Actualités :: Journée mondiale du lavage des mains : « 5000 enfants de moins de cinq ans (...)

L’ONG WaterAid Burkina Faso et son partenaire AMUS ont commémoré en différé la Journée mondiale du lavage des mains, ce vendredi 18 novembre 2022 à Zamsé dans la commune de Manga, dans le Centre-sud du Burkina. Une occasion pour sensibiliser les élèves et leurs parents sur les conséquences d’une mauvaise hygiène mains. Cette célébration se tient dans la mise en œuvre d’un projet d’accès à l’eau, l’hygiène et l’assainissent y compris la gestion hygiénique des menstrues financé par l’Unicef.

Célébrée chaque 15 octobre, le thème de la Journée mondiale du lavage des mains 2022 est intitulé "Unis pour la sécurité : nettoyez vos mains". Selon le représentant du directeur pays de WaterAid Burkina Faso, Roch Ouédraogo, ce thème appelle à l’action, "qui nous invite à utiliser l’expérience accumulée durant la pandémie comme levier pour mettre fin une fois pour toutes au manque d’attention dont souffrent depuis toujours les investissements, les politiques et les programmes portant sur l’hygiène des mains".

Roch Ouédraogo, représentant de WaterAid a invité les élèves à toujours avoir le réflexe de se laver les mains même en dehors de l’école

Une action où le gouvernement et bailleurs de fonds sont attendus par cette ONG afin de renforcer les activités pour l’hygiène et l’assainissement dans les établissements scolaires. "Cet appel coïncide avec diverses opportunités politiques majeures et la publication de recherches et données récentes à propos de l’hygiène, comme le tout premier rapport sur l’état de l’hygiène dans le monde coédité par l’Unicef et l’Organisation mondiale de la santé", a indiqué Roch Ouédraogo. Il a également fait mention du rapport "Mission critique" de WaterAid qui présente des informations actualisées sur les bénéfices économiques résultant de l’accès aux services d’eau et d’assainissement et inclut des données sur l’hygiène.

En plus des élèves de l’école primaire publique de Zamsé, ...

C’est face à une telle situation que WaterAid a bénéficié d’un financement de l’UNICEF pour la mise en œuvre du "Projet de Promotion des services WASH GHM (Gestion hygiénique des menstrues) dans 51 établissements scolaires et leurs communautés dans les régions du Centre, du Centre-sud et de la Boucle du Mouhoun". A en croire Roch Ouédraogo, des études ont montré que 5000 enfants de moins de cinq ans décèdent chaque année des suites d’une maladie diarrhéique due à l’utilisation d’eaux contaminées et à une mauvaise hygiène des mains.

plusieurs parents d’élèves ont pris part à cette commémoration

Ce projet met l’accent sur la communication pour un changement de comportement en matière d’assainissement et d’hygiène à travers une stratégie de communication participative sur la base d’une combinaison de plusieurs concepts et approches. "Le lavage des mains au savon est le moyen le plus efficace et le moins coûteux de prévenir les maladies diarrhéiques et les pneumonies", a déclaré le représentant de WaterAid à cette commémoration. Il a saisi l’occasion pour rappeler que la célébration en différé de la journée mondiale de lavage des mains se tient à la veille de la célébration de la journée mondiale des toilettes le 19 novembre. WaterAid plaide pour que les pays doublent immédiatement leurs budgets alloués à l’assainissement et l’hygiène.

La DREPPENF du Centre-sud, Émilienne Kosem, a salué la tenue de la journée dans sa localité

Inculquer les bons réflexes...

Ce projet est bien accueilli auprès des bénéficiaires et autorités locales. A en croire la Directrice régionale de l’éducation préscolaire primaire et non formelle (DREPPENF) du Centre-sud, Émilienne Kosem, cette commémoration de la journée mondiale du lavage des mains dans leur localité vient à point nommé. "Cette initiative est salutaire. C’est une satisfaction que je ressens et tous les acteurs de l’éducation la ressentent également", a-t-elle laissé entendre. Pour elle, de nos jours, les enfants ont besoin de cette sensibilisation pour éviter le mieux possible les maladies et les infections.

Du côté du corps enseignant de l’école qui a accueilli la présente commémoration, la satisfaction est au rendez-vous. Pour le directeur de l’école primaire publique de Zamsé, Désiré Guigma, cette cérémonie vient consolider davantage les efforts déjà consentis. "Il s’agit d’inculquer les bons réflexes aux enfants", a-t-il affirmé.

Cette élève applique le bon exemple du lavage des mains

Pour passer le message de manière efficace, un sketch en langue locale a été réalisé pour les élèves et parents d’élèves qui ont participé à cette commémoration. Aussi, une démonstration d’un exemple du bon lavage des mains a été faite devant le public.

Les hôtes du jour ont visité les dispositifs de lavage de mains conçus par les élèves avec l’appui de leur encadreur ainsi que les toilettes construites en prenant en compte l’hygiène et l’assainissement.

Il faut noter que cette commémoration de la Journée mondiale du lavage des mains est intervenue à la veille de la Journée mondiale des toilettes. Selon le rapport bilan 2021 des Programmes nationaux, le taux d’accès à l’assainissement au 31 décembre 2021 étaient de 21, % au Burkina Faso.

Cryspin Laoundiki
Lefaso.net

Burkina : « Cette transition ne devrait pas être une (...)
Promotion immobilière au Burkina : Le comité ad hoc en (...)
Reprofilage de voies à Bobo-Dioulasso : De la mélasse (...)
Province camillienne du Burkina : Sept frères ordonnés (...)
Santé : Le Burkina Faso se prépare à faire face à une (...)
Burkina : Plus d’une centaine de femmes bénéficient de (...)
Incendie du marché de “Sankar-yaaré” : « Les responsables (...)
TGI de Bobo-Dioulasso : Un "passionné de l’armée" (...)
44e session ordinaire du conseil d’administration du (...)
Félicitations au groupe Orange pour la mobilisation des (...)
Eau et assainissement : Le groupe thématique régional (...)
Handicap au Burkina : « Fermer la porte d’une école à un (...)
Pèlerinage national au sanctuaire marial de Yagma : « (...)
Ouagadougou : L’aménagement annoncé de la voie de (...)
Santé et hygiène des menstrues : Des journalistes et des (...)
Secteur privé : Les patrons d’Afrique se rencontrent à (...)
Programme de certification au métier de consultant et de (...)
Humeur : M. le directeur général du Trésor public, il y a (...)
Journée mondiale des maladies tropicales négligées : « Le (...)
Incendie à « Sankar-Yaaré » de Ouagadougou : Environ 70% (...)
Arrondissement 6 de Ouagadougou : Des riverains révoltés (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 32403



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés