Actualités :: Burkina : L’Agence nationale du domaine foncier des organismes publics (...)

Ce jeudi 8 septembre 2022 se tient à Ziniaré dans la région du Plateau central, l’atelier de communication et de sensibilisation sur les missions et attributions de l’Agence nationale du domaine foncier des organismes publics (ANDFOP). La cérémonie d’ouverture a été présidée par le secrétaire général du ministère de l’Economie, des finances et de la prospective Nicolas Kobiané.

Créée en 2020, l’Agence nationale du domaine foncier des organismes publics (ANDFOP) a pour mission la coordination des activités de sécurisation du domaine foncier de l’État, des collectivités et autres organismes publics, ainsi que la mobilisation des financements y afférents.

Dans le cadre de son processus d’opérationnalisation, l’ANDFOP doit se faire connaître des acteurs impliqués directement ou indirectement dans la gestion du foncier. C’est pourquoi elle a réuni à Ziniaré, des représentants des départements ministériels et de collectivités territoriales des régions du Centre et du Plateau central. Il s’agit au cours de cet atelier, de les informer et de les sensibiliser sur les missions et attributions de l’ANDFOP.

Les participants seront outillés sur les missions et attributions de l’ANDFOP

Selon le coordonnateur de l’ANDFOP, Noraogo Djiguemdé, sur le terrain, le travail de l’ANDFOP consiste « à identifier les domaines des collectivités territoriales, de l’État et des structures publiques, puis voir quelles sont les niveaux de sécurisation, c’est-à-dire voir les terrains qui n’ont pas fait l’objet de sécurisation. Une fois ce préalable rempli, nous évaluons ce qu’il faut comme coût pour sécuriser ces terrains. Une fois que les financements sont acquis, nous engageons les procédures de sécurisation. Il s’agit de voir si ces terrains ont fait l’objet de bornage, d’immatriculation et voir pour ceux qui sont sur ce terrain s’il y a eu des actes d’affectation de ces terrains à leur profit », explique M. Djiguemdé.

Noraogo Djiguemdé, coordonnateur de l’ANDFOP

Le secrétaire général du ministère de l’Économie, des finances et de la prospective, Nicolas Kobiané a indiqué que la sécurisation du domaine foncier de l’État est une préoccupation pour le gouvernement. En effet, explique-t-il, malgré l’existence de plusieurs textes de lois, on note une faible sécurisation des terres de l’État et des collectivités territoriales. Ce qui ne permet pas à l’État d’avoir une maîtrise de son patrimoine et est la cause de la perte de certains de ses domaines. C’est ce qui a prévalu à la création de l’Agence nationale du domaine foncier des organismes publics (ANDFOP).

Nicolas Kobiané, secrétaire général du ministère de l’Économie, des finances et de la prospective

« Nul n’ignore de nos jours dans notre pays que le foncier est une problématique de politique publique. Les enjeux sont tels qu’il faut travailler à mettre en œuvre les lois et en les mettant en œuvre, à créer les conditions d’une exécution efficace des missions des uns et des autres. Cela est nécessaire pour l’État, mais aussi pour le privé. L’État a besoin d’être sécurisé sur ses propres terres. Vous avez un ensemble d’infrastructures dans le domaine de l’éducation, de la santé, des forages… Toutes ses infrastructures de l’État et les collectivités ont besoin d’être sécurisés », a laissé entendre le secrétaire général.

Justine Bonkoungou
Lefaso.net

Commémoration de la journée internationale des personnes (...)
Ouagadougou : La police nationale met fin aux (...)
Lutte contre l’insécurité au Burkina : Des chercheurs (...)
Burkina Faso : Création de deux bases aériennes pour les (...)
Ouagadougou : Quand certains étudient, d’autres (...)
Burkina : Qui est le lieutenant colonel Ismaël Diaouari, (...)
16 jours d’activisme contre les VBG : l’ONG Oxfam (...)
Lutte contre les maladies non transmissibles : Une (...)
Planification familiale au Burkina : Le plan national (...)
Droit d’accès à la terre en milieu rural : 30 femmes (...)
Bourse agricole 2022 : Afrique verte propose une (...)
Égalité de genre au Burkina : L’UNFPA forme des jeunes (...)
Tougan : Cérémonie de remise de matériels aux coopératives (...)
CLIMAT : Wascal lance son deuxième symposium contre les (...)
Burkina Faso : « Ce n’est pas en faisant taire les (...)
Lutte contre l’insécurité en milieu urbain : Deux réseaux (...)
Transport de marchandises : Le 2ème terminal à conteneurs (...)
Centre-est : Projet Fonds enfants et jeunes-phase VI : (...)
Burkina : La corruption a la peau dure, plusieurs (...)
Gestion foncière au Burkina : La direction générale de (...)
Sécurité : Le commissariat de police de l’arrondissement 7 (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 31962



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés