Actualités :: Journée sportive de Yennenga de CGE immobilier : UBA sacré vainqueur de la (...)

Dans l’optique de renforcer la cohésion sociale et d’offrir aux entreprises une occasion de se rapprocher, CGE immobilier a organisé le samedi 12 novembre 2022, la première édition de la Journée sportive de Yennenga (JSY) sur son site « Ville nouvelle de Yennenga », dans la commune de Koubri. Au programme de cette journée, étaient inscrits un tournoi de maracana, une compétition de tir à la corde et un dassandaaga.

« Offrir un cadre de vie unique en favorisant le bien-être et la cohésion sociale », tel est l’objectif ultime de CGE immobilier, qui a trouvé la formule magique pour rassembler davantage quelques entreprises autour d’un seul et même instrument : le sport. Pour cette première édition de la JSY, étaient invités les partenaires de l’institution, des mutuelles, les habitants des villages environnants de la Ville nouvelle de Yennenga, les résidents de la Ville nouvelle de Yennenga et de la cité Baobab.

Les femmes en pleines séance d’aérobic avec le coach Noufou Kantao

La journée a débuté par une séance d’aérobic avec les femmes des différentes institutions invitées, dirigée de main de maître par le coach Noufou Kantao. « Nous nous sommes amusés avec quelques pas de danse, tout cela dans la bonne humeur », dit-il. Par ailleurs, les femmes présentes ont été initiées à quelques techniques de self défense pour échapper au danger et ont appris quelques mesures de secourisme, notamment, « comment mettre une personne en détresse en position de sécurité ».

L’équipe de Coris bank et de CGE immobilier en plein challenge de tir à la corde

Au cours de cette journée, une compétition de tir à la corde a aussi été organisée. Il s’agissait dans un premier temps pour les femmes de se constituer en groupe de cinq. Par la suite, une ligne blanche a été tracée pour séparer les équipes de chaque bout de la corde. L’équipe vainqueur était celle qui parviendrait, avec la force de ses bras, à amener l’autre camp dans le sien.

Le directeur général adjoint de CGE immobilier remettant la somme de 100 000 FCFA à l’équipe gagnante du tir à la corde. La deuxième équipe a reçu la somme de 50 000 FCFA

Cette activité a créé beaucoup de bonne humeur chez les participantes et une grande euphorie chez les supporters, qui ne se cachaient pas pour pouffer de rire quand, épuisées par leurs adversaires, certaines équipes lâchaient finalement la corde et tombaient à la renverse. Pour ce jeu, quatre équipes étaient en compétition. Au final, c’est l’équipe de la mutuelle des agents des douanes, en union avec la mutuelle des travailleurs du fisc, qui a remporté la compétition.

Une vue des joueurs en plein match

L’activité principale de cette journée était le tournoi maracana auquel ont participé 16 équipes. Au fil des matchs, deux équipes ont su se défaire des autres pour atteindre la finale. Il s’agit de UBA (United bank of Africa) et de l’AET (Anciens enfants de troupe). Rappelons que tous les matchs se sont joués durant cette journée. C’est donc sans surprise qu’à la première mi-temps, on ait senti un relâchement des joueurs de chacun des côtés, sûrement dû à la fatigue.

L’équipe médicale sur place a volé au secours du gardien de l’équipe de la police entré en collision avec un attaquant adversaire

Ces dix premières minutes de jeu s’apparentaient à une phase d’observation de chaque équipe, qui déroulait son jeu sans grandes prises de risques. A la reprise, le rythme du match est monté d’un cran et chacun jouait le tout pour le tout. UBA qui multipliait les offensives dans le camp adverse finira par marquer un but. Après ce goal, les jeunes de l’AET tentaient de remonter la pente mais se heurtait à un milieu de terrain adverse très dense et robuste.

L’agent Sibiri Ouattara a salué l’organisation de cette première édition

A peine si le gardien adverse était menacé. Face à leurs efforts qui malheureusement ne portaient pas fruit, le découragement va s’emparer de l’équipe des AET qui, sans grande surprise, encaissera un deuxième but. Voyant que UBA avait cerné leur jeu et ne reculait visiblement devant rien, les joueurs de l’AET opteront pour un repli derrière la ligne du milieu pour réduire la casse. Leur bloc était désormais bas. Et pour perforer la défense, UBA va se lancer dans un exercice de multiplication de passes, quelques fois même près de la zone dangereuse de la surface de réparation, pour amener leurs adversaires à sortir de leur zone de confort et à les épuiser physiquement.

De la 16e à la 5e meilleure équipe, chacune a reçu 100 000 FCFA et un ballon. La quatrième meilleure équipe a reçu 200 000 FCFA, un ballon et un trophée, la troisième, 300 000 FCFA, un ballon et un trophée, la deuxième 400 000 fcfa, un ballon et un trophée

Une fois que le bloc défensif de l’AET s’est disloqué, depuis la défense, une longue passe vers l’avant va créer une situation trouble dans la surface de réparation de l’AET. Le destinataire de la balle va adresser une frappe au gardien qui la repoussera difficilement, avant qu’un renard de surface ne pousse définitivement la balle d’un coup de tête dans les filets. L’AET qui jusque-là avait tenu bon face à ses adversaires finira étrillé sur le score de 3-0.

Le président de CGE immobilier Saidou Tiendrebeogo remettant le premier prix au capitaine de UBA Massé Tossa. Le prix est composé de la somme 500 000 FCFA, un ballon et un trophée

Pour ces joueurs qui sont venus comme « outsiders » dans la compétition, ce parcours jusqu’en finale est une réussite. « Nous sommes les plus jeunes de ce tournoi et grâce à notre détermination, nous sommes arrivés en finale. L’équipe UBA a beaucoup d’expérience. Je crois que c’est cela qui nous a manqué. Après le premier but encaissé, nous étions déstabilisés. Le temps de récupérer, on a encaissé le deuxième et le troisième enfin. En tout cas, c’est une leçon. Prochainement nous allons revenir en force », a laissé entendre Fidèle Sawadogo, joueur de l’AET.

« Aux jeunes du Burkina Faso, notre message est qu’ils continuent de vivre, même si c’est difficile », Fidèle Sawadogo

Pour Massé Tossa, capitaine de UBA, ce trophée est une satisfaction. « Nous sommes très contents », dit-il. Même vainqueur, UBA retient que son accession à la finale a été un véritable parcours de combattant. « Le deuxième match contre la police était le plus difficile. Sur le terrain cette équipe semblait la plus forte. Mais en venant on savait qu’on pouvait gagner. L’équipe de UBA a participé à plusieurs compétitions et a été victorieuse dans certaines. C’est une équipe assez aguerrie et c’était un bon test pour nous. »

Notons qu’avant la finale, un match de gala a opposé l’équipe de CGE à celle des habitants de la Ville nouvelle de Yennenga et de la cité Baobab. Ce match s’est terminé par la victoire des habitants sur le score de 2 buts à 0.
Pour ce qui est de l’organisation, l’agent de police Sibiri Ouattara, responsable de l’équipe de la police, a souhaité qu’à l’avenir l’invitation leur parvienne plus tôt, pour qu’ils puissent participer avec une équipe bien constituée.

« En marge de cette JSY, une collecte de dons est organisée pour venir en aide aux PDI. Les dons qui peuvent être composés de vivres, de vêtements, ou d’espèces doivent être déposés dans une des agences de CGE immobilier à Ouaga pour ce qui est des vivres et des vêtements » a confié le PDG Saidou Tiendrebeogo. Les dons en espèces doivent être déposés par Orange Money au 06 43 43 24 ou par Moov Money au 03 48 55 05. Les dons peuvent être faits jusqu’au 19 novembre 2022.

De façon générale, les participants ont apprécié cette première édition de la JSY. « Pour une première, je crois que c’est à féliciter. On attend de voir la suite », a déclaré Saye Gorom Amadou, agent au département indemnisation à SUNU assurance.
En cette période où le Burkina traverse des moments difficiles, le président directeur général de CGE immobilier Saïdou Tiendrebeogo a salué l’engouement et la détermination des joueurs durant cette compétition. Il dira à ce propos : « 16 équipes ont été invitées et toutes ont répondu présents à l’appel. En plus de cela, je dois reconnaître que le niveau de prestation était extrêmement élevé. Je saisis d’ailleurs cette occasion pour remercier tous les participants. »

Erwan Compaoré
Lefaso.net

High-tech : Abstergo Store à la conquête du marché (...)
Ouagadougou : Un dépôt de matériels explosifs et de (...)
Burkina Faso : « En 2020 il y a eu près de 1132 cas de (...)
Santé et pollution de l’air au Burkina Faso : Des experts (...)
Burkina : Les restes mortuaires de Thomas Sankara (...)
Burkina Faso : Des civils non armés auraient été tués par (...)
Burkina : Le PNUD offre 14 véhicules et trois motos au (...)
Burkina : « Cette transition ne devrait pas être une (...)
Reprofilage de voies à Bobo-Dioulasso : De la mélasse (...)
Province camillienne du Burkina : Sept frères ordonnés (...)
Santé : Le Burkina Faso se prépare à faire face à une (...)
Burkina : Plus d’une centaine de femmes bénéficient de (...)
Incendie du marché de “Sankar-yaaré” : « Les responsables (...)
TGI de Bobo-Dioulasso : Un "passionné de l’armée" (...)
44e session ordinaire du conseil d’administration du (...)
Félicitations au groupe Orange pour la mobilisation des (...)
Eau et assainissement : Le groupe thématique régional (...)
Handicap au Burkina : « Fermer la porte d’une école à un (...)
Pèlerinage national au sanctuaire marial de Yagma : « (...)
Ouagadougou : L’aménagement annoncé de la voie de (...)
Santé et hygiène des menstrues : Des journalistes et des (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 32424



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés