Actualités :: Cancer du col de l’utérus : Les produits éclaircissants, le tabagisme, des (...)

Le cancer du col de l’utérus est l’un des cancers les plus fréquents chez la femme. Comment se présente ce cancer et quelles en sont les causes ? Découvrons-le à travers ce point santé.

Le cancer du col de l’utérus qu’est-ce que c’est ?

C’est une transformation maligne au niveau du col de l’utérus due à l’infection au Papilloma virus humain (HPV ou PVH). Le HPV est l’infection virale la plus courante de l’appareil reproducteur.
Le papilloma virus humain se transmet lors des rapports sexuels ou des attouchements sexuels où le HPV est déposé sur le col de l’utérus.
Le virus du cancer du col de l’utérus peut être éliminé naturellement par le corps au bout de deux ou trois ans. Cependant, le HPV peut entraîner des lésions précancéreuses au bout de 10 à 15 ans chez 10% de femmes.

La lésion du col de l’utérus n’est pas encore un cancer mais peut évoluer pour devenir cancéreuse. Donc le cancer ne survient que suite à l’apparition puis la progression de lésions précancéreuses. Mais il existe un temps relativement important pour prévenir le cancer, c’est-à-dire détecter puis traiter les lésions précancéreuses avant qu’elles ne se transforment en cancer d’où l’intérêt du dépistage. Seul donc le dépistage permet d’identifier les lésions précancéreuses à des stades où elles peuvent être facilement traitées.

Chez les femmes présentant un système immunitaire affaibli comme celles souffrant d’une infection à VIH non traitée, le cancer du col peut mettre 5 à 10 ans seulement.

Quels peuvent-être les symptômes du cancer du col de l’utérus ?

Les symptômes du cancer du col de l’utérus à un stade précoce sont les suivants : Les microrragies irrégulières ou saignements légers entre les règles chez les femmes en âge de procréer ; les microrragies ou saignements après la ménopause ; les saignements après les rapports sexuels ; et pertes vaginales accrues, parfois malodorantes.

Cependant, lorsque le cancer du col de l’utérus progresse, des symptômes plus graves peuvent se manifester, par exemple par des douleurs persistantes dans le dos, les jambes ou le bassin ; une perte de poids, de la fatigue, une perte d’appétit ; des pertes vaginales malodorantes et une gêne au niveau du vagin ; et un œdème sur une jambe ou les deux.
D’autres symptômes graves peuvent se manifester à des stades avancés en fonction des organes touchés par le cancer.

Facteurs de risques du cancer du col de l’utérus

Comme facteurs de risques, il y a les activités sexuelles avant l’âge de 20 ans, le tabagisme (les femmes qui fument la cigarette), le VIH.
Il y a également comme facteurs de risques l’utilisation chronique de corticoïdes pour se blanchir la peau. Beaucoup de femmes ignorent ce côté invisible des conséquences d’utilisation de produits éclaircissants sur la peau.
Enfin, il y a comme facteurs de risques pour la femme, le fait d’avoir de multiples partenaires sexuels à travers des rapports non protégés.
Les femmes vivant avec le VIH sont exposées à un risque six fois plus élevé de contracter un cancer du col de l’utérus que les femmes séronégatives.

Comment prévenir le cancer du col de l’utérus ?

Il y a trois types de préventions du cancer du col de l’utérus à savoir la prévention primaire, la prévention secondaire et la prévention tertiaire.
La prévention primaire peut se faire à travers l’abstinence sexuelle, la vaccination contre le HPV qui est gratuit pour les filles de 9 à 14 ans n’ayant jamais eu de rapports sexuels.

La prévention secondaire, elle, consiste au dépistage régulier au moins chaque 3 ou 5 ans à partir de 25 ans. Et pour les femmes porteuses du VIH et les professionnelles du sexe, le dépistage se fait à tout âge.
Enfin, la prévention tertiaire quant à elle, consiste en une prise en charge du cancer du col de l’utérus. Ce qui signifie qu’à cette étape la maladie est déjà présente. Alors la prise en charge se fera par la chirurgie, la chimiothérapie, la radiothérapie et les soins palliatifs.

La vaccination contre le HPV ainsi que le dépistage et le traitement des lésions précancéreuses sont un moyen efficace et économique de prévenir le cancer du col de l’utérus. Le cancer du col de l’utérus peut être guéri s’il est diagnostiqué à un stade précoce et traité rapidement.

À l’échelle mondiale, le cancer du col de l’utérus est le quatrième cancer le plus fréquent chez les femmes, avec environ 604 000 nouveaux cas en 2020. Sur les quelque 342 000 décès dus au cancer du col de l’utérus en 2020, environ 90 % surviennent dans les pays à revenu faible ou intermédiaire.

Selon GLOBOCAN le Burkina Faso comptait en 2020, 1122 cas de cancer de l’utérus avec 839 décès. En effet, cette maladie peut être mortelle à cause du silence ou de la gêne de certaines femme surtout les femmes âgées à se rendre dans un centre pour parler de leur mal.

Si dans le présent sujet il est plus question des femmes qui sont touchées à une plus grande échelle, il est à retenir que les hommes peuvent également contracter le HPV.

Sources :
- Ministère de la Santé du Burkina Faso
- https://www.who.int/fr/news-room/fact-sheets/detail/cervical-cancer#

Haoua Touré
Lefaso.net

Affaire LONAB : 11 ans de prison et 750 millions (...)
Lutte contre la fraude au Burkina : Victor Ilboudo (...)
Pénurie de gaz butane à Dédougou : Une situation « (...)
Burkina-Centre-nord : L’Organisation internationale pour (...)
Personnes déplacées internes au Burkina : La communauté (...)
Commune de Ouagadougou : Du 28 janvier au 5 février les (...)
Arrondissement 3 de Bobo-Dioulasso : Le personnel et (...)
Crise humanitaire au Burkina : Une campagne de collecte (...)
Burkina Faso : Une association peulh exhorte ceux qui (...)
Civisme fiscal au Burkina : Le directeur général des (...)
Burkina : Le Programme de développement d’urgence dresse (...)
Education des filles au Burkina : Le projet FASST en (...)
Audience : Le ministre de l’éducation échange avec des (...)
Tombola Paongo de UBA : Les clients reçoivent leurs lots (...)
Projet sésame au Burkina : Lutheran World Relief lance (...)
Entrepreneuriat : Les entreprises bénéficiaires du projet (...)
Loterie nationale burkinabè : Plus de 71 millions de (...)
Journée internationale des douanes : Le brassage (...)
Burkina Faso : Une stratégie de gestion durable des (...)
Promotion de l’entrepreneuriat résilient au Burkina : Les (...)
Programme officiel du Pèlerinage national au sanctuaire (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 32361



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés