Actualités :: Recrutement des VDP : Alouna Traoré se fait enrôler et en appelle à la (...)

Alouna Traoré, le seul survivant du coup d’Etat du 15 octobre 1987 qui a emporté Thomas Sankara, s’est fait enrôlé comme Volontaire pour la défense de la patrie (VDP) ce mardi 8 novembre 2022, au gouvernorat de Ouagadougou. Ce fut l’occasion pour lui de lancer un appel à tous les Burkinabè de rallier les rangs pour sauver le pays de l’hydre terroriste.

Il était 10h25 lorsque, toujours dans le même style vestimentaire qu’on lui connaît, drapé dans son Faso danfani, écharpe au cou, bonnet à la tête, Alouna Traoré faisait son entrée dans la cour du gouvernorat de Ouagadougou, au guidon de sa grosse moto. Il a été accueilli par le regard des caméras des journalistes qui faisaient le pied de grue sur les lieux, attendant son arrivée.

Après avoir sympathisé avec quelques connaissances, comme toute personne désirant se faire enrôler, il s’est rendu dans le bureau établi à cet effet afin de s’acquitter des formalités d’usage, préalable nécessaire pour l’obtention du récépissé attestant qu’il est désormais un Volontaire pour la défense de la patrie (VDP). Sa motivation dit-il, c’est « l’amour de la patrie. La patrie est en danger et l’appel de tous ses fils doit contribuer à l’effort de défense populaire. Le Burkina Faso nous a fait et nous devons le faire. Le Burkina Faso est en danger, ses fils doivent le défendre. »

A la question de savoir s’il a les aptitudes physiques pour répondre aux exigences du terrain, il répondra : « je ne fais pas dans la demi-mesure. Nous sommes face à notre destin. Il nous appelle, alors je réponds présent. »

Une fois à l’intérieur, il se heurtera à quelques soucis administratifs, chose qu’il déplorera avec amertume : « La modernité commande d’aller aux fondamentaux. La bureaucratie est inadaptée. On devait fonctionner comme à la manière des cartes d’identité. Vous venez, on fait votre flashage et immédiatement on vous sort une carte. L’urgence commande. On doit aller vite car les besoins l’exigent. »

Le récépissé de Alouna Traoré attestant qu’il est désormais un VDP

Aux jeunes qui jusque-là hésitent à se faire enrôler, il dit que la situation exige que soient fédérées toutes les énergies, afin de sauver le pays des griffes de l’hydre terroriste. « L’amour de la patrie commande à ce que les fils de ce pays s’engagent. Quand on est amoureux on donne tout, y compris sa vie. Souvent je me plais à dire que ce pays n’est pas habité par les Burkinabè. Ce que nous vivons est une marche vers la "burkinabité". Défendez votre patrie ! », a-t-il lancé pour conclure.

Lorsque nous quittions les lieux vers 11h30, des jeunes venaient toujours se faire enrôler.

Erwan Compaoré
Lefaso.net

Ouagadougou : Un dépôt de matériels explosifs et de (...)
Burkina Faso : « En 2020 il y a eu près de 1132 cas de (...)
Santé et pollution de l’air au Burkina Faso : Des experts (...)
Burkina : Les restes mortuaires de Thomas Sankara (...)
Burkina Faso : Des civils non armés auraient été tués par (...)
Burkina : Le PNUD offre 14 véhicules et trois motos au (...)
Burkina : « Cette transition ne devrait pas être une (...)
Reprofilage de voies à Bobo-Dioulasso : De la mélasse (...)
Province camillienne du Burkina : Sept frères ordonnés (...)
Santé : Le Burkina Faso se prépare à faire face à une (...)
Burkina : Plus d’une centaine de femmes bénéficient de (...)
Incendie du marché de “Sankar-yaaré” : « Les responsables (...)
TGI de Bobo-Dioulasso : Un "passionné de l’armée" (...)
44e session ordinaire du conseil d’administration du (...)
Félicitations au groupe Orange pour la mobilisation des (...)
Eau et assainissement : Le groupe thématique régional (...)
Handicap au Burkina : « Fermer la porte d’une école à un (...)
Pèlerinage national au sanctuaire marial de Yagma : « (...)
Ouagadougou : L’aménagement annoncé de la voie de (...)
Santé et hygiène des menstrues : Des journalistes et des (...)
Secteur privé : Les patrons d’Afrique se rencontrent à (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 32424



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés