Actualités :: Sanctuaire Notre-Dame de Yagma : La Jeune chambre internationale apporte sa (...)

La Jeune chambre internationale (JCI), en partenariat avec le Secrétariat permanent des organisations non-gouvernementales (SPONG), le Club ecology et Both ends, a mis en terre 300 plants, le samedi 17 septembre 2022, au sanctuaire Notre-Dame de Yagma. L’objectif est d’accompagner le sanctuaire marial dans sa volonté de reboiser le site.

« Celui qui a planté un arbre avant de mourir n’a pas vécu inutilement ». Cette maxime de Amara Dosso résume entièrement le sens de l’action entreprise par la JCI Ouaga Excellence au sanctuaire Notre-Dame de Yagma.

La marraine de la cérémonie remettant symboliquement un arbre au recteur du sanctuaire Notre-Dame de Yagma

La mise en terre des 300 plants vient en réponse à l’appel lancé par le sanctuaire pour reboiser le cadre de prière. « Au niveau du sanctuaire marial de Yagma, nous avons pris l’initiative de conclure cette année pastorale 2021-2022 avec une série de reboisements. Depuis une semaine maintenant, nous recevons des plants des pèlerins pour la réalisation de ce projet. C’est en lançant l’appel que la JCI Ouaga Excellence a mobilisé ces jeunes pour venir soutenir ce projet », a confié l’abbé Jules Pascal Zabré, recteur du sanctuaire et curé de la paroisse Notre-Dame de Yagma.

Les membres la JCI plantant un arbre

L’initiative de la JCI a aussi été saluée par la marraine de la cérémonie, Annonciata Thiombiano. Pour elle, planter des arbres revêt plusieurs avantages. « Ce qui nous permet de respirer, c’est l’oxygène que seuls les arbres peuvent produire. Il n’y a pas d’autres choses que Dieu ait prévu pour nous procurer de l’oxygène. En plus de cela, c’est l’arbre qui nous donne la médecine. C’est de l’arbre que nous tirons que nous tirons notre pitance. C’est encore de l’arbre que vient la beauté de la nature. Planter un arbre, c’est penser aux générations futures. C’est l’acte le plus salutaire qu’un être humain puisse poser dans sa vie », a soutenu la marraine.

Les quatre sénateurs de la JCI venus accompagner les jeunes pour le reboisement

Concernant l’entretien des arbres, les membres de la JCI ne sont pas inquiets. « Nous avons choisi ce site parce que nous sommes sûrs du suivi de ces arbres. Non seulement la divagation des animaux est très réduite sur ce site, mais aussi les fidèles catholiques accompagnent les religieux dans la gestion du patrimoine vert », a laissé entendre Vianney Zoungrana, président exécutif 2022 de la JCI Ouaga Excellence.

« Nous avons choisi ce site parce que nous sommes sûrs du suivi après la plantation », Vianney Zoungrana

Erwan Compaoré
Lefaso.net

Journée internationale de lutte contre la corruption : « (...)
Grève à Moov Africa Burkina : « Les travailleurs ne (...)
Sud ouest : le projet fonds enfants vole au secours des (...)
Résistance aux antimicrobiens : Les journalistes invités (...)
Première édition du prix de l’intégrité : Trois agents (...)
Burkina Faso : Des civils formés pour aider en cas (...)
Burkina/Santé : APURMED, l’application qui révolutionne (...)
13e AG du Conseil national de la sécurité alimentaire : (...)
11 Décembre 2022 : Le communiqué de la Grande chancellerie
Situation nationale : « Le Burkina nouveau, ce n’est pas (...)
Conférence-débat : Réussir le Nexus Science et Diplomatie (...)
11 décembre 2022 : Adjudant-chef à la retraite, Sansan (...)
Santé : Des épidémiologistes de terrain renforcés pour une (...)
Crise sécuritaire au Burkina : CGE Immobilier redonne le (...)
Droits humains au Burkina Faso : La situation reste (...)
Lutte contre le travail des enfants : La liste des (...)
Perturbations des cours à Ouagadougou : Le ministère de (...)
Assemblée législative de transition du Burkina : Le (...)
Burkina : « Le chantier de la réconciliation nationale (...)
Paix au Burkina : Un atelier national de sensibilisation
Assises criminelles : Le dossier Ousmane Guiro de (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 31983



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés