Actualités :: Installation d’équipements solaires : Une soixantaine de jeunes (...)

L’interprofession solaire a organisé du 8 au 10 septembre 2022, une session de formation au profit d’une soixantaine d’installateurs d’équipements solaires. Trois jours durant, les apprenants ont pu renforcer leurs capacités sur les techniques de conception, d’installation et de maintenance de systèmes solaires photovoltaïques. Ce 10 septembre 2022, ils ont reçu leurs attestations de fin de formation et les plus méritants parmi eux ont obtenu des prix d’encouragement.

L’énergie solaire se présente comme une solution au besoin énergétique au Burkina Faso. Face à ses différents mérites très souvent vantés, plusieurs citoyens se sont résolument tournés vers l’installation des plaques solaires pour combler leurs besoins en énergie. Seulement, la satisfaction n’est pas toujours au rendez-vous, et cela à cause de la qualité des installations faites. C’est en vue de permettre aux consommateurs de disposer d’installateurs d’équipements solaires qualifiés, que l’interprofession solaire, avec l’appui de l’Agence nationale des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique (ANEREE) et du Programme d’appui à la compétitivité de l’Afrique de l’Ouest (PACAO), a initié la présente session de formation. Elle a concerné une soixantaine de jeunes venus de plusieurs régions du pays, et issus de l’association des installateurs mais aussi de l’association des commerçants d’équipements solaires.

Wendwaoga Auguste Tapsoba, un des apprenants

Wendwaoga Auguste Tapsoba, un des apprenants, affirme avoir appris durant ces trois jours les techniques de normalisation et de conception des différents systèmes solaires. Nous avons aussi appris le dimensionnement qui est une étape essentielle dans l’élaboration d’un bon système solaire. Le dimensionnement consiste à échanger avec le client pour évaluer ses besoins énergétiques journaliers, afin de pouvoir déterminer le type d’équipement que sont les batteries, les panneaux solaires, le convertisseur, etc. qui convient pour son ménage", a-t-il ajouté. Wendwaoga Auguste Tapsoba soutient que grâce à cette formation, il sera beaucoup plus qualifié pour faire des installations de qualité.

Le meilleur apprenant recevant son kit de matériels

Pour Issouf Zoungrana, directeur général de l’ANEREE, structure qui a accompagné la tenue de cette formation, le secteur solaire au Burkina Faso est confronté à deux défis que sont la qualité des acteurs du domaine et la qualité des équipements. Pour ce qui est de la qualité des équipements, un dispositif a été mis en place de telle sorte que le matériel importé soit contrôlé par l’ANEREE. Et pour ce qui est des acteurs, il a été mis sur pied le cluster solaire qui réunit les différents acteurs du domaine. C’est dans ce même cadre également, que s’inscrit la présente formation des installateurs, assurée par le pool d’experts mis en place par le PACAO. Il a invité les bénéficiaires de la formation, à mettre en pratique ce qu’ils ont appris et à saisir toute autre opportunité de renforcement de capacités qui pourrait se présenter à eux. La participation des commerçants d’équipements solaires à cette formation, vise à leur permettre de mettre à la disposition des techniciens, des équipements de qualité au profit des clients.

Issouf Zoungrana, directeur général de l’ANEREE

Les participants à cette première session de formation initiée par l’interprofession solaire, ont reçu chacun une attestation de formation. Cinq d’entre eux qui se sont illustrés pendant la formation, ont également reçu des kits d’encouragement. L’ANEREE, le PACAO, la Maison de l’entreprise et le ministère de l’Energie, ont chacun reçu une attestation de remerciement pour leur contribution à la tenue de la formation.

Armelle Ouédraogo/Yaméogo
Lefaso.net

Ouagadougou : La police nationale met fin aux (...)
Lutte contre l’insécurité au Burkina : Des chercheurs (...)
Burkina Faso : Création de deux bases aériennes pour les (...)
Ouagadougou : Quand certains étudient, d’autres (...)
Burkina : Qui est le lieutenant colonel Ismaël Diaouari, (...)
16 jours d’activisme contre les VBG : l’ONG Oxfam (...)
Lutte contre les maladies non transmissibles : Une (...)
Planification familiale au Burkina : Le plan national (...)
Droit d’accès à la terre en milieu rural : 30 femmes (...)
Bourse agricole 2022 : Afrique verte propose une (...)
Égalité de genre au Burkina : L’UNFPA forme des jeunes (...)
Tougan : Cérémonie de remise de matériels aux coopératives (...)
CLIMAT : Wascal lance son deuxième symposium contre les (...)
Burkina Faso : « Ce n’est pas en faisant taire les (...)
Lutte contre l’insécurité en milieu urbain : Deux réseaux (...)
Transport de marchandises : Le 2ème terminal à conteneurs (...)
Centre-est : Projet Fonds enfants et jeunes-phase VI : (...)
Burkina : La corruption a la peau dure, plusieurs (...)
Gestion foncière au Burkina : La direction générale de (...)
Sécurité : Le commissariat de police de l’arrondissement 7 (...)
Malnutrition chronique et insécurité alimentaire au (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 31962



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés