Actualités :: Deuxième édition du concours Yennenga : Le leadership féminin encouragé par (...)

La cérémonie de récompense de la deuxième édition du concours Yennenga s’est tenue le vendredi 4 novembre 2022 , à Ouagadougou. C’est une initiative de CANAL + Burkina au profit de la gente féminine qui a vu le sacre de Charifatou Ouédraogo.

Dans l’optique de promouvoir le leadership féminin, CANAL + Burkina a décidé de rendre hommage à "l’autre moitié du ciel". Pour cette édition 2022, elles étaient au total 8 candidates à prendre part à la compétition. Il s’est agi de : Aicha Noel Sawadogo, Charifatou Ouédraogo, Constance Zoromé/Kaboré, Madinan Traoré/Lompo, Marthe Milda Kaboré, Mwine-Kaar Somé, Rahiza Kaboré et Fatoumata Konaté. Toutes issues de divers domaines d’activités, ces femmes leaders ont réussi à se démarquer par leur travail et leur abnégation. Mais elles ont été départagées par le vote du public et les notes du jury. C’est Charifatou Ouédraogo qui a été la grande lauréate de l’édition 2022.

A l’extrême droite, Jonathan Lett affirme que pour le jury il a été difficile de faire un choix au regard du potentiel des candidates

Charifatou Ouédraogo, il faut le rappeler, est la présidente de l’association « Les Casqués du Faso ». Elle est très engagée dans la promotion du port du casque et les bonnes attitudes en circulation. CANAL + Burkina n’a ménagé aucun effort en ce qui concerne la récompense de la gagnante. Elle a remporté la somme de 1, 5 million de FCFA, 1 an d’abonnement Tout Canal+, 1 bon de 10 millions de communication, 1 voyage tous frais payés pour participer à l’émission ‘’ Le chœur des femmes ’’ en Côte d’Ivoire, une attestation de reconnaissance et un trophée.

Les 8 candidates de la deuxième édition

« Osez rêver »

A travers ce geste considérable, le groupe CANAL+ compte poser des actes concrets pour mettre la lauréate en lumière. Des dires du directeur de CANAL + Burkina, Jonathan Lett « C’est une édition qui nous a donné de la force. Les candidatures étaient incroyables, il y avait 8 candidates qui étaient toutes exceptionnelles. Il y a une qui a gagné mais les autres n’ont pas démérité. Elles font passer des messages à la jeunesse, aux femmes et aux hommes. Surtout osez, entreprenez, accomplissez vos rêves et travaillez. Ce qui a le plus marqué Canal +, c’est la force des candidates. Ce qui va être important, c’est de les suivre et de les accompagner dans leurs projets. On ne va pas les lâcher dans la nature, on va rester avec elles comme c’était le cas pour les candidates de l’année dernière. On va les aider à construire leurs projets, leurs personnalités et à devenir des membres importants de notre communauté, car elles apportent du bien autour d’elles », s’est-il exprimé.

Cette soirée s’est déroulée au sein de Canal Olympia Yennenga de Ouaga 2000

La Yennenga 2022 s’est dit comblée de savoir que ses efforts ont été reconnus. Comme conseil, elle a demandé aux femmes qui n’osent pas entreprendre « d’oser parce que les femmes peuvent changer les choses et nous allons le faire. Nous allons promouvoir l’engagement des jeunes filles et des femmes en général. Il y a beaucoup de défis à relever. Je dois aller plus loin , forcer l’admiration et montrer à tous ceux qui m’ont soutenu que c’était le bon choix . Merci beaucoup à CANAL+ parce que pour moi cela est un tremplin. Merci de m’avoir mis en lumière et merci pour tout ce qu’ils font pour la gente féminine » a-t-elle dit avec émotion.

Pour cette deuxième édition, c’est le styliste Pathé’O qui a été le parrain. Il faut noter qu’en prélude de la finale, les 8 candidates ont reçu des formations en leadership et en prise de parole. Pour la première édition, c’est Regina Nana Kadiogo, la fondatrice du centre de formation Séduction coiffure basé à Ziniaré qui avait remporté le sacre.

Lefaso.net

Ouagadougou : Un dépôt de matériels explosifs et de (...)
Burkina Faso : « En 2020 il y a eu près de 1132 cas de (...)
Santé et pollution de l’air au Burkina Faso : Des experts (...)
Burkina : Les restes mortuaires de Thomas Sankara (...)
Burkina Faso : Des civils non armés auraient été tués par (...)
Burkina : Le PNUD offre 14 véhicules et trois motos au (...)
Burkina : « Cette transition ne devrait pas être une (...)
Reprofilage de voies à Bobo-Dioulasso : De la mélasse (...)
Province camillienne du Burkina : Sept frères ordonnés (...)
Santé : Le Burkina Faso se prépare à faire face à une (...)
Burkina : Plus d’une centaine de femmes bénéficient de (...)
Incendie du marché de “Sankar-yaaré” : « Les responsables (...)
TGI de Bobo-Dioulasso : Un "passionné de l’armée" (...)
44e session ordinaire du conseil d’administration du (...)
Félicitations au groupe Orange pour la mobilisation des (...)
Eau et assainissement : Le groupe thématique régional (...)
Handicap au Burkina : « Fermer la porte d’une école à un (...)
Pèlerinage national au sanctuaire marial de Yagma : « (...)
Ouagadougou : L’aménagement annoncé de la voie de (...)
Santé et hygiène des menstrues : Des journalistes et des (...)
Secteur privé : Les patrons d’Afrique se rencontrent à (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 32424



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés