorter la population et plus particulièrement les parents à faire vacciner leurs enfants en profitant massivement de cette campagne de vaccination. Les enfants recevrons chacun deux gouttes de vaccin antipoliomyélitique. Cela leur permettra d’éviter des paralysies et même parfois d’éviter des décès.

Le ministre de la santé et de l’hygiène publique, Dr Lucien Robert Kargougou

La polio ou poliomyélite est une infection virale très contagieuse touchant principalement les enfants. Le Burkina Faso avait été déclaré pays exempt de poliovirus sauvage en 2015, mais il est actuellement l’un des 15 pays de la région africaine qui connaissent des flambées de cas de paralysie en lien avec les autres formes de poliovirus. « Nous avons remporté de grandes victoires il y a de cela dix ans sur la poliomyélite, si bien qu’en 2015 le pays avait été libéré de la poliomyélite. Entre temps nous avons baissé la garde et c’est ce qui fait que nous avons enregistré entre 2020 et 2021, plus de 70 cas de poliomyélites », a rappelé le ministre de la santé, Dr Kargougou.

Les femmes sorties nombreuses pour soutenir cette campagne de vaccination contre la polio

Avec le renforcement de la surveillance épidémiologique, le renforcement de la vaccination à date, le pays a pu freiner la propagation du virus de la poliomyélite si bien qu’en 2022, le pays n’a enregistré qu’un seul cas de poliomyélite. Dans la dynamique de maintenir coûte que coûte cet acquis de pays exempt de poliomyélite et permettre aux enfants de s’épanouir dans un environnement assaini, le ministère de la Santé et ses partenaires mènent périodiquement des campagnes de vaccination. Cette énième campagne va permettre ainsi de limiter la circulation du virus sur le territoire national. Le ministre de la santé et de l’hygiène publique a saisi cette occasion pour remercier l’ensemble des partenaires techniques et financiers qui accompagnent le Burkina Faso dans cette campagne.

Dr Hama Balkissa Modibo, coordinatrice de l’initiative mondiale d’éradication de la polio

Ce sont près de deux milliards de Francs CFA qui ont été mobilisés par les partenaires dans le cadre de cette campagne de vaccination. Dans leurs interventions, les deux représentants de l’Unicef et de l’OMS ont salué cette décision du gouvernement burkinabè pour une immunisation préventive de tous les enfants, afin de les protéger contre la poliomyélite qui circule encore dans la sous-région. A en croire Dr Hama Balkissa Modibo, coordinatrice de l’initiative mondiale d’éradication de la polio, l’OMS et l’Unicef sont pleinement engagés dans la bataille pour mettre un terme à l’épidémie de polio dans le monde.

Lassina Sanou, représentant le champion régional de la vaccination contre la poliomyélite

« Nous avons toujours travaillé de manière collégiale avec le ministère de la Santé et surtout avec la direction de la prévention par la vaccination. Nous avons toujours planifié ensemble ces campagnes, nous avons toujours évalué ensemble ces campagnes et présenté les résultats avec la direction de la prévention par la vaccination. Nous travaillons de manière collégiale avec tous les acteurs régionaux et nous sommes représentés à tous les niveaux de la pyramide sanitaire. Nous appelons toutes les parties prenantes, notamment les autorités locales, les leaders communautaires et les parents à soutenir et faciliter le travail des équipes de vaccination. La polio est une menace pour la santé des enfants, nous devons évincer cette maladie du pays », a-t-elle dit. [ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Romuald Dofini
Lefaso.net

Burkina : Quatre nouveaux officiers des forces armées (...)
Burkina Faso : Une conférence publique pour discuter des (...)
Amicale des femmes de la Sitarail : Une journée pour (...)
Administration du travail : Le Burkina accueille la 44e (...)
High-tech : Abstergo Store à la conquête du marché (...)
Ouagadougou : Un dépôt de matériels explosifs et de (...)
Burkina Faso : « En 2020 il y a eu près de 1132 cas de (...)
Santé et pollution de l’air au Burkina Faso : Des experts (...)
Burkina : Les restes mortuaires de Thomas Sankara (...)
Burkina Faso : Des civils non armés auraient été tués par (...)
Burkina : Le PNUD offre 14 véhicules et trois motos au (...)
Burkina : « Cette transition ne devrait pas être une (...)
Reprofilage de voies à Bobo-Dioulasso : De la mélasse (...)
Province camillienne du Burkina : Sept frères ordonnés (...)
Santé : Le Burkina Faso se prépare à faire face à une (...)
Burkina : Plus d’une centaine de femmes bénéficient de (...)
Incendie du marché de “Sankar-yaaré” : « Les responsables (...)
TGI de Bobo-Dioulasso : Un "passionné de l’armée" (...)
44e session ordinaire du conseil d’administration du (...)
Félicitations au groupe Orange pour la mobilisation des (...)
Eau et assainissement : Le groupe thématique régional (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 32424



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés