Actualités :: Campagne « Je donne ma main » pour la réconciliation et la paix : Un cross (...)

Après Pô en juin 2022 et Bobo Dioulasso en juillet 2022, ce fut le tour de Kaya d’accueillir le dimanche 4 septembre 2022, un cross populaire pour la cohésion sociale. Cette activité organisée par l’Appel de Manéga, en collaboration avec l’association Bayiri Mebo, s’inscrit dans le cadre de la campagne « Je donne ma main » pour la réconciliation et la paix.

Le chef-lieu de la région du Centre-nord a accueilli le dimanche 4 septembre 2022, un cross populaire dans le cadre de la campagne « Je donne ma main » pour la réconciliation nationale de l’Appel de Manéga. L’activité a été placée sous le signe du souvenir de la date historique du 4 septembre 1947 relative à la reconstitution de la Haute-Volta. Selon le secrétaire général de l’Appel de Manéga, c’est un retour en arrière pour « puiser » les leçons du passé et affronter les défis actuels de paix, de sécurité et de reconquête du territoire.

Le secrétaire général de la région a appelé la population à soutenir les autorités de la transition

Le secrétaire général de la région, Inoussa Kaboré, représentant le gouverneur, a souligné que la tenue de cette activité vise à renforcer la cohésion sociale, le vivre-ensemble et la résilience au sein des populations éprouvées par la crise sécuritaire. M. Kaboré a appelé à l’union sacrée derrière les FDS et les a invités à persévérer et à garder le cap. Il a terminé en appelant à une mobilisation pour soutenir les autorités de la transition dans leurs « efforts multiformes » afin que la paix et la sécurité reviennent dans le pays.

Le parrain espère que ces activités puissent contribuer à un retour de la paix au pays

Le parrain de l’activé Moussa Zamtako, président de la Chambre consulaire et d’industrie du Centre-nord, en tant que fils de la région, fils du Burkina Faso s’est dit soucieux, comme tous les Burkinabè, de la situation qui prévaut actuellement au pays. « C’est tout naturel que cette activité qui a pour but de rassembler les fils et filles de la région et d’accroître leur résilience, connaisse mon soutien », a-t-il expliqué. Il a, à l’occasion, offert 200 bons d’achat individuels d’une valeur de 2 000 francs CFA à 200 Personnes déplacées interne (PDI). En plus du cross populaire qui a connu la présence des autorités régionales, un match de gala s’est joué dans l’après-midi qui a mis aux prises une formation mixte des Forces de défense et de sécurité (FDS) contre une équipe composée de civils.

Obissa Juste MIEN
Lefaso.net

Ouagadougou : La police nationale met fin aux (...)
Lutte contre l’insécurité au Burkina : Des chercheurs (...)
Burkina Faso : Création de deux bases aériennes pour les (...)
Ouagadougou : Quand certains étudient, d’autres (...)
Burkina : Qui est le lieutenant colonel Ismaël Diaouari, (...)
16 jours d’activisme contre les VBG : l’ONG Oxfam (...)
Lutte contre les maladies non transmissibles : Une (...)
Planification familiale au Burkina : Le plan national (...)
Droit d’accès à la terre en milieu rural : 30 femmes (...)
Bourse agricole 2022 : Afrique verte propose une (...)
Égalité de genre au Burkina : L’UNFPA forme des jeunes (...)
Tougan : Cérémonie de remise de matériels aux coopératives (...)
CLIMAT : Wascal lance son deuxième symposium contre les (...)
Burkina Faso : « Ce n’est pas en faisant taire les (...)
Lutte contre l’insécurité en milieu urbain : Deux réseaux (...)
Transport de marchandises : Le 2ème terminal à conteneurs (...)
Centre-est : Projet Fonds enfants et jeunes-phase VI : (...)
Burkina : La corruption a la peau dure, plusieurs (...)
Gestion foncière au Burkina : La direction générale de (...)
Sécurité : Le commissariat de police de l’arrondissement 7 (...)
Malnutrition chronique et insécurité alimentaire au (...)

Pages : 0 | 21 | 42 | 63 | 84 | 105 | 126 | 147 | 168 | ... | 31962



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés