Actualités :: Participation citoyenne des femmes au Burkina : L’« Initiative Femme, paix et (...)

La campagne dénommée ‘’Initiative femmes paix et sécurité au Burkina Faso’’ a été officiellement lancée ce vendredi 9 septembre 2022 à Ouagadougou. Le lancement officiel de cette initiative a été placé sous la présidence de la ministre en charge des affaires étrangères, représentée par son ministre délégué, Jean Marie Karamoko Traoré. La cérémonie a aussi connu la présence des ministres en charge de la femme, Salimata Nébié-Conombo, et de celle de la transition digitale, Dr Aminata Zerbo/Sabané.

« Le défi majeur dans la mise en œuvre de cette initiative, c’est d’amener la femme, en tant qu’actrice majeure dans le processus de la vie, à ne plus se faire enrôler au sein des regroupements des personnes qui ôtent la vie », a déclaré le ministre délégué chargé de la coopération, Jean Marie Karamoko Traoré, au cours de son discours de lancement officiel. C’est pourquoi, l’objectif général, dit-il, c’est de faire des femmes et des jeunes filles, des actrices dans la gestion des conflits et dans la promotion de la paix.

Jean Marie Karamoko Traoré, ministre délégué du ministère en charge des affaires étrangères, chargé de la coopération, président de la cérémonie

De son côté, la coordonnatrice du cadre de concertation des organisations et acteurs intervenant sur le genre et la participation citoyenne des femmes au Burkina, Martine Yabré, précise qu’il sera en effet question de faire des femmes et des jeunes filles, des actrices dynamiques au cœur de la médiation et de la consolidation de la paix au sein de leurs milieux de vie.

Vue des différentes représentations des OSC féminines intervenant dans la médiation, la consolidation de la paix, etc

Cette initiative se décline à travers plusieurs activités sur le terrain. Il s’agit d’abord d’une vaste campagne digitale de sensibilisation de 478 jours sur l’ensemble du territoire national. Aussi, 1500 personnes participeront comme sensibilisatrices sur la période de ces 478 jours fixés pour la campagne. Ce qui donnera, selon la coordonnatrice, un effectif de 7 17 000 vignettes à produire et au moins cinq millions de personnes touchées. Et ce n’est pas tout, plusieurs autres activités seront également mises en œuvre, notamment des panels présentiels comme en ligne, la réalisation de treize "mégas" conférences nationales sur le thème "femmes paix et sécurité". En plus de ces activités, il est aussi prévu la création et l’édition d’un répertoire des femmes, des jeunes filles et garçons, ainsi que des OSC, en médiation de conflits, en recherche de paix et de sécurité au Burkina, etc.

Martine Yabré, coordonnatrice du cadre de concertation des organisations et acteurs intervenant sur le genre et la participation citoyenne des femmes au Burkina

Il faut le rappeler, l’Initiative femmes paix et sécurité est mise en œuvre par le cadre de concertation des organisations et acteurs intervenant sur le genre et la participation citoyenne au Burkina, en collaboration avec le ministère en charge de la femme, à travers sa direction générale femmes paix et sécurité. L’initiative est soutenue techniquement et financièrement par l’ONG Diakonia, à travers le fonds commun genre, a indiqué Martine Yabré.

Yvette Zongo
Lefaso.net

Ouagadougou : La police nationale met fin aux (...)
Lutte contre l’insécurité au Burkina : Des chercheurs (...)
Burkina Faso : Création de deux bases aériennes pour les (...)
Ouagadougou : Quand certains étudient, d’autres (...)
Burkina : Qui est le lieutenant colonel Ismaël Diaouari, (...)
16 jours d’activisme contre les VBG : l’ONG Oxfam (...)
Lutte contre les maladies non transmissibles : Une (...)
Planification familiale au Burkina : Le plan national (...)
Droit d’accès à la terre en milieu rural : 30 femmes (...)
Bourse agricole 2022 : Afrique verte propose une (...)
Égalité de genre au Burkina : L’UNFPA forme des jeunes (...)
Tougan : Cérémonie de remise de matériels aux coopératives (...)
CLIMAT : Wascal lance son deuxième symposium contre les (...)
Burkina Faso : « Ce n’est pas en faisant taire les (...)
Lutte contre l’insécurité en milieu urbain : Deux réseaux (...)
Transport de marchandises : Le 2ème terminal à conteneurs (...)
Centre-est : Projet Fonds enfants et jeunes-phase VI : (...)
Burkina : La corruption a la peau dure, plusieurs (...)
Gestion foncière au Burkina : La direction générale de (...)
Sécurité : Le commissariat de police de l’arrondissement 7 (...)
Malnutrition chronique et insécurité alimentaire au (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 31962



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés