Actualités :: Concours, session 2022, au Burkina : « Le vol des ordinateurs n’aura pas (...)

Le ministre en charge de la fonction publique, Bassolma Bazié, et toute son équipe étaient face à la presse au cours de la journée de ce mardi 15 novembre 2022 à Ouagadougou. L’objectif, faire le point d’étape sur l’organisation des concours et examens, session 2022, et des décisions qui ont été prises.

Au cours de cette conférence de presse, le ministre en charge de la fonction publique, Bassolma Bazié, et son équipe se sont mobilisés pour répondre aux questions des journalistes. Tour à tour, Bassolma Bazié a donné la parole à ses différents chefs pour répondre aux questions qui leur ont été posées. De son directeur de cabinet, Mohamed Sawadogo, à son secrétaire technique, Aboubacari Sawadogo, en passant par son secrétaire général, Amidou Sawadogo, et son directeur général de l’agence générale des recrutements de l’État, Oumarou Toé, chacun a pris la parole pour répondre aux questions.

Sur la question du vol des ordinateurs et les suspicions de fraudes, le secrétaire technique, Aboubacari Sawadogo, a rassuré que ces actes n’auront pas d’impact sur les résultats. Car selon lui, le vol des ordinateurs s’est a eu lieu en mars 2022, pourtant la composition des concours a commencé le 19 juillet, par conséquent, il n’aura pas de remise en cause des résultats.

Concernant les suspicions, le ministre a déclaré que les enquêtes sont en cours pour situer les responsabilités avec toutes les conséquences qui en découleront. En plus de cette enquête en cours, Bassolma Bazié révèle également qu’une plainte a été déposée contre le prestataire du concours auprès du procureur du Faso le 11 novembre 2022. Cette plainte fait suite au retard constaté dans la délibération des résultats des concours, a-t-il dit.

Quant à la question de savoir l’impact de ce retard sur la formation, le directeur général de l’agence générale des recrutements de l’Etat, Oumarou Toé, a indiqué que cela n’aura pas d’incidence sur la formation.

Toujours concernant les résultats, le ministre et son équipe ont laissé entendre que tous les résultats seront disponibles d’ici la fin novembre 2022.

Cette conférence de presse a été aussi l’occasion pour le ministre de revenir sur la note mettant fin au recrutement sur mesures nouvelles. Et selon les dires du ministre, cette décision a été prise parce que certains ministres ont profité pour faire entrer leurs femmes, enfants et cousins et il fallait prendre des mesures pour mettre fin à cette pratique. En la matière, un audit est en cours pour faire le point sur la question afin de voir dans quelle mesure proposer un nouveau format, a-t-il souligné.

Pour répondre à la question sur le manque de compétences nécessitant le recrutement, notamment des retraités, Bassolma Bazié n’est pas allé par quatre chemins pour donner son point de vue en ces termes : « l’Etat devrait signer un contrat avec toute personne qui porte un poste de responsabilité. Si je gère le poste de responsabilité jusqu’à ma retraite, et je n’ai même pas pu former autour de moi un jeune, deux jeunes, qui soient capables à tout instant de me remplacer, c’est de la criminalité étatique et tu dois rendre compte ».

Yvette Zongo
Lefaso.net

High-tech : Abstergo Store à la conquête du marché (...)
Ouagadougou : Un dépôt de matériels explosifs et de (...)
Burkina Faso : « En 2020 il y a eu près de 1132 cas de (...)
Santé et pollution de l’air au Burkina Faso : Des experts (...)
Burkina : Les restes mortuaires de Thomas Sankara (...)
Burkina Faso : Des civils non armés auraient été tués par (...)
Burkina : Le PNUD offre 14 véhicules et trois motos au (...)
Burkina : « Cette transition ne devrait pas être une (...)
Reprofilage de voies à Bobo-Dioulasso : De la mélasse (...)
Province camillienne du Burkina : Sept frères ordonnés (...)
Santé : Le Burkina Faso se prépare à faire face à une (...)
Burkina : Plus d’une centaine de femmes bénéficient de (...)
Incendie du marché de “Sankar-yaaré” : « Les responsables (...)
TGI de Bobo-Dioulasso : Un "passionné de l’armée" (...)
44e session ordinaire du conseil d’administration du (...)
Félicitations au groupe Orange pour la mobilisation des (...)
Eau et assainissement : Le groupe thématique régional (...)
Handicap au Burkina : « Fermer la porte d’une école à un (...)
Pèlerinage national au sanctuaire marial de Yagma : « (...)
Ouagadougou : L’aménagement annoncé de la voie de (...)
Santé et hygiène des menstrues : Des journalistes et des (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 32424



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés