Actualités :: Opération mana-mana à Koubri : « Il faut prendre soin de nos villes parce (...)

Répondant à l’appel des autorités qui souhaitent faire de chaque dernier samedi du mois une journée de salubrité, la commune rurale de Koubri, province du Kadiogo, située à environ 30 km de la ville de Ouagadougou a organisé le 24 septembre 2022 une opération mana-mana. Hommes, femmes et enfants de la commune se sont réunis pour rendre le visage du marché plus agréable.

Suite à l’appel du Premier ministre Albert Ouédraogo au rassemblement dans les quartiers et communes pour rendre leur cadre de vie propre, la commune de Koubri a pris bonne note. Armés de râteaux, de pioches, de dabas, de brouettes, bref, tout ce qui peut servir à déblayer, les habitants de la commune de Koubri se sont mobilisés pour rendre leur marché propre.

Quelques habitants de la commune rurale de Koubri mobilisés pour l’opération mana-mana

Le choix de cet endroit précis est stratégique car nul n’est sans ignorer que l’hygiène dans les marchés au Burkina laisse profondément à désirer. Le cas de Koubri ne fait d’ailleurs pas l’exception. Ce geste patriotique permettra d’éviter les maladies, vu que c’est là que les populations s’approvisionnent en aliments. « C’est ici que nous achetons les condiments avec lesquels nous préparons. Si le marché est sale, c’est dangereux pour notre santé », confie Moussa Ilboudo, ressortissant de la commune.

L’ex maire de la commune rurale de Koubri Marcel Zoungrana en casquette rouge a participé à l’opération mana-mana

Harouna Kombasséré est le président de la délégation spéciale (PDS) de la commune de Koubri. Lui qui craignait que la mobilisation soit réduite, est ravi au vu de l’engouement des populations sur place. « Nous sommes fiers parce qu’on n’a pas pensé avoir ce nombre. C’est vrai qu’aujourd’hui c’est le marché de Koubri, mais les gens vont à Ouaga très souvent les weekends. Mais on constate que les gens s’y sont intéressés. Nous sommes contents parce que la mobilisation est de taille », a-t-il laissé entendre.

Harouna Kombasséré a invité les autres communes et villes à emboîter le pas

Tout en invitant les populations à poursuivre cet acte noble, Harouna Kombasséré a lancé un appel aux autres communes et villes qui jusque-là n’ont pas encore emboîté le pas. « J’exhorte les populations à cultiver l’esprit de propreté partout. A la maison, à l’école, dans les quartiers, dans leurs lieux de service. Aux autres villes qui n’ont pas encore épousé l’initiative, je les invite à se mettre à la tâche pour leur propre intérêt et pour celui de leur environnement. Un esprit sain dans un corps sain passe par un environnement sain. Il faut prendre soin de nos villes parce qu’elles sont à notre image et une ville sale n’attire personne ».

"Grâce à cette initiative, nous éviterons certaines maladies", Moussa Ilboudo

Erwan Compaoré
Lefaso.net

Campagne de vaccination contre la poliomyélite : La (...)
Vente de dolo : Un commerce qui nourrit son homme, (...)
Burkina/Arbinda : Des populations vident des vivres (...)
Burkina : Le gouverneur du Sahel ordonne l’arrêt de (...)
Communication non-violente : 20 jeunes de l’arrondissement 8
24e anniversaire du décès de Norbert Zongo : Le collectif (...)
Projet de renforcement des capacités des agences de (...)
Entrepreneuriat au Burkina : 48 heures pour la (...)
Burkina : Le délai de 30 novembre pour la publication de (...)
Centre-est du Burkina : Un réseau d’experts d’accompagnement
1ère édition du Forum économique et agricole du Faso : (...)
Projet d’aide d’urgence aux déplacés internes et aux (...)
Région du Sahel : L’interculturalité des communautés (...)
Dédougou : 153 jeunes formés reçoivent leurs attestations (...)
Région du Centre : La femme rurale célébrée pour sa (...)
Burkina Faso : Le gouvernement suspend jusqu’à nouvel (...)
Sud-ouest du Burkina : La société d’exploration Centamin (...)
Énergie au Burkina : Le projet ECED-Mouhoum pour (...)
Phénomène de migration : Un « visage de plus en plus (...)
Caisse nationale de sécurité sociale : Les cadres (...)
Pouponnière Den-Kanu de Bobo-Dioulasso : Un centre de (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 31878



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés