Actualités :: Région du Sahel : Une journée des communautés organisée

Concomitamment à la célébration de la journée internationale de la tolérance le 16 novembre à Dori par le consortium formé par l’Union fraternelle des croyants de Dori (UFC/Dori), le Centre diocésain de Ouahigouya et l’Association pour le développement des communautés villageoises de l’Est, l’UFC Dori a organisé la journée des communautés vivant dans la région du Sahel. Cette cérémonie était placée sous la présidence du gouverneur de la région du Sahel et a connu la participation d’une quinzaine des communautés burkinabè et de la sous-région vivant dans la région du Sahel.

Depuis maintenant sept ans, le Burkina Faso est confronté à une crise sécuritaire sans précédent. Les valeurs du vivre-ensemble s’effritent. Dans la région du Sahel, ce climat sécuritaire marqué par des attaques à répétition, des enlèvements sur fonds de conflits endogènes sont légions avec pour corollaire des déplacements massifs des populations vers des lieux plus sûrs. Comment redynamiser le dialogue social et revaloriser le vivre ensemble dans un climat apaisé ?

L’Union fraternelle des croyants de Dori, à travers son projet Revalorisation des valeurs du vivre-ensemble dans la région du Sahel (ReVIVRE), soutenu par PARTICIP, à l’occasion de la journée internationale de la tolérance, a magnifié la diversité culturelle au Sahel.

la comunauté togolaise en prestation

Plusieurs communautés vivant dans la région du Sahel : le Togo, le Bénin, la Côte d’Ivoire, le Mali ainsi que les différentes communautés du Burkina ont pris part à cette journée. L’opportunité offerte à ces communautés était de magnifier l’interculturalité par des danses, l’art vestimentaire et culinaire de chacune d’elle. « J’ai bien apprécié. C’est vraiment fantastique. J’ai vu les différentes cultures des autres. On parvient à dire que nous sommes une seule famille. Quand l’on regarde c’est presque la même chose. La coutume, la manière de faire, les mets traditionnels. C’est tout simple beau », confie madame Claudine.

Matier Koffi, le président de la communauté togolaise, affirme que l’organisation de ces journées des communautés dans la région du Sahel est une belle initiative. De son avis, cela permet le brassage culturel et le maintien de la cohésion sociale entre les différentes communautés. Quant à François Paul Ramdé, le coordonnateur de l’UFC /Dori, il indique que l’édition de 2022 a une particularité.

prestation de danse des communautés Dagara

Cette particularité affirme-t-il est que cette journée des communautés se tient à l’intérieur de la journée internationale de la tolérance et a les mêmes thèmes, à savoir « Réconciliation et cohésion sociale : enjeux défis et perspectives ». « Nous avons voulu en cette occasion faire en sorte que les différences culturelles, que ça soit les danses, les mets traditionnels, la particularité vestimentaire puissent être vues et que les gens puissent vivre en parfaite harmonie ». [ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Daoula Bagnon
Correspondant Dori.

Affaire LONAB : 11 ans de prison et 750 millions (...)
Lutte contre la fraude au Burkina : Victor Ilboudo (...)
Pénurie de gaz butane à Dédougou : Une situation « (...)
Burkina-Centre-nord : L’Organisation internationale pour (...)
Personnes déplacées internes au Burkina : La communauté (...)
Commune de Ouagadougou : Du 28 janvier au 5 février les (...)
Arrondissement 3 de Bobo-Dioulasso : Le personnel et (...)
Crise humanitaire au Burkina : Une campagne de collecte (...)
Burkina Faso : Une association peulh exhorte ceux qui (...)
Civisme fiscal au Burkina : Le directeur général des (...)
Burkina : Le Programme de développement d’urgence dresse (...)
Education des filles au Burkina : Le projet FASST en (...)
Audience : Le ministre de l’éducation échange avec des (...)
Tombola Paongo de UBA : Les clients reçoivent leurs lots (...)
Projet sésame au Burkina : Lutheran World Relief lance (...)
Entrepreneuriat : Les entreprises bénéficiaires du projet (...)
Loterie nationale burkinabè : Plus de 71 millions de (...)
Journée internationale des douanes : Le brassage (...)
Burkina Faso : Une stratégie de gestion durable des (...)
Promotion de l’entrepreneuriat résilient au Burkina : Les (...)
Programme officiel du Pèlerinage national au sanctuaire (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 32361



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés