Actualités :: Centre-nord : Une quarantaine de femmes renforcent leurs compétences dans la (...)

L’association Song-Taaba des femmes du Burkina Faso a organisé une formation à l’endroit de 40 de ses membres sur les VBG (Violences basées sur le genre), le référencement et la prise en charge psychosociale dans la région du Centre-nord. La formation qui se déroule sur deux jours les 27 et 28 septembre 2022 est animée par le Haut-commissariat des nations unies aux droits de l’homme (HCDH) en collaboration avec UNICEF à Kaya. Elle est placée sous la présidence du gouverneur de la région représenté par son conseiller technique, Rasmané Nikièma.

Doter les participantes des connaissances et des savoir-faire nécessaires pour jouer pleinement leur rôle de relais communautaire dans leurs localités et contribuer à la prévention et à la prise en charge des cas de Violences basées sur le genre (VBG), est l’objectif recherché par l’association Song-Taaba des femmes du Burkina Faso à travers cette formation.

Adama Nikièma, représentant le gouverneur de la région du Centre-nord

« La région du Centre-nord est devenue le centre de tous les maux, c’est ce qui nous a amenés vers le système des nations unies et les droits de l’homme pour demander une formation enfin de pouvoir lutter efficacement dans le domaine des violences basées sur le genre », a laissé entendre Jacqueline Lougué /Sawadogo, présidente de l’association Song-Taaba des femmes du Burkina Faso. Pour la présidente, ces femmes peuvent jouer pleinement leur rôle de relais communautaire dans leurs localités et contribuer à la prévention et à la prise en charge des cas de violence basée sur le genre notamment en : « sensibilisant la population sur les risques de VBG et les services disponibles, à travers un soutien émotionnel aux survivantes de VBG et un référencement rapide et efficace en cas de besoin », a-t-elle indiqué.

Mme Jeannette Lougué née Sawadogo, présidente de l’association SONG-TAABA

Dans son discours d’ouverture, le conseiller technique M. Nikièma a, au nom du gouverneur, invité les participantes à s’approprier les modules qui leur seront présentés, afin de pouvoir jouer pleinement leur rôle dans la lutte contre les violences basées sur le genre.

« Je vous exhorte, au nom de M. le gouverneur, à vous approprier les compétences qui vous seront dispensées par les professionnels, pour une restitution efficace auprès des coépouses, communautés et familles des localités respectives en vue de promouvoir la lutte contre les violences basées sur le genre » a-t-il dit.

Mme Zeinab Diaby, représentant le Haut-commissariat des nations unies aux droits de l’homme

La formation est menée en langue mooré et s’appuie sur une méthodologie participative afin d’assurer une meilleure appropriation des concepts. Elle permettra d’outiller les participantes sur les notions des droits de l’homme, les principes de la surveillance, la protection, les causes et conséquences des VBG, et l’orientation des survivants des VBG. Au terme de l’atelier, les participantes identifieront des actions de suivi qu’elles mettront en œuvre dans leurs localités.

Photo de famille

Une initiative que la représentante du Haut-commissariat aux droits de l’homme apprécie à sa juste valeur : « cette initiative fait partie du mandat du Haut-commissariat aux droits de l’homme. C’est ce qui a motivé le HCDH et l’Unicef à apporter un soutien à l’association enfin que ces femmes puissent connaître les notions de base des droits humains, du genre et les actions à prendre en cas de VBG » a confié Zeinab Daby représentante du Haut-commissariat des nations unies aux droits de l’homme au Burkina Faso.

Rappelons que L’association Song-Taaba des femmes du Burkina Faso a été créée en 2009 pour le bien-être de la femme burkinabè.

Tibgouda Samuel SAWADOGO
Lefaso.net

Assises criminelles : Le dossier Ousmane Guiro de (...)
Extrémisme violent : Les familles en quête de stratégies (...)
Burkina Faso : L’association Iqra sème la graine de la (...)
Journée du fournisseur minier au Burkina : La 3e édition (...)
Journée de l’excellence : L’Association Beoog neeré (...)
Agriculture au Burkina Faso : La CAIMA fait un bilan à (...)
Prise en charge des PDI dans le Centre-nord : Le projet (...)
IIIe Journée de pathologie et IVe journée du registre de (...)
Sécurité : Le commissariat de police de l’arrondissement 8 (...)
Evaluation en milieu universitaire : Un colloque (...)
Entrepreneuriat : Le programme 2SCALE fête ses dix ans (...)
Partenariat pour l’action en faveur de l’économie verte au (...)
Burkina/situation nationale : Le Cercle d’éveil craint (...)
Crise sécuritaire au Burkina : CGE Immobilier redonne le (...)
Commémoration de la journée internationale des personnes (...)
Ouagadougou : La police nationale met fin aux (...)
Lutte contre l’insécurité au Burkina : Des chercheurs (...)
Burkina Faso : Création de deux bases aériennes pour les (...)
Ouagadougou : Quand certains étudient, d’autres (...)
Burkina : Qui est le lieutenant colonel Ismaël Diaouari, (...)
16 jours d’activisme contre les VBG : l’ONG Oxfam (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 31962



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés