Actualités :: Droits fonciers des femmes au Burkina : La Fondation Konrad Adenauer fait (...)

La Fondation Konrad Adenauer organise, les 8 et 9 novembre 2022 à Ouagadougou, un séminaire de réflexion sur les droits fonciers de la femme et la sécurité alimentaire dans un contexte d’insécurité au Burkina. L’objectif de la rencontre est de faire un diagnostic de l’état des lieux des droits fonciers de la femme dans le contexte actuel d’insécurité et de proposer des stratégies de résilience.

Dans le secteur de la production agricole, les femmes constituent la main-d’œuvre par excellence. Elles sont présentes tout au long de la chaîne, du travail de la terre jusqu’à la commercialisation en passant par la transformation. Malgré ce rôle prépondérant, la seconde moitié du ciel rencontre des contraintes qui ne lui permettent pas d’accroître sa production et sa productivité. Parmi ces contraintes, les questions d’accès et de sécurisation foncière demeurent une préoccupation majeure. Cette situation s’est aggravée avec l’insécurité que vit le Burkina Faso depuis 2015.

Fin de la deuxième phase du projet en décembre 2022

C’est dans ce sens que se tient le séminaire de réflexion sur les droits fonciers de la femme et la sécurité alimentaire dans un contexte d’insécurité au Burkina. Organisée par la Fondation Konrad Adenauer, cete rencontre réunit des membres de l’Association des femmes scientifiques du Burkina, des membres du Consortium des organisations des femmes leaders du Burkina, issues pour la plupart de zones en proie au terrorisme, des leaders coutumiers et religieux.

Parmi les participantes, certaines viennent de zones en proie au terrorisme

Selon le coordonnateur national de la Fondation Konrad Adenauer, Dr Dramane Ouédraogo, ce séminaire entre dans le cadre de la deuxième phase du projet « Un seul monde sans faim - Les droits fonciers des femmes en Afrique de l’Ouest » (EWOH2) qui arrive à échéance, fin décembre 2022. À travers ce projet, la fondation a notamment mené plusieurs activités pour la promotion des droits économiques consécutifs à la sécurisation des terres au profit des femmes au Bénin, au Burkina Faso et au Togo.

Dr Dramani Ouédraogo, coordonnateur national de la Fondation Konrad Adenauer

Selon Ramata Koudougou, présidente du Consortium des organisations des femmes leaders du Burkina qui regroupe une vingtaine d’associations membres travaillant dans le domaine du foncier, ce séminaire sera bénéfique et salutaire pour les femmes. « Elles sont au cœur de la sécurité alimentaire : elles produisent, transforment et commercialisent », a-t-elle rappelé avant de rassurer la Fondation que le consortium jouera sa partition pour la mise en œuvre des recommandations qui seront issues des travaux.

Ramata Koudougou, présidente du consortium des organisations des femmes leaders du Burkina

Poursuivre le réseautage

A en croire le Dr Dramani Ouédraogo, dans le souci de pérenniser les acquis du projet, la fondation a négocié et obtenu auprès du ministère des Finances et de la coopération, un fonds supplémentaire dénommé « Guerre ukrainienne ». « Cette rallonge permettra de réaliser des activités de soutien aux différentes structures partenaires, tout en capitalisant les acquis. Il est notamment prévu la mise en place de cliniques juridiques. Dans le cadre de la continuité des actions, nous avons permis à des structures d’avoir des financements et notre rôle est de continuer à faire le réseautage avec d’autres partenaires pour que la question des droits fonciers puisse continuer », a indiqué Dr Ouédraogo.

Mamounata Bélem, présidente de l’association des femmes scientifiques du Burkina

Six communications en 48 heures

Plusieurs communications seront faites durant ce séminaire. Deux communications seront présentées par le Dr Daouda Koné. Il s’agit de « Le leadership du manager » et « Leadership féminin et cohésion sociale au Burkina Faso ».

Le secrétaire permanent du foncier et de la promotion immobilière au ministère de l’Habitat et de l’urbanisme, Kélguingalé Illy, fera une communication sur « Droits fonciers de la femme en milieu rural à l’épreuve de la réalité sociale et du développement de la promotion immobilière ».

La sociologue Dr Julienne Nessenindoa Gué/Traoré s’entretiendra avec les femmes sur la « Corrélation entre droits fonciers sécurisés de la femme en milieu rural et sécurité alimentaire ».

Les participants ont posé pour la postérité

Quant à la communication sur « Cohabitation entre agriculture périurbaine et développement de l’agrobusiness : Défis et alternatives », elle sera assurée par Mme Gisèle Tapsoba/Maré, doctorante en agronomie.

La dernière communication de ce séminaire, intitulée « Changement climatique et sécurité alimentaire dans le contexte d’insécurité : Réalités, défis et perspectives », sera présentée par le Dr. Dah Ollo, économiste, enseignant-chercheur à l’université Ki-Zerbo.

« En tant que pilier de la famille, la femme a un rôle important à jouer dans la construction de la paix. L’intolérance est en train de gagner du terrain dans les familles et dans la société de façon générale et il est important que les femmes puissent semer les graines de la paix, de la tolérance et de la cohésion sociale. Je suis persuadée que cette formation donnera les outils nécessaires aux femmes pour réussir ce pari », a déclaré Mamounata Bélem, présidente de l’association des femmes scientifiques du Burkina.

Fredo Bassolé
LeFaso.net

Ouagadougou : Un dépôt de matériels explosifs et de (...)
Burkina Faso : « En 2020 il y a eu près de 1132 cas de (...)
Santé et pollution de l’air au Burkina Faso : Des experts (...)
Burkina : Les restes mortuaires de Thomas Sankara (...)
Burkina Faso : Des civils non armés auraient été tués par (...)
Burkina : Le PNUD offre 14 véhicules et trois motos au (...)
Burkina : « Cette transition ne devrait pas être une (...)
Reprofilage de voies à Bobo-Dioulasso : De la mélasse (...)
Province camillienne du Burkina : Sept frères ordonnés (...)
Santé : Le Burkina Faso se prépare à faire face à une (...)
Burkina : Plus d’une centaine de femmes bénéficient de (...)
Incendie du marché de “Sankar-yaaré” : « Les responsables (...)
TGI de Bobo-Dioulasso : Un "passionné de l’armée" (...)
44e session ordinaire du conseil d’administration du (...)
Félicitations au groupe Orange pour la mobilisation des (...)
Eau et assainissement : Le groupe thématique régional (...)
Handicap au Burkina : « Fermer la porte d’une école à un (...)
Pèlerinage national au sanctuaire marial de Yagma : « (...)
Ouagadougou : L’aménagement annoncé de la voie de (...)
Santé et hygiène des menstrues : Des journalistes et des (...)
Secteur privé : Les patrons d’Afrique se rencontrent à (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 32424



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés