Actualités :: Banque commerciale du Burkina : Du matériel de chirurgie pour la pédiatrie (...)

La Banque commerciale du Burkina (BCB) a offert, ce samedi 29 octobre 2022, un important lot de matériel de chirurgie au Centre hospitalier universitaire pédiatrique Charles-de-Gaulle. C’est avec un large sourire que le chirurgien pédiatre, Toussaint Tapsoba, a reçu le don qui permettra de prendre en charge les tout-petits et de prévenir les complications liées aux reins.

Sollicitée par le Centre hospitalier universitaire (CHU) pédiatrique Charles-de-Gaulle pour voler au secours des enfants, la Banque commerciale du Burkina (BCB) a décidé de ne pas rester insensible. Elle, qui est toujours prompte à répondre aux besoins de sa clientèle, a aussi décidé de l’être face aux besoins exprimés par les premiers responsables de la pédiatrie pour une meilleure prise en charge des enfants.

Ce samedi 29 octobre, une équipe de « la banque qui vous comprend », avec à sa tête son directeur général adjoint, Hubert Léandre Kabré, est allée remettre un lot de matériel de vidéo-chirurgie. Elle a été reçue par le directeur des ressources humaines, Innocent Balima, représentant la directrice générale de la pédiatrie.

Une vue du matériel offert par la BCB

Du matériel d’une valeur de dix millions de francs CFA

Après avoir reçu une standing ovation du personnel de l’hôpital, le directeur général adjoint de la BCB a indiqué que le matériel offert est composé de deux récepteurs de valves ; deux optiques d’endoscopie 3mm, angle de visé 0° ; deux chemises de cystoscope CH8 ; deux optiques de 5mm de diamètres, angle de visé 30° ; deux câbles de lumière froide adaptée et quatre trocarts de 5,5mm de diamètre. La valeur totale est de dix millions cinq cent mille francs CFA. « Ce n’est pas grand-chose, au regard du gain qu’on aura au niveau de la santé des enfants », a laissé entendre M. Kabré.

« Opérer sans cicatrices »

« L’équipement que vous voyez et qui tient à peine sur une table semble banal, mais il est très onéreux. C’est du matériel de chirurgie laparoscopique qui permet de mener des interventions chirurgicales à l’intérieur de l’abdomen d’un enfant sans faire d’incision large, comme on le fait de façon classique. C’est du matériel également qui permet de faire des gestes curatifs à l’intérieur des voies urinaires, sans faire d’incision large », a expliqué le Dr Tapsoba Toussaint.

Le Dr Toussaint Tapsoba a salué la promptitude de la BCB face aux besoins exprimés par la Pédiatrie

A l’en croire, l’équipe médicale rencontrait d’énormes difficultés, parce que l’équipement utilisé depuis 2014 ne permettait de réaliser la chirurgie laparoscopique qu’au niveau des petits enfants. Pourtant, les pathologies que les chirurgiens ont l’habitude d’opérer, notamment les appendicites, concernent surtout les grands enfants. Ce matériel de la BCB vient donc résoudre la question de l’adaptation des instruments à l’âge des patients. Son importance ne fait aucun doute, selon le chirurgien pédiatre Toussaint Tapsoba, qui soutient que le matériel permettra aussi d’éviter des complications qui pourraient attaquer les reins des enfants.

Le personnel de la BCB et de la Pédiatrie ont posé pour la postérité

Prévenir l’insuffisance rénale

« Si je prends les maladies comme les valves de l’urètre postérieur, l’unique traitement qui existe est la résection endoscopique. Il faut donc cet appareil pour le traitement. Pourtant, si cette maladie n’est pas traitée de façon précoce, on peut évoluer vers une insuffisance rénale, des infections sévères, la formation des calculs dans les voies urinaires… beaucoup de complications qui peuvent contribuer à détruire le rein. Et lorsque le rein est détruit, il faut recourir à la dialyse qui est difficile d’accès au Burkina Faso, ou à la greffe de rein qui n’est pas encore d’actualité dans notre pays », déplore Dr Tapsoba.

Le directeur général adjoint de la BCB a rassuré la Pédiatrie qu’elle demeure à ses côtés

La BCB rassure

« C’est une joie pour nous d’avoir reçu ce matériel de chirurgie pédiatrique parce que nous sommes confrontés à une prise en charge difficile des petits enfants. Au-delà de l’amélioration de la prise en charge, ces équipements vont sauver des vies. Ce partenariat continuera et nous espérons recevoir d’autres dons de ce genre », a souhaité le directeur des ressources humaines de la pédiatrie. Un plaidoyer bien entendu par le directeur général adjoint de la BCB, qui rassure que sa structure, en tant que « banque citoyenne », sera toujours aux côtés du CHU pédiatrique Charles-de-Gaulle.

HFB
Lefaso.net

Foncier au Burkina : Un groupe d’étudiants s’offusque (...)
Santé au travail : Zoom sur les troubles musculosquelettiques
Enseignement au Burkina : L’École primaire catholique de (...)
TGI de Ouagadougou : Il écope de douze mois d’emprisonnement
Éducation : Les anciens élèves de l’école primaire A de (...)
Koudougou : Le Centre agricole Sainte famille de (...)
Accès des adolescents et jeunes aux services de santé de (...)
MENAPLN : Un atelier pour réfléchir sur l’institution de (...)
Perturbations de la distribution du gaz : Immersion sur (...)
Ouagadougou : Huit présumés malfrats dans les filets de (...)
Arrondissement 2 de Bobo-Dioulasso : « Nos ambitions (...)
Boucle du Mouhoun : Des acteurs de la lutte contre le (...)
Moumouni Lougué, gérant du cabinet NOVID international : (...)
Burkina Faso : Bientôt un état civil moderne et (...)
Corridor Lomé-Ouagadougou : Les jeunes patriotes pour la (...)
Affaire « Elèves filmés par un enseignant » : Ainsi, on (...)
Pèlerinage national 2023 au sanctuaire de Yagma : « (...)
Lutte contre les mutilations génitales féminines : Le (...)
Mort d’un soldat à Dédougou : L’infortuné se serait suicidé (...)
Ministère de l’éducation nationale : Vers l’adoption du (...)
Route Dédougou-Bobo-Dioulasso : Un accident de la (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 32445



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés