Actualités :: Urbanisme au Burkina : « Il faut voir grand si l’on veut un changement réel (...)

« Il faut voir grand si l’on veut un changement réel ». C’est la conviction de Charles Dalla, directeur général du développement territorial, à la clôture des travaux sur les schémas directeurs d’aménagement et d’urbanisme (SDAU). Les travaux ont principalement porté sur les communes de Kongoussi (Centre-nord), Toma (Boucle du Mouhoun) et Zorgho (Plateau-central). C’était ce jeudi 10 novembre 2022 à Ouagadougou.

Deux jours, c’est le temps qu’il a fallu aux acteurs de l’urbanisme pour passer à la loupe les différents aspects qui rentrent en ligne de compte de la modernisation des villes du Burkina Faso. Pour cette session, le curseur a été mis sur les communes de Kongoussi, Toma et Zorgho.

Ainsi, plusieurs problématiques relatives à l’urbanisme ont été mises sur la table de discussions. Ce sont notamment la crise sécuritaire et les litiges fonciers, souvent sources de divisions au sein des communautés. « Pour la question des litiges fonciers, nous avons attiré l’attention des consultants sur le phénomène afin qu’il soit pris en compte dans tous les scénarios. Car les difficultés que nous rencontrons actuellement dans notre vivre ensemble, sont en grande partie liées au foncier », révèle Charles Dalla, responsable du développement territorial.

« Les départements sectoriels ont fortement contribué à enrichir les documents », Charles Dalla, directeur général du développement territorial

Selon M. Dalla, les difficultés rencontrées dans la gestion foncière se constatent surtout en milieu rural, où de nombreux accaparements de terres ont été enregistrés. Les failles retrouvées dans la diversité des textes sur le foncier ont donné le champ libre aux gens d’en tirer profit, a-t-il indiqué.
Cependant, des travaux sont en cours pour y remédier. Une loi participative qui prenne en compte les aspirations profondes des populations sera bientôt mise à leur disposition, affirme M. Dalla.

« À leur adoption, ces SDAU seront un référentiel en cas de projets d’investissements d’une ville quelconque du Burkina Faso », Christelle S. Couboura/Ilboudo, cheffe de service de la planification

La question sécuritaire a aussi été intégrée dans la mise en œuvre des SDAU. À cet effet, des infrastructures au profit des personnes déplacées internes vont être érigées. Mais également bien d’autres choses identifiées comme indispensables à la sécurité des populations de Kongoussi. C’est ce qu’a mentionné Christelle S. Couboura/Ilboudo, cheffe de service de la planification.
Une fois ces schémas directeurs d’aménagement adoptés, ils serviront de référence pour toutes les autres communes du pays en matière de développement des agglomérations urbaines.

Le financement des schémas directeurs d’aménagement et d’urbanisme

Le financement de ces projets d’urbanisme est estimé à plusieurs milliards de francs CFA et devra nécessiter l’intervention d’un ensemble d’acteurs. En ce sens, le directeur général du développement territorial, Charles Dalla souligne que les collectivités elles-mêmes peuvent déjà mobiliser des ressources à travers les impôts et taxes. En plus des collectivités, M. Dalla fait allusion au Fonds minier de développement local, aux partenaires techniques et financiers, sans oublier l’appui de l’État.

Le SDAU de Zorgho, quant à lui, nécessitera un budget de 175 009 000 000 de francs CFA pour sa mise en œuvre

« La réalisation d’infrastructures telles que les routes nationales, sont des investissements qui doivent être portés par l’État. Ensuite, viennent les collectivités territoriales, le secteur privé et les populations. Certes, cela nécessite d’énormes ressources financières. Mais si l’on y met du sien, je crois qu’on peut y parvenir. Parce qu’il faut voir grand, si l’on veut un développement réel », a-t-il noté.
En effet, le plan d’investissement global dans le cadre de la mise en œuvre du SDAU de Kongoussi est estimé à 162 155 000 000 de francs CFA et celui de Toma est évalué à 95 874 000 000 de francs CFA. Le SDAU de Zorgho, quant à lui, nécessitera un budget de 175 009 000 000 de francs CFA pour sa mise en œuvre.

À l’issue de ces deux jours de travaux, les trois schémas directeurs d’aménagement et d’urbanisme ont été amendés et adoptés par les participants. Ces SDAU de Zorgho, Toma et Kongoussi comportent une panoplie d’activités de développement. Et ce, jusqu’à l’horizon 2040.

La prochaine étape est de faire adopter ces schémas en conseil des ministres de sorte qu’ils puissent s’imposer à tous sans exception.

Lire aussi Burkina : Les schémas directeurs d’aménagement et d’urbanisme de Kongoussi, Toma et Zorgho soumis à examen

Hamed NANEMA
Lefaso.net

Burkina : Quatre nouveaux officiers des forces armées (...)
Burkina Faso : Une conférence publique pour discuter des (...)
Amicale des femmes de la Sitarail : Une journée pour (...)
Administration du travail : Le Burkina accueille la 44e (...)
High-tech : Abstergo Store à la conquête du marché (...)
Ouagadougou : Un dépôt de matériels explosifs et de (...)
Burkina Faso : « En 2020 il y a eu près de 1132 cas de (...)
Santé et pollution de l’air au Burkina Faso : Des experts (...)
Burkina : Les restes mortuaires de Thomas Sankara (...)
Burkina Faso : Des civils non armés auraient été tués par (...)
Burkina : Le PNUD offre 14 véhicules et trois motos au (...)
Burkina : « Cette transition ne devrait pas être une (...)
Reprofilage de voies à Bobo-Dioulasso : De la mélasse (...)
Province camillienne du Burkina : Sept frères ordonnés (...)
Santé : Le Burkina Faso se prépare à faire face à une (...)
Burkina : Plus d’une centaine de femmes bénéficient de (...)
Incendie du marché de “Sankar-yaaré” : « Les responsables (...)
TGI de Bobo-Dioulasso : Un "passionné de l’armée" (...)
44e session ordinaire du conseil d’administration du (...)
Félicitations au groupe Orange pour la mobilisation des (...)
Eau et assainissement : Le groupe thématique régional (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 32424



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés