Actualités :: Violations supposées de droits humains dans des villages environnants de (...)

Le Bureau pays du Haut - commissariat aux Droits de l’Homme ( HCDH ) au Burkina Faso, a saisi le gouvernement burkinabè le 10 novembre 2022, pour des allégations de violations supposées de Droits humains.

Dans la note d’information , le HCDC indique que « le 9 novembre 2022 , vers 14 heures , le 14e Régiment Interarmes de Djibo aurait tiré des obus sur les villages de Holdé , Yaté , Ména et Dabere - Pogowel , situés à environ 10 km du camp militaire du Régiment et de la ville de Djibo. Si aucune des sources contactées n’a été capable d’établir un bilan exact , on note tout de même plusieurs personnes tuées y compris des femmes et des enfants.

Dans un communiqué en date du 12 novembre, le gouvernement à travers son porte parole, remercie le Bureau pays du HCDH pour sa démarche d’information et l’esprit de collaboration constructive pour la défense et la protection des Droits de l’Homme, surtout dans le contexte actuel de crise sécuritaire . Le gouvernement rassure également l’opinion nationale et l’ensemble de la communauté internationale, que dans sa lutte contre le terrorisme, le Burkina Faso est particulièrement soucieux du respect des Droits humains.

Le Gouvernement dit ne pas être surpris par ces allégations de violations graves des Droits de l’Homme , à l’encontre des Forces de défense et de sécurité ( FDS ) burkinabè. "Elles interviennent à un moment où des actions offensives sont engagées par nos vaillantes forces combattantes contre des groupes armés terroristes qui opèrent dans la région du Sahel...", précise le communiqué.

Tout en promettant d’investiguer sur les dites allégations, le gouvernement rappelle que les groupes armés terroristes sont coutumiers de la manipulation et de la désinformation , surtout lorsqu’ils sont mis en difficulté comme c’est le cas actuellement. Il invite donc l’opinion nationale et internationale, à ne pas tomber dans ces "pièges perfides orchestrés par des terroristes aux abois dans le dessein de jeter l’opprobre sur nos Forces de défense et de sécurité et nos Volontaires pour la défense de la patrie".

Lefaso.net

Burkina : Quatre nouveaux officiers des forces armées (...)
Burkina Faso : Une conférence publique pour discuter des (...)
Amicale des femmes de la Sitarail : Une journée pour (...)
Administration du travail : Le Burkina accueille la 44e (...)
High-tech : Abstergo Store à la conquête du marché (...)
Ouagadougou : Un dépôt de matériels explosifs et de (...)
Burkina Faso : « En 2020 il y a eu près de 1132 cas de (...)
Santé et pollution de l’air au Burkina Faso : Des experts (...)
Burkina : Les restes mortuaires de Thomas Sankara (...)
Burkina Faso : Des civils non armés auraient été tués par (...)
Burkina : Le PNUD offre 14 véhicules et trois motos au (...)
Burkina : « Cette transition ne devrait pas être une (...)
Reprofilage de voies à Bobo-Dioulasso : De la mélasse (...)
Province camillienne du Burkina : Sept frères ordonnés (...)
Santé : Le Burkina Faso se prépare à faire face à une (...)
Burkina : Plus d’une centaine de femmes bénéficient de (...)
Incendie du marché de “Sankar-yaaré” : « Les responsables (...)
TGI de Bobo-Dioulasso : Un "passionné de l’armée" (...)
44e session ordinaire du conseil d’administration du (...)
Félicitations au groupe Orange pour la mobilisation des (...)
Eau et assainissement : Le groupe thématique régional (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 32424



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés