Actualités :: Burkina : « Wassa jeunesse éducation et patriotisme » encourage des meilleurs (...)

L’association « Wassa jeunesse éducation et patriotisme, JEP » consolide sa vocation de promouvoir l’éducation, notamment l’excellence scolaire. A travers une modeste cérémonie, le samedi, 17 septembre 2022 à son siège à Ouagadougou (quartier Wemtenga, arrondissement N°5), l’organisation a remis des prix et une bourse d’étude à des élèves qui ont brillé par leurs résultats à l’examen du BEPC, session 2022. Pour les responsables de l’association, plus que la symbolique du prix, c’est l’esprit de promotion de l’éducation qui est magnifié.

A l’issue d’un processus ouvert au public, ce sont quatre élèves, deux filles et deux garçons, qui ont été primés par l’association. « N’ayant pas les moyens de récompenser tous les admis, nous avons lancé un appel à candidatures sur Facebook, le 13 juin 2022, pour les admis avec leurs relevés de notes. Après avoir reçu une multitude de candidatures, nous avons eu du mal à ne retenir que quatre admis. Nous avons décidé, en concertations avec les lauréats, d’octroyer des ordinateurs, une bourse d’étude et une assurance santé. Nous voulons à travers ce geste, les féliciter solennellement pour leurs excellents résultats scolaires et les encourager à continuer leurs études avec brio. Nous voulons aussi qu’au-delà de leurs études, ils soient des modèles de femmes et d’hommes dans une société où la morale agonise et le gain facile est tant prisé », a campé le président de l’association Wassa jeunesse éducation et patriotisme (JEP), Amadou Sissoko.

Ici, le président de l’association, M. Sissoko (à gauche), remettant le prix à un des lauréats.

Les bénéficiaires de ces prix et bourse 2022 sont, et par ordre de mérite, Fharid Sanon avec une moyenne de 18,80/20 ; Océane Nabelema, 17,92/20 ; Judicaël Rachid Gouba, 17,83/20 et Christ Carmelle Tassembédo avec 15,15/20.

Ces candidats représentent donc les meilleures moyennes retenues, après l’étape de sélection des dossiers.

Ainsi, avec sa moyenne de 18,80/20, Fharid Sanon a reçu un ordinateur, une clé USB et une attestation. Le deuxième lauréat du lot, Océane Nabelema (17,92/20) reçoit un ordinateur-portable, une clé USB plus une attestation. Rachid Gouba (17,83/20) bénéficie, lui, de la part de l’association JEP, d’une assurance-santé d’une année plus une attestation. Le quatrième, Christ Carmelle Tassembédo, se voit octroyée une bourse d’étude de trois ans.

« Je remercie extrêmement l’association pour ce prix. Cet ordinateur me permettra de faire des recherches, me facilitera la tâche lors des travaux d’exposés et dans bien d’autres choses », exprime Fharid Sanon, qui précise que ce prix va contribuer à atteindre ses objectifs scolaires.

Par cette initiative, l’association répond à sa dynamique de promotion d’une éducation de qualité et d’exaltation de la culture de l’excellence chez les autres élèves.

« Nous sommes, malheureusement, dans une société où la morale est en train d’agoniser, où le gain facile est convoité. (…). Nous avons, à notre niveau, jugé bon de joindre les actions à la critique. Nous sommes convaincus que la jeunesse a un rôle important à jouer dans l’essor d’une société beaucoup plus éduquée moralement, beaucoup plus sensibilisée », a relevé le premier responsable de l’association, M. Sissoko, interpellant au passage chaque acteur à œuvrer à la promotion du civisme dans la société.

De g.vers la d. : Christ Carmelle Tassembédo, Fharid Sanon, Océane Nabelema, Judicaël Rachid Gouba (ici représenté).

La JEP vise d’ailleurs, de façon spécifique, à promouvoir le civisme, les droits et devoirs des citoyens, le patriotisme et à valoriser la culture par divers canaux (foras, campagnes, spots audiovisuels, productions d’artistes et évènements culturels).

Organisation lancée en 2017, l’association « Wassa jeunesse éducation et patriotisme » (Wassa signifiant en bambana, satisfaction) a été officiellement reconnue en 2021. Forte aujourd’hui d’environ 7000 membres et sympathisants réels et virtuels, l’association utilise plusieurs sillons pour ses actions, dont une page Facebook, sa chaîne YouTube du nom de Wassa TV pour diffuser des vidéos de sensibilisation (www.wassatv.net).

O.H.L
Lefaso.net

Commémoration de la journée internationale des personnes (...)
Ouagadougou : La police nationale met fin aux (...)
Lutte contre l’insécurité au Burkina : Des chercheurs (...)
Burkina Faso : Création de deux bases aériennes pour les (...)
Ouagadougou : Quand certains étudient, d’autres (...)
Burkina : Qui est le lieutenant colonel Ismaël Diaouari, (...)
16 jours d’activisme contre les VBG : l’ONG Oxfam (...)
Lutte contre les maladies non transmissibles : Une (...)
Planification familiale au Burkina : Le plan national (...)
Droit d’accès à la terre en milieu rural : 30 femmes (...)
Bourse agricole 2022 : Afrique verte propose une (...)
Égalité de genre au Burkina : L’UNFPA forme des jeunes (...)
Tougan : Cérémonie de remise de matériels aux coopératives (...)
CLIMAT : Wascal lance son deuxième symposium contre les (...)
Burkina Faso : « Ce n’est pas en faisant taire les (...)
Lutte contre l’insécurité en milieu urbain : Deux réseaux (...)
Transport de marchandises : Le 2ème terminal à conteneurs (...)
Centre-est : Projet Fonds enfants et jeunes-phase VI : (...)
Burkina : La corruption a la peau dure, plusieurs (...)
Gestion foncière au Burkina : La direction générale de (...)
Sécurité : Le commissariat de police de l’arrondissement 7 (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 31962



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés