Actualités :: Accès à l’éducation dans les zones à forts défis sécuritaires : Le comité (...)

Le Comité régional de suivi du projet « Burkina Faso, accès à la scolarisation des enfants dans les zones à forts défis sécuritaires » (BASE) a tenu à Kaya sa deuxième session, le mardi 15 Novembre 2022. Organisé par Plan international Burkina Faso, la session a été présidée par le secrétaire général de la région, représentant le gouverneur.

Le projet « Burkina Faso, accès à la scolarisation des enfants dans les zones à forts défis sécuritaires (BASE) » est mis en œuvre par Plan international Burkina Faso en collaboration avec le gouvernement du Burkina Faso. En vue d’orienter et de veiller à la bonne marche dudit projet au Centre-nord, un comité régional de suivi a été mise en place en mai 2021. Ledit comité s’est réuni en session ordinaire pour examiner l’exécution physique et financière des six mois de mise en œuvre.

Vue des participants

« Cette session, qui intervient après la première session tenue le 21 février 2022, permettra de présenter aux différentes parties prenantes le niveau de mise en œuvre du premier semestre de l’an 2 du projet et de formuler des recommandations pour la suite des interventions », a lancé Clément Méda, responsable du bureau du Centre-nord / Kaya de Plan International Burkina Faso.

Clément Méda, responsable du bureau du Centre-nord / Kaya de Plan international Burkina Faso

Au cours de la rencontre, les participants ont examiné les rapports d’exécution physique et financier au premier semestre (Juin 2022) de l’an 2 du projet ainsi que les difficultés rencontrées. Le plan de travail pour le reste de la durée (juillet 2022-juin 2023) du projet a aussi été présenté aux parties prenantes qui ont formulé des recommandations pour améliorer les résultats du projet.

Inoussa Kaboré secrétaire général de la région, représentant le gouverneur

Pour les membres du comité, la tenue régulière de cet exercice permet de renforcer le partenariat et la redevabilité dans la mise en œuvre de toute action.
« Cette session traduit un devoir de redevabilité pour Plan international dans sa dynamique de gouvernance et nous encourageons tous les acteurs à en faire autant, pour une plus grande efficacité dans les projets et programmes au bonheur de nos communautés au Centre-nord » s’est réjoui Inoussa Kaboré, représentant le gouverneur, président du comité régional de suivi du projet BASE. [ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Tibgouda Samuel SAWADOGO
Collaborateur Lefaso.net/Kaya

High-tech : Abstergo Store à la conquête du marché (...)
Ouagadougou : Un dépôt de matériels explosifs et de (...)
Burkina Faso : « En 2020 il y a eu près de 1132 cas de (...)
Santé et pollution de l’air au Burkina Faso : Des experts (...)
Burkina : Les restes mortuaires de Thomas Sankara (...)
Burkina Faso : Des civils non armés auraient été tués par (...)
Burkina : Le PNUD offre 14 véhicules et trois motos au (...)
Burkina : « Cette transition ne devrait pas être une (...)
Reprofilage de voies à Bobo-Dioulasso : De la mélasse (...)
Province camillienne du Burkina : Sept frères ordonnés (...)
Santé : Le Burkina Faso se prépare à faire face à une (...)
Burkina : Plus d’une centaine de femmes bénéficient de (...)
Incendie du marché de “Sankar-yaaré” : « Les responsables (...)
TGI de Bobo-Dioulasso : Un "passionné de l’armée" (...)
44e session ordinaire du conseil d’administration du (...)
Félicitations au groupe Orange pour la mobilisation des (...)
Eau et assainissement : Le groupe thématique régional (...)
Handicap au Burkina : « Fermer la porte d’une école à un (...)
Pèlerinage national au sanctuaire marial de Yagma : « (...)
Ouagadougou : L’aménagement annoncé de la voie de (...)
Santé et hygiène des menstrues : Des journalistes et des (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 32424



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés