Actualités :: Concours directs 2022 au Burkina : Le ministre de la fonction publique a (...)

Une délégation gouvernementale, le ministre de la fonction publique Bassolma Bazié en tête, a officiellement donné le coup d’envoi des épreuves écrites des concours directs de la fonction publique session 2022 au lycée technique national Aboubacar Sangoulé Lamizana de Ouagadougou (LTO) ce jeudi 22 septembre 2022.

Les candidats ont pris d’assaut les salles de composition très tôt ce jeudi matin. Après les appels et les vérifications d’identité, ils ont reçu les consignes nécessaires pour une bonne composition. Avant le début de la composition proprement dite, les candidats ont bénéficié des conseils et des encouragements de la part des membres gouvernement présents au lancement.

Ce sont au total 2 106 962 candidatures qui ont été enregistrées pour 6 069 postes à pourvoir.

Les candidats

À 8h05mn, Dr Maminata Traoré/ Coulibaly ministre de l’environnement, de l’énergie, de l’eau et de l’assainissement, a ouvert la première enveloppe au jury 2, donnant ainsi le top départ des concours sur toute l’étendue du territoire national.
Le ministre en charge de la fonction publique a indiqué qu’ils sont venus pour encourager et surtout pour souhaiter bonne chance aux candidats.

La délégation gouvernementale prodiguant des conseils aux candidats

« Notre présence c’est pour signifier que dans tout pays, la ressource humaine étant la première des ressources pour tout Etat qui veut avancer, nous nous sommes fait le devoir de venir à leurs côtés et leur dire que le gouvernement prendra toujours toutes les dispositions nécessaires pour permettre à la jeunesse d’avoir de l’emploi, de l’encourager et de faire en sorte que dans la sélection de cette jeunesse, ce soit les meilleurs qui soient à la disposition de l’Etat pour faire le service », a expliqué Bassolma Bazié.

Bassolma Bazié, ministre en charge de la fonction publique

Sur 92 concours ouverts du 22 septembre au 4 octobre 2022, il est prévu l’administration des épreuves en ligne de dix concours directs dans le centre unique de Ouagadougou, à l’ENAM, 78 concours à épreuves de questions à choix multiples (QCM) dans les treize chefs-lieux de région. Et les quatre autres concours directs à épreuves classiques seront composés les 8, 9, 15 et 23 octobre 2022, dans le centre unique de Ouagadougou.

Patricia Coulibaly
Lefaso.net

Journée internationale de lutte contre la corruption : « (...)
Grève à Moov Africa Burkina : « Les travailleurs ne (...)
Sud ouest : le projet fonds enfants vole au secours des (...)
Résistance aux antimicrobiens : Les journalistes invités (...)
Première édition du prix de l’intégrité : Trois agents (...)
Burkina Faso : Des civils formés pour aider en cas (...)
Burkina/Santé : APURMED, l’application qui révolutionne (...)
13e AG du Conseil national de la sécurité alimentaire : (...)
11 Décembre 2022 : Le communiqué de la Grande chancellerie
Situation nationale : « Le Burkina nouveau, ce n’est pas (...)
Conférence-débat : Réussir le Nexus Science et Diplomatie (...)
11 décembre 2022 : Adjudant-chef à la retraite, Sansan (...)
Santé : Des épidémiologistes de terrain renforcés pour une (...)
Crise sécuritaire au Burkina : CGE Immobilier redonne le (...)
Droits humains au Burkina Faso : La situation reste (...)
Lutte contre le travail des enfants : La liste des (...)
Perturbations des cours à Ouagadougou : Le ministère de (...)
Assemblée législative de transition du Burkina : Le (...)
Burkina : « Le chantier de la réconciliation nationale (...)
Paix au Burkina : Un atelier national de sensibilisation
Assises criminelles : Le dossier Ousmane Guiro de (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 31983



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés